Site collaboratif d’infos alternatives

Meeting contre le racisme, les violences policieres, la hogra, la chasse aux migrant-e-s

Suite à l’Appel lancé par le collectif du 19 mars à Paris et suite à l’annulation du précédant meeting, le comité Lyonnais organise un nouveau meeting dimanche 26 février à partir de 14h30.

Après une attaque des facho sur la Maison des Passages et l’interdiction de la préfecture de se rassembler sur les quais, le meeting est déplacé à la Maison de la Mésopotamie, 13 rue Mazagran 69007.

Contre le racisme, les violences policières, la hogra, la chasse aux migrant-e-s

Meeting le dimanche 26 février à Lyon
Maison des Passages 44 rue Saint Georges, 69005 Lyon
Métro D Arrêt Vieux Lyon

Avec la participation de Omar Slaouti, Ramata Dieng, Adama Sidibe, Nacira Guenif Souilamas, Julien Salingue, Georges Gumpel, Sonia Moussawi,...

Programme du meeting du 26 fev à Lyon

14h30 inauguration de l’événement Par Omar Slaouti du collectif Ali Ziri et Ramata Dieng du collectif vies volées.

15h00 Une première scène sur le thème des répressions en national avec :

- Nacira Guénif Souleimani sociologue et anthropologue professeur à l’université Paris-VIII, sur la thématique de la gestion coloniale des populations d’origines postcoloniales
- Tammouz Al Douri, CCIF Lyon, sur la thématique de l’islamophobie en France
- Sonia Moussaoui, FUIQP St Etienne, sur la thématique des luttes des Quartiers Populaires
- Eric Durupt, Alternative Libertaire, sur la thématique de la répression des mouvements sociaux
- Julien Salingue, NPA et collectif Acrimed, sur la thématique du traitement médiatique des violences policières

16H30 Pause Espace café /Snacking/Table de presse en collaboration avec la librairie Terre des Livres

17h00 Une deuxième scène sur le thème des répressions à l’international avec :

- Youssef Boussoumah, sur la thématique de la Palestine
- Georges Gumpel, UJFP, sur la thématique " Israël fournisseur mondial de prestation de service dans la répression de masse "
- Adama Sidibe, CEPCL, sur la thématique de la crise humanitaire des refugiés, de l’impérialisme, des guerres néocoloniales, de la France Afrique

L’appel du collectif du 19 mars :

Un par mois. C’est, en moyenne, le nombre de pères, de frères, de fils que nous perdons à cause de la brutalité des forces de l’ordre. Une brutalité qui prend plusieurs formes : des techniques de pliage qui conduisent à l’asphyxie des victimes aux coups de poings, de balles ou de Taser qui, dans les pires des cas, s’avèrent mortels.

Régulièrement depuis plus de 40 ans, les nôtres sont ainsi tués par l’État Français, aux mains de ceux que l’on appelle ironiquement les "gardiens de la paix". Régulièrement depuis plus de 40 ans, c’est l’impunité la plus abjecte et les campagnes de criminalisation qui répondent aux mobilisations de celles et ceux qui réclament vérité et justice pour leurs morts. L’acharnement policier, judiciaire et politique contre la famille Traoré, à qui nous exprimons toute notre solidarité, en est la preuve. À chaque fois, c’est la même histoire.

Lire la suite sur BlogMediapart

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

20 juillet 2001, Carlo Giuliani est tué par la police à Gênes

En juillet 2001, le gouvernement italien organise le G8, les manifestations de protestation se succèdent sur plusieurs journées. L’assassinat de Carlo Giuliani marqua les manifestations anti-G8 de Gênes en Italie. Il nous marque encore. Voir Gênes 2001/2011 : c’est vous les...

Solidaires et en colère ! Solidarité avec Barry !

Mamadou Barry, résidant depuis plusieurs années à Grenoble, s’est vu rejeter ses demandes de titre de séjour et s’est retrouvé, comme beaucoup, "sans-papier". Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une lutte pour le logement avec des demandeurs d’asile, il a été arrêté et envoyé au Centre de Rétention...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Apartheid social » :

> Tous les articles "Apartheid social"