Lyon Mag, incendiaire du racisme et des discriminations dans l’agglomération lyonnaise

1141 visites

Au concours du média le plus infâme, y’a de la concurrence sur Lyon. Le site Lyon Mag bat régulièrement les records de gros clichés racistes et sécuritaires. Samedi 30 juin, c’est en reprenant, quelques heures après sa parution, un article du Progrès sur un tournage de clip à Vénissieux que le site s’est encore illustré.

« Selon le Progrès, aucun débordement n’a été à signaler lors du tournage », on sent le regret… Heureusement le papier du quotidien local réécrit signale du biscuit « des fumigènes ont été craqués et où certains individus font du deux-roues sans casque ». Pas des personnes, pas des jeunes, "des individus", "certains" même. Blink blink, gros clin d’œil appuyé, les commentateurs habituels du site commencent à bouillir sur leur clavier.

Un scooter incendié apparemment, tout s’embrase. L’irruption des policiers qui accompagnent les pompiers dans certains quartiers sensibles provoque des jets de pierre. C’est alors que les policiers auraient interpellé un jeune homme de 13 ans. Une arrestation dont Lyon Mag se félicite en des termes hallucinants.

Pour calmer les jeunes délinquants, les forces de l’ordre ont procédé à une interpellation rapide d’un adolescent âgé de 13 ans. Déjà connu des services de police, il a reconnu les faits et sera jugé en janvier prochain.

Le site ne précise absolument pas quels sont les faits reprochés à la personne arrêtée. Surtout, Lyon Mag qualifie de « délinquants » un groupe de personnes dont on ignore la composition précise mais qui, puisqu’une personne a été interpellée et non plusieurs, compte assurément une majorité de personnes à qui rien qui ressemblerait à de la délinquance n’a été reproché. Le stéréotype sous-entendu est clair : toutes celles et ceux qui participent comme figurant·es à un clip de rap dans un quartier populaire sont des « délinquants ». C’est en réalité tous les jeunes des Minguettes qui sont stigmatisés de la sorte.

Lyon Mag suggère par la formule utilisée qu’il s’agirait d’une population qu’il faudrait « calmer ». Le ou la journaliste qui a commis ce papier a peut-être hésité avec le plus martial « mâter ». Mais, pour parler de quartiers où la police procède à un maintien de l’ordre de type néocolonial depuis des décennies, cela lui est peut-être apparu comme une marque de mépris un peu trop visible.

Comme d’habitude sur ce média, les commentaires les plus racistes et violents s’accumulent sous l’article, visiblement sans aucune modération. Propager des clichés pour faire de l’audience, voilà le jeu dangereux auquel se livre une fois de plus Lyon Mag.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

>G7 de Biarritz : un militant et journaliste allemand arrêté à Dijon

En prévision du G7 qui doit se tenir à Biarritz du 24 au 26 août, un militant et journaliste allemand a été arrêté à Dijon la semaine dernière. Sur de simples soupçons, au mépris de la présomption d’innocence, il a été expulsé en Allemagne avec une interdiction de séjour en France (où il travaille) jusqu’au 29 ...

>Cahier de vacances militant pour une rentrée sociale en beauté

Pendant les vacances d’été, l’activité politique et militante a tendance à s’endormir au profit des margaritas sur la plage et des balades en montagne pour essayer de trouver un peu de fraîcheur. On peut se désoler de cette situation, surtout quand le gouvernement en profite pour faire passer des lois...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>12 août 1883 : sortie du « Drapeau noir » à Lyon

« C’est sur les hauteurs de la ville de la Croix-Rousse et à Vaise que les travailleurs, poussés par la faim, arborèrent, pour la première fois ce signe de deuil et de vengeance, et en firent ainsi l’emblème des revendications sociales. » Extrait du n°1 du journal “Le Drapeau noir” paru à Lyon le 12 ...

>La Décroissance, ce journal que nous n’achèterons pas

Le journal « La décroissance, journal de la joie de vivre » édité à Lyon, lié à l’association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal diffuse...

› Tous les articles "Médias"

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

>Kanakÿ : une lettre oubliée de Pierre Messmer

Alors Premier ministre, il écrit le 19 juillet 1972 à son secrétaire d’État aux DOM-TOM, car il veut, en 1972, et oui en 1972, coloniser la Nouvelle-Calédonie. Pour lui, les Kanaks, qui peuplent cet archipel depuis près de 5 000 ans, c’est moins que rien, ils n’existent pas. Ou plutôt ils ne sont là que...

› Tous les articles "Discriminations"