Nous ne serons pas leurs « cobayes » ! Non à l’expérimentation de la réforme du RSA dans la Métropole de Lyon

1907 visites

La Métropole de Lyon s’est portée volontaire pour expérimenter la dernière lubie de la droite libérale en matière de chasse aux pauvres. Organisons-nous pour refuser le RSA-travail-obligatoire !

La Métropole de Lyon : nouvel enfer pour les personnes au RSA ?

Bientôt le retour des travaux forcés dans la région lyonnaise ?! Ce mardi 13 décembre 2022, le cabinet du Ministère du Travail a annoncé la liste des 19 territoires sélectionnés parmi ceux qui s’étaient portés volontaires pour participer à l’expérimentation de la réforme du RSA. La Métropole de Lyon en fait partie. Personne ne sait exactement de quoi il va s’agir puisque tout se fait dans un mélange de mystère et d’improvisation. On n’en connait que les grandes lignes pour l’instant : conditionner le versement du RSA à un minimum d’activités, sous menace de sanctions financières voire de radiation. De quoi redouter une aggravation et une extension de l’humiliation des parcours d’insertion forcés, à raison de 15/20h par semaine de formations, stages et autres travaux débiles non payés et obligatoires. Après le saccage récent de l’assurance chômage, c’est donc une nouvelle attaque majeure contre nos acquis sociaux, en attendant la suivante.

La trahison des éluEs « écologistes »

On connaissait la volonté de longue date de la droite libérale française de réaliser un tel programme, elle qui n’a de cesse de critiquer le « cancer de l’assistanat » (L. Wauquiez) et de valoriser la « valeur Travail ». C’est une surprise, par contre, de découvrir que les éluEs Europe-Ecologie-Les-Verts de la Métropole de Lyon se sont portéEs candidatEs pour expérimenter cette réforme. On pensait, jusque là, que les écologistes, membres de la NUPES, faisaient partie d’une opposition de « gauche », on ignorait qu’ils avaient rejoint la droite macroniste. Après la mise en place du RSA Jeune, on aurait pu croire qu’ils se démarqueraient de la politique de harcèlement et de stigmatisation des plus précaires que mène le gouvernement Macron. Il n’en est rien. Faut-il en déduire que Mr Bruno Bernard (le président de la Métropole) envisagerait une reconversion dans les rangs de la « macronie » comme l’un de ses prédécesseurs, Gérard Collomb ?! On se demande, en tous cas, ce qu’en pensent ses électeurs-trices et on ne saurait trop les encourager à demander des comptes et à rappeler à la raison celles et ceux qu’illes ont éluEs.

Lutter contre la réforme du RSA

Nous ne serons pas les « cobayes » asserviEs et involontaires d’une telle réforme. Que la Métropole s’occupe d’accompagner et de former les bénéficiaires du RSA qui en font la demande et sans chantage financier. Le RSA est un minimum vital pour les personnes qui le perçoivent, conditionner son obtention est une abjection. Nous demandons donc que la Métropole de Lyon se retire immédiatement de cette expérimentation, l’abandon de cette réforme et un versement inconditionné de tous les minimas sociaux. Nous invitons chacunE à faire pression sur les éluEs de la Métropole dans ce sens (voir lettre de protestation ci-dessous) et à nous rejoindre dans la lutte contre cette nouvelle réforme.
De simples « cobayes », devenons des éléments pertubateurs ! Faisons en sorte que cette expérimentation tourne au fiasco et cesse au plus vite !

Rejoignez-nous lors d’un rassemblement devant la Métropole de Lyon, début janvier (la date sera précisée très prochainement...) !

La Brigade des FauchéEs
(collectif de chômeurs/chômeuses et de précaires, permanence tous les 1ers et 3es lundi du mois 18h-20h à la Luttine 91 rue Montesquieu Lyon 7)
CONTACT : brigadedesfauchees@riseup.net

PDF - 105.5 ko

P.-S.

