Nouvelles du TGV Lyon Turin et programme des commémorations dans le Val Susa

3240 visites
No Tav

Dimanche 29 octobre : journée de rassemblement et d’activités en commémoration des attaques policières de Seghino.

Les verts français font front commun avec Barrot et Perben contre les habitants du Val De Suse.

Depuis bientôt un an (dernière rencontre à Udine - Italie) le président des Verts Rhône Alpes a confirmé son soutien au projet du Lyon Turin et à son tracé. Pendant ce temps Jacques Barrot, président de la commission transport de l’union européenne, et Dominique Perben, ministre des transports, sommaient le gouvernement italien de respecter ses accords et de « brusquer les choses ».

- Alors que l’on arrive bientôt à la date anniversaire de la « bataille de Seghino » où la population du Val de Suse avait résisté à l’attaque de la police qui voulait protéger les sondages du chantier du Lyon Turin...

- Alors que près de 50 000 personnes ont manifesté le 14 octobre dernier à Rome contre les grans travaux (pont de Sicile, digue de Venise, construction de la ligne ferroviaire Lyon Turin) les Verts Rhône Alpes en la personne de leur président affichent toujours le même mépris de la population, et chose nouvelle s’allient avec les partis politiques représentants du Libéralisme...

Je ne reviendrai pas sur les raisons qui font que la population du Val De Suse refuse ce grand ouvrage, refusant en même temps l’augmentation du traffic routier, dans le slogan « no TIR no TAV » et en refusant l’élargissemnt du tunnel routier du Fréjus.

JPEG - 36.3 ko

Dans une déclaration commune les comités No Tav de la vallée ont défini leur fonctionnement :

- Refus définitif du TAV train à haute capacité Lyon Turin ;
- Horizontabilité des décisions ;
- Assemblée décisionnelle.

et a défini ses objectifs :

- fin du projet Lyon Turin ;
- la dépollution de la dioxine et du PCB à côté de l’acierie Beltrame ;
- le refus du doublement du tunnel du Fréjus ;
- la mise en containers des marchandises.

Décision prise à l’assemblée de Venaus

Les autorités italiennes avaient cru trouver une échappatoire en faisant passer la voie en partie sur une autre vallée. Immédiatement les collectifs Anti Tav sont allés aider les habitants de cette petite vallée.

Le train ni là, ni ailleurs.

Dimanche 29 octobre, un an après dans les bosquets de Seghino

- 8 h 30 : rendez vous en place d’arme à Susa.
- 9 h : départ pour Urbiano.
- Prise de parole du Maire de Suse et des représentants des collectifs sur les lieux des affrontements du pont de Giandola.
- 11 h : localité de Seghino intervention du Maire de Mompantero, d’un représentant du mouvement.
- Pose d’une plaque commémorative de la journée de résistance du 31 octobre 2005.
- 11h30 : évocation historique en costume d’époque du bloc humain qui a résisté sur le pont Giandola, du matin au soir, aux forces de police et carabiniers.
- Exhibition d’auto-construction de barricades.
- 12 h repas tiré du sac et grillade « bella vita », apporter ce que vous voulez trouver comme l’année dernière. Vin pain nourriture
- 13 h 30 : visite guidée sur les lieux de la résistance de l’année dernière.
Sur les sentiers de la brigade partigiana Stellina.
- 15 h 30 : dérive guidée par les sentiers qui de Seghino vont à Venaus (1 h 30).
- Fête No Tav

Lundi 23 octobre a eu lieu à Turin une conférence avec des universitaires et Serge Latouche sur la décroissance, de dénonciation de la vision utilitariste et d’un centralisme absolue du marché. Cette conférence, au moment où les Verts français ont fait leur choix de société :

- pour le développement durable (continuer les enjeux économiques) ;
- pour la ligne Lyon Turin ;
- contre les populations du Val De Suse.

Cela marque l’intensité et la richesse des débats qui se déroulent actuellement dans cette région de l’Europe. Car cette lutte pour leur dignité, pour le respect de leur environnement se conjugue avec une réflexion pratique sur ce que veut dire la décroissance et la remise à plat de l’économie au service des populations et non pas l’inverse.

Les Verts Rhône Alpes peuvent continuer à jouer comme on dit la double face. Ils en ont les moyens, en les aidant et en ne posant pas la solidarité avec les populations du Val De Suse comme préalable à tout travail en commun, on se retrouve solidaire de ses démagos anti écologiques et staliniens de la pire espèce (déplacement de population de villages entiers du Val de Suse)...

P.-S.

- Un bref historique de la lutte des anti-TAV du Val Susa.
- Le dossier sur wikipedia.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « No Tav » :

>No Tav : un été de lutte contre le TGV Lyon-Turin

Même si on en parle encore peu côté français, la lutte contre le projet de TGV Lyon-Turin a repris de plus belle depuis début juillet ! Alors que les habitant·es du Val Susa se battent depuis une vingtaine d’année contre la destruction de leur vallée, la lutte vient d’entrer dans une nouvelle phase. À...

>A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa

En Italie, comme partout dans le monde, la fin du confinement a entériné la reprise des Grands Travaux Inutiles, en vue de la relance économique d’un système dont l’absurdité se manifeste chaque jour un peu plus. Le 13 juin, face à la reprise des travaux de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin, les...

>Retour sur la mort des compagnons Sole et Baleno et sur la lutte en Val Susa

Le 28 mars 1998 mourait Edoardo Massari dans la prison des Vallette. Baleno, comme l’appelaient ses amis , était retrouvé pendu au lit de sa cellule. L’anarchiste, le poseur de bombes, le voleur, le « terroriste » s’en est allé, vivant dans le feu d’une existence hors-la-loi. L’Etat pensait alors avoir...

› Tous les articles "No Tav"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Maurice Kriegel-Valrimont, jusqu’au bout l’esprit de rébellion

Le mercredi 2 août 2006, le grand résistant français Maurice Kriegel Valrimont s’est éteint à Paris à l’âge de 92 ans. Toute sa vie, il a voulu changer le monde, avec succès assez souvent. À Lyon, Maurice prend le nom de Valrimont, et réussi, avec d’autres, à organiser l’unité des mouvements de résistance...

>Tout le monde déteste le tourisme

Évoquant l’ouverture, la découverte, l’aventure, la joie, le principe du voyage a très bonne image dans les sociétés occidentales. Mais on oublie généralement que le tourisme reste un privilège participant à maintenir des formes de domination : « pour l’heure, moins d’un humain sur quinze est en position...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"