Parution du premier numéro des « Brèves du bistrot »

1090 visites

Les « brèves du bistrot », est un petit journal qui paraît le premier jeudi de chaque mois, à l’occasion du bistrot de la caisse de solidarité. C’est l’occasion pour nous de parler un peu de l’actualité de la police, des luttes et des répressions.

Voici le premier numéro des "Brèves" sorti ce jeudi 4 octobre. Au sommaire, des articles sur les quartiers de reconquête républicaine, le délit de solidarité, la répression à Bure et les sorties fascisantes de Laurent Wauquiez. Et puis aussi un petit mot croisé.
En voici un petite extrait :

Lyon, ville bleue

C’est la rentrée, et Laurent Wauquier se sent lésé : après le feuilleton Benalla de cet été, il ne voit pas pourquoi le président de région n’aurait pas les pleins pouvoirs de police, lui aussi. Il chouine : « Actuellement, on est bloqué dans plein de domaines, par exemple il y a plein de données qu’on ne peut pas