Pour nous aider à mettre la pression sur la Métropole, tu peux évidemment diffuser ce communiqué le plus largement possible mais tu peux aussi envoyer un courrier de protestation aux éluEs de la Métropole ! Plus on sera nombreux-euses à le faire, plus cela aura de poids ! Si tu ne sais pas quoi écrire exactement, on a rédigé une lettre type dont tu peux t’inspirer ou que tu peux envoyer telle quelle :

« Mesdames, Messieurs, les éluEs de la Métropole/M. Le Président de la Métropole (rayer les mentions inutiles)
C’est avec stupéfaction et la plus vive inquiétude que je viens d’apprendre que la Métropole de Lyon s’est portée volontaire pour expérimenter la réforme du RSA. Je n’ose croire que vous pourriez approuver et même défendre une telle réforme antisociale qui risque d’aggraver le harcèlement et la stigmatisation des personnes les plus précaires en leur imposant un certain nombre d’heures d’activités, sous menace de sanctions financières. Vous qui vous étiez pourtant justement démarquéEs de la politique de la droite libérale macroniste en lançant un RSA Jeune, auriez-vous fini par retourner votre veste et rejoindre les rangs de la majorité présidentielle ?
Le RSA est un minimum financier vital pour les personnes qui le perçoivent, durcir ainsi les conditions de son versement est une abjection. L’accompagnement et la formation des bénéficiaires du RSA ne devrait se faire que sur la base du volontariat, à leur seule demande et sans chantage financier. Il ne me paraît pas concevable, à ce titre, de cautionner un projet de réforme qui rendrait obligatoires ces heures d’activités – ne serait-ce qu’à titre expérimental.
J’espère qu’il ne s’agit ici que d’un malentendu que vous saurez vite dissiper. Je vous prie donc de renoncer au plus vite à participer à cette expérimentation indigne et, en personne de gauche, de défendre nos acquis sociaux et les personnes les plus précaires contre les attaques répétées menées à leur encontre par le gouvernement Macron.
Avec mes salutations sincères,

(ici, votre signature) »

Tu peux envoyer ce message :

1) par mail (séparément ou dans un mail groupé) :

- aux membres du groupe écologistes de la Métropole de Lyon : lesecologistes@grandlyon.com
- au groupe Europe-Ecologie-Les-Verts du Rhône : rhone@eelv.fr
- au maire de Lyon (nous n’avons pas trouvé le mail du Président de la Métropole, Bruno Bernard...) : gdoucet@grandlyon.com
- à la vice-présidente et au vice-président de la Métropole de Lyon : ebaume@grandlyon.com et yben-itah@grandlyon.com
- à quelques membres des commission « insertion » et « développement social » de la Métropole : yasmine.bouagga@mairie-lyon.fr, sandrine.runel@mairie-lyon.fr, nathalie.perrin-gilbert@mairie-lyon.fr, shemain@grandlyon.com,
- aux membres du Groupes des Insoumis à la Métropole, via ce formulaire de contact : http://www.groupemirs.fr/agir-ensemble/nous-contacter/

2) sur les différents réseaux sociaux (facebook, twitter, mastodon...) des éluEs de la Métropole citéEs ci-dessus : par exemple, @brunobernard_fr (sur twitter), @BrunoBernard@piaille.fr (sur mastodon) et page facebook à son nom...

3) par courrier, à l’adresse suivante (en précisant « à l’attention de M. Bruno Bernard » ou le nom d’autres éluEs) :

Métropole de Lyon
- à l’attention de M. Bruno Bernard -
20, rue du Lac
CS 33569
69505 Lyon Cedex 3

4) par téléphone, au groupe écologiste à la Métropole : 04 26 99 38 83

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Brigade des Fauché⋅es » :

› Tous les articles "Brigade des Fauché⋅es"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Assemblée du Comité de Lutte Lyon, mardi 31/01 à 18H30 a l’Annexe

Continuons la mobilisation et l’action pour discuter du mouvement social en cours et manger ensemble ! RDV mardi 31/01 à 18h30 à l’Annexe (27 rue Salomon Reinach) à l’appel du Comité de Lutte Lyon. Ce gouvernement ne connaît que le rapport de force, montrons lui de quoi nous sommes capables !

>Débordons : appel à réinventer le cortège de tête mardi 31.01

Le mouvement social des retraites a commencé de manière enthousiasmante : nous étions deux plus de 2 millions dans les rues. Une évidence apparaît pourtant, le nombre n’est pas suffisant. Les gilets jaunes ont démontré que seule une offensive originale et innovante peut faire trembler le...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"