Lettre d’un camarade anarchiste emprisonné, Damien Camélio

1120 visites

Lettre de Damien Camélio, camarade anarchiste incarcéré en lutte qui a mené une grève de la faim de 15 jours pour les revendications suivantes :

  • La libération de Noelia Cotelo Riveiro
  • La libération de Monica Caballero
  • La libération de Francisco Solar

Ou au moins obtenir un assouplissement de régime carcéral.

  • La libération de Ibon Fernandez Iradi
  • L’acceptation des demandes de l’EPPK
  • Le rapprochement des presos politiques corses.

Le 14 avril 2014

Salut à vous compagenr@s,
Merci beaucoup pour le soutien.

Je sais pas si vous êtes au courant mais je suis en grève de la faim totale (que de l’eau) depuis une dizaine de jours (depuis le 04.04.14 compris). Mes revendications sont les suivantes :

J’exige que la France fasse pression sur l’Espagne pour :

  • La libération de Noelia Cotelo Riveiro
  • La libération de Monica Caballero
  • La libération de Francisco Solar

Ou au moins obtenir un assouplissement de régime carcéral.

J’exige de la France :

  • La libération de Ibon Fernandez Iradi
  • L’acceptation des demandes de l’EPPK
  • Le rapprochement des presos politiques corses.

Pour rappel :

Noelia est une jeune prisonnière en lutte et militante anarchiste qui a été torturée et a subi des attouchements en prison.

Monica et Francisco
 : presos [1] politiques Anarchistes (cf les 5 de Barcelone)

Ibon  : preso [2] politique Basque indépendantiste et marxistes gravement malade.

EPPK : regroupement des presos politiques Basques qui demande actuellement le rapatriement à la prison de Zaballa des presos gravement malades et de plus de 70 ans.

Pour moi je ne demande rien car il est hors de question que je m’abaisse à demander la charité à un État dont je ne reconnais pas la légitimité (comme tous les États par ailleurs) et de plus, je considère que ce n’est pas à moi même d’exiger ma propre libération.

Dans mon premier communiqué, je demandais également d’être transféré auprès de Noelia sur sa demande par lettre et je reprenais à mon compte ses revendications mais mon courrier avec elle étant bloqué, je manque d’information et donc j’ai réduit le champs de mes revendications à celles qui me sont propres.

Précisions sur mes revendications :

De nombreux anarchistes vont se demander pourquoi je demande la libération de presos indépendantistes et marxistes.

Tout d’abord par principe d’égalité et d’équité : j’ai décidé de lutter de l’intérieur pour l’ensemble des presos politiques socialistes (libertaires ou non) car : « le principe de traiter les autres comme on veut être traité soi même, qu’est-il sinon le principe même de l’égalité, le principe fondamental de l’Anarchie ? Et comment peut on simplement arriver à se croire anarchiste sans le mettre en pratique ? » (Kropotkine)

Ensuite, j’ai la conviction que les luttes indépendantistes d’émancipation des peuples à l’intérieur même des États capitalistes peuvent s’envisager d’un point de vue libertaire. elles ont d’ailleurs tout intérêt à être envisagées par la voie révolutionnaire anarchiste car quoi de plus émancipateur que l’anarchisme ?
Je ne renie pas la lutte internationaliste, bien au contraire. Je pense juste qu’une lutte indépendantiste libertaire peut permettre la scission avec les États capitalistes nécessaire pour envisager l’élaboration de notre idéal trop peu souvent mis en pratique.

Dans la vision que j’en ai, la lutte indépendantiste et la lutte internationaliste sont les deux axes complémentaires d’une même lutte libertaire. C’est en quoi j’aime à me définir comme militant Anarchoindépendantiste : le socialisme Anarchiste comme idéal, l’indépendantiste comme moyen.

Veuillez m’excuser de ne pas développer mais le manque de sucre dans mon sang ne me permet pas de fournir l’effort de concentration nécessaire. Dans le cas où mon état de santé empire dans les prochains jours, je serais certainement transféré à l’hôpital carcéral de Bordeaux.

Je ne me bats pas pour moi et ma libération, je me bats pour la révolution socialiste libertaire et pour la liberté de tous. C’est pourquoi je reste en lutte de l’intérieur pour vous tous à l’extérieur.

Merci pour vos marques de soutien merci pour votre solidarité, merci pour tout et VIVE l’ANARCHIE !

Damien Camélio

Le 14/04/2014

P.-S.

Pour écrire à Damien :
DAMIEN CAMELIO
n°5057
Centre de détention de Mont de Marsan
Chemin de Pémégnan
BP 90629
40000 MONT DE MARSAN CEDEX
(France)

Pour écrire à Noelia (en espagnol)
Noelia Cotelo Riveiro
NIS 2006027457
CP Albdote modulo Aislamiento
18220 granada Espana

Notes

[1prisonniers

[2prisonnier

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>En luttant contre le virus, transformer la société

Depuis que l’épidémie de coronavirus a atteint la France, le gouvernement n’a cessé d’osciller entre des mesures d’endiguement – qui sont allées crescendo – et la volonté de préserver les profits des entreprises, en autorisant la continuité du travail dans des secteurs non essentiels. L’Union communiste...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"