On est en grève pis c’est pas des crisses de farces !

666 visites

Salut vous autres. Quelques nouvelles de Montréal pendant que ça brasse. Le Québec, la province « cute », qui parfois, dans l’histoire, arrive à se montrer autre chose qu’une simple banlieue culturelle entre New York et Paris. Faut croire que ça prend quelque chose pour que les « cousins » français ou européens prennent au sérieux ce qui se passe ici, politiquement, et qu’on ne s’y rapporte pas seulement comme à un nouveau spot de vacances, une opportunité de carrière où se faire valoir pour pas cher, où la place cool que s’arrachent les hordes de Pévétistes venus innocemment gentrifier les quartiers de Montréal. Parce que le Québec c’est pas juste cool, c’est aussi de la marde. Et la marde, parfois, ça revole.

J’avais envie de partager un peu de ce qui se passe ici à quelques uns et unes de vous, qui là-bas, n’avez peut-être pas trop idée de ce qui se trame ici en ce moment.

Une grève étudiante, la première digne de ce nom depuis 2005, s’en va maintenant dans sa douzième semaine. La plus longue et la plus massive de l’histoire étudiante québécoise, mais aussi canadienne et étasunienne.

Ma petite lettre risque d’être un peu longue, mais je n’ai pas trop le temps de faire dans la finesse. Et bon, je m’efforce quand même d’aller un peu dans les détails, ceux dont on ne parle pas dans la presse.

La suite à lire sur : http://juralib.noblogs.org/2012/05/01/montreal-on-est-en-greve-pis-cest-pas-des-crisses-de-farc

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info