Occupation du gymnase de l’école Victor Hugo : Des enfants ne peuvent dormir dehors

422 visites
Lyon 1er

Afin de permettre à 3 familles de ne plus dormir à la rue, le collectif « Jamais sans toit » de l’école Victor Hugo a décidé d’occuper le gymnase de l’école.

Le collectif Jamais Sans Toit de l’école Victor Hugo (Lyon 1er), composé de parents d’élèves, de personnels de l’école et d’habitants du quartier occupe le gymnase de l’école maternelle Victor Hugo, afin de permettre à 3 familles, dont les enfants sont scolarisés dans l’école, de ne pas passer une nuit de plus dehors.

Le collectif a alerté la Préfecture et les différentes autorités à de nombreuses reprises depuis plus d’une semaine. Ceux-ci n’ont apporté aucune réponse que ce soit par mail ou au téléphone. Les interlocuteurs ont renvoyé sur la Maison de la Veille Sociale. Or, le dispositif est saturé, et surtout pour deux familles, celles-ci sont demandeuses d’asile et doivent donc être hébergées dans des foyers dédiés. C’est en effet la loi française qui prévoit que toute personne doit être hébergée le temps de l’examen de sa demande d’asile.

Le collectif tient à alerter sur la situation de ces enfants de 3 à 10 ans qui sont contraints de dormir dans la rue, alors qu’ils doivent aller à l’école la journée. De plus, une des mamans est enceinte de 5 mois, son état est clairement incompatible avec des nuits sous une tente sous un pont à Lyon. Cela est d’autant plus intolérable que sur le quartier de l’école, de nombreuses solutions d’hébergement pourraient être trouvées, que ce soit dans le parc immobilier privé ou public. En effet que ce soit, l’ancien collège Truffaut ou l’ancienne école des beaux arts, des milliers de m² sont vides et parfois chauffés et pourraient donc être utilisés par la préfecture pour respecter la loi française.

Le collectif Jamais Sans Toit rappelle également que l’article 3452-2 du Code de l’Action sociale et des familles, qui a force de loi stipule : « Toute personne en situation de détresse a accès à tout moment à un hébergement d’urgence ». La préfecture attend comme chaque année début novembre et la mise en place du plan froid pour héberger au compte-goutte les familles dormant dehors. Cela est inacceptable, il n’y a pas d’astérisque à l’article 3452-2 du Code de l’Action sociale et des familles pour dire qu’il ne s’applique que pendant le plan froid. Le gouvernement a annoncé à plusieurs reprises vouloir en finir avec la gestion au thermomètre. On se rend compte donc que ce ne sont que des paroles en l’air.

À l’école Victor Hugo, Lyon 1er, une famille est contrainte de dormir dans la rue

Une maman enceinte de 5 mois dont le fils est scolarisé à l’école Victor Hugo, est contrainte de dormir dehors, alors qu’elle est demandeuse d’asile. Le collectif Jamais Sans Toit de l’école Victor Hugo demande que la loi soit appliquée et attend donc qu’une solution lui soit (...)

13 octobre

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Jamais Sans Toit » :

>Deux écoles occupées pour mettre à l’abri des enfants sans toit

Plusieurs familles sont dans la détresse au sein de la Métropole Lyonnaise. Les différents comités fédérés au sein du collectif « Jamais sans Toit » sur la Métropole de Lyon, les dénombrent jour après jour. Alors que le droit au logement est de plus en plus remis en cause, des écoles sont de nouveau occupées...

› Tous les articles "Jamais Sans Toit"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Réunion du collectif Hébergement en danger le 18 novembre

Nous sommes des professionnels des structures d’urgence sociale du Rhône : lieux d’accueil, hébergements, équipes de rue, dispositifs de soin… Nous travaillons avec des personnes sans abri. Suite à la volonté du prefet de remettre en cause le droit à l’hébergement nous convoquons une réunion le 18-11 à...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Caravanes, yourtes, camions habités... Un projet de loi veut les chasser

L’article 14 de la loi Engagement et proximité est un « outil d’exclusion massive » selon les auteurs de cette tribune, qui demandent aux députés de retirer cette mesure « anti-pauvres ». Elle permettrait aux maires de faire payer une astreinte de 500 euros par jour aux occupants de caravane, yourte, camion...

>Deux écoles occupées pour mettre à l’abri des enfants sans toit

Plusieurs familles sont dans la détresse au sein de la Métropole Lyonnaise. Les différents comités fédérés au sein du collectif « Jamais sans Toit » sur la Métropole de Lyon, les dénombrent jour après jour. Alors que le droit au logement est de plus en plus remis en cause, des écoles sont de nouveau occupées...

› Tous les articles "Logement - Squat"