Manifestons contre le projet d’autoroute A45 Lyon-St Étienne par les côteaux du Lyonnais !

3114 visites
A45 1 complément

« L’A45 n’est pas d’utilité publique ! » C’est une véritable catatastrophe économique et environnementale !
Grande manifestation contre l’A45 le samedi 13 janvier : rendez-vous à 14h Place Carnot à Lyon.
Réunion pour discuter du projet d’autoroute A45 : le lundi 15 janvier 2007 à 20 h, à l’AL du Crêt de Roch, 16 bis rue Royet à St-Etienne.

« L’A45 n’est pas d’utilité publique ! »

GRANDE MANIFESTATION CONTRE L’A45
Samedi 13 Janvier
Rendez-vous à 14h
Place Carnot à LYON

L’idée du projet d’autoroute A45 est de créer une deuxième liaison rapide entre LYON et St ÉTIENNE, en passant par... les côteaux du Lyonnais !

Le projet A45 dont le coût pharaonique a été estimé à 1,8 milliard d’euros HT (4 tunnels et 11 viaducs.....), a été déclaré difficilement concédable à une société autoroutière : les collectivités territoriales devront alors financer les travaux avec l’argent du contribuable. Michel Mercier, Président du Conseil Général du Rhône, a dit très justement à plusieurs reprises qu’il n’avait pas un euro à mettre dans ce projet. Le lobbying opéré au profit de quelques industriels stéphanois cherche à faire payer cette infrastructure inutile et dangereuse aux citoyens.

Le projet A45 est contraire au PDU (Plan de Déplacements Urbains) car cette autoroute serait une pénétrante dans l’agglomération lyonnaise : elle apporterait encore plus de véhicules et participerait à un engorgement encore plus grave de la circulation automobile. Ce PDU a été adopté dans l’intérêt commun des habitants en 1997.

Le projet A45 aboutirait dans l’agglomération lyonnaise au niveau de Pierre-Bénite/Feyzin dans une zone du couloir de la chimie classé Seveso très dangereuse déjà engorgée chaque matin et chaque soir par la circulation pendulaire malgré les travaux qui ont été réalisés pour l’élargissement de l’A450.

Le projet A45 est dénoncé par la Cour des Comptes, par le rapport DRON de 1995, par les spécialistes de l’économie des transports qui affirment que lorsque deux agglomérations sont reliées par des voies autoroutières, c’est toujours la plus importante (en l’occurrence Lyon) qui en bénéficie sur le plan économique au détriment de la plus faible. Avec l’A45, les entreprises locales et les emplois locaux s’envoleraient donc encore plus vite de Saint-Etienne pour rejoindre l’agglomération lyonnaise. Les Stéphanois seraient encore plus sanctionnés. Le futur quartier d’affaires de Chateaucreux n’a aucunement besoin d’une autoroute supplémentaire, pas plus que les commerçants du centre ville ; en effet l’A45 ne ferait qu’augmenter l’attractivité qu’exerce le tissu commercial lyonnais sur les stéphanois.

Saint Etienne a perdu 20 000 habitants, avec l’A45 ce sera la flambée de l’immobilier et l’impossibilité pour les jeunes ménages avec enfants de réinvestir le centre ville.

Le projet A45 serait une catastrophe sur le plan économique, agricole et environnemental : en effet, qui peut croire que seulement 2800 habitants seraient concernés par les nuisances de l’A45 alors que cette autoroute couperait en deux la commune de La Talaudière. Tout le monde sait aujourd’hui qu’un kilomètre d’autoroute correspond à un territoire d’environ 10 ha : c’est donc plus de 400 hectares qui seront enlevés à des zones fruitières, maraîchères, viticoles ou naturelles protégées. Pour satisfaire des intérêts de quelques industriels, l’agriculture de toute une région qui mérite d’exister et d’être soutenue serait sinistrée sur une bande de 8 à 10 kilomètres de largeur à cause de la pollution propagée par les gaz d’échappement.

Le projet A45 est contraire aux accords de Kyoto signés par la France qui stipulent que les gaz à effet de serre doivent être divisés par 4 d’ici l’an 2050. L’intérêt général, l’avenir de nos enfants et celui de la planète toute entière sont ici en jeu. Le projet A45 serait obsolète dès sa mise en service à cause du prix du carburant et de l’augmentation du trafic. En effet, les chiffres de l’Etat démontrent que, trois ans après la réalisation de l’A45, l’A47 serait aussi saturée qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Le projet A45 pourrait avantageusement être remplacé par une série de travaux sur l’A47 existante entre Givors et Saint-Chamond comme cela a déjà été fait en amont de Saint-Chamond lorsque Saint-Etienne a été retenue pour les matches de la coupe du monde de football en 1998. Ces travaux en aval de Saint-Chamond consisteraient à sécuriser l’A47, à rendre le trafic plus fluide et à réaliser impérativement des aménagements pour les riverains. Les plans existent depuis 1995, le chiffrage de cette réhabilitation est de l’odre de 240 millions d’euros, bien moins cher que l’A45.

Le projet A45 pourrait avantageusement être remplacé par la mise en place d’un véritable RER entre Firminy-Saint-Etienne et Lyon avec prolongation vers l’Aéroport Saint-Exupéry. Les études démontrent que l’on pourrait sans difficulté faire circuler plus de 100 000 voyageurs par jour sur une telle voie ferrée, ce qui est bien plus que la capacité de l’A45 (et à moindre coût). Ce moyen de transport par RER serait infiniment moins accidentogène, moins cher, plus rapide, moins polluant et permettrait aux deux agglomérations d’être conformes au développement durable seule prespective d’avenir viable.


Pour la liaison Saint-Etienne Lyon, étudions toutes les solutions alternatives sans favoritisme et privilégions le transport ferrovaire beaucoup plus respectueux de l’environnement.

« L’A45 n’est pas d’utilité publique ! »

GRANDE MANIFESTATION CONTRE L’A45
Samedi 13 Janvier
Rendez-vous à 14h
Place Carnot à LYON

Une ferme sera installée Place Carnot dès 10 heures avec des animaux (génisses d’Abondance, ânes, chèvres, agneaux, porcelets...) dégustation et ventes de produits locaux (miel, pommes, bière, fruits, jus de fruits, coulis, sirop, vins, fromages, volailles, légumes...)

A 14 heures, de la place Carnot, partira la grande manifestation jusqu’aux Terreaux (aller et retour par des itinéraires différents)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 14 janvier 2007 à 08:35

    Deux articles en complément paru sur le web des Réseaux Citoyens de St Etienne :

    - L’ A45 en question, « Enquête d’utilité publique » jusqu’au 20 janvier 2007....
    - L’A45 en question, Des repères sur les transports, la pollution, la santé....

    Réunion pour discuter du projet d’autoroute A45

    - Le lundi 15 janvier 2007 à 20 h, à l’AL du Crêt de Roch, 16 bis rue Royet à St-Etienne.
    Organisé par les Réseaux citoyens de St-Etienne.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « A45 » :

>L’A45, ce n’est pas fini – Restons mobilisé·es

La Coordination des opposants à l’A45 reste prudente sur les suites politiques du dossier d’autoroute A45. « Les pro A45 ont dépensé une énergie et un budget considérable dans une pétition qui est un flop, preuve que l’A45 n’est pas si plébiscitée que ça ! ...

› Tous les articles "A45"