Des manifestant.es solidaires des étudiant.es de Montpellier envahissent le bal de Droit de Lyon 2

2432 visites

Vendredi 23 mars, peu avant 1h du matin, les étudiants occupants la faculté de Droit et de Sciences Politiques de Montpellier ont été violemment attaqués par une bande d’une quinzaine de fasciste, le tout avec le soutien du doyen de la faculté de Droit. A Lyon, à 17h30 un gala lyonnais auquel devait participer Philippe Pétel à été envahis par des manifestant.e.s et la fête annulé

Suivi: 2 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Suite à son envahissement par les manifestant.e.s, la fête du droit est annulée

    Le gala lyonnais auquel devait participer Philippe Pétel, aura finalement été annulé après son envahissement. Les manifestant.e.s demandaient à ce que l’université Lyon II (et les participants à cette « fête du droit ») condamnent la répression fasciste de Montpellier.

  • Des manifestants solidaires des étudiant.e.s de Montpellier envahissent le bal de Droit de Lyon 2

    PNG - 902.1 ko

Le préfet de l’Hérault ayant refusé l’intervention des forces de l’ordre dans l’amphithéâtre occupé de la Faculté de Droit et de Sciences Politiques de Montpellier, Monsieur le Doyen Pétel n’a rien trouvé de mieux que de faire appel à ses milices fascistes pour évacuer son site.
Sur les coups de minuit, nos camarades montpellierain.ne.s se sont fait agresser par des hommes cagoulés et armés, accompagnés du Doyen Pétel. Le bilan fut de quatre blessés graves, dont deux à la tête.

JPEG - 64.7 ko

Nous exigeons le renvoi simple et inconditionnel du Doyen Pétel de la Faculté de Droit et de Sciences Politique de Montpellier, ainsi que des poursuites judiciaires pour avoir commandité cette attaque à mains armées en bande organisée.

Ceci n’est qu’un pas de plus dans la répression contre le mouvement étudiant. Ces dernières semaines, on a pu assister à des interventions policières particulièrement violentes : à Dijon, à Bordeaux, à Grenoble, et à Strasbourg. Chacune de ces actions de répression on fait de nombreux et nombreuses blessé.e.s. L’Etat a donc choisi la voie de l’écrasement autoritaire de tout mouvement contre la sélection, avec en prime la collaboration de groupuscules d’extrême-droite dans le cas de Montpellier. Vendredi dernier, la ministre de l’enseignement supérieur a mis sous tutelle (nomination administrateur extérieur – limogeage de tous les conseils d’UFR) l’Université du Mirail à Toulouse où les étudiant.e.s et personnels avaient réussi à s’opposer avec succès à l’Idex et à la sélection.

Nous étudiant.e.s lyonnais.e.s témoignons de notre inquiétude face à l’utilisation de groupuscules fascistes pour réprimer nos camarades. Depuis plusieurs années à Lyon, ces mêmes groupuscules (GUD aka Bastion Social, Action Française, Identitaires) pullulent et se développent sous le regard passif (et complice) des autorités. Les agressions en marge de manifestations et en soirée ont largement augmenté. Désormais les fachos essayent de faire la loi à l’Université !

Jamais ce genre d’intimidations ne nous fera reculer. Jamais nous ne cesserons de lutter. Et ce genre d’attaques ne nous donne que plus de conviction que notre lutte est juste, et ne fera que renforcer notre mouvement.

Nous appelons les doyen.ne.s présent.e.s aujourd’hui dans le cadre de la fête du droit, à condamner fermement les agissements du doyen Pétel et à appuyer son renvoi.

P.-S.

Pour en savoir plus sur l’attaque fasciste des étudiants occupants la faculté de droit de Montpellier, lire l’article « Pétel Pétain » sur Le Pressoir.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Parcoursup et coronavirus : la machine à tri ne connaît pas d’arrêt !

Alors que l’ensemble de la population est confrontée à une crise sanitaire d’une ampleur inédite qui nécessite une mise à l’arrêt de quantités d’activités, le Ministère ne semble pas décidé à arrêter la machine à tri social qu’est Parcoursup. Les conseils de classe se déroulent sur tout le territoire, y compris...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

› Tous les articles "Extrêmes droites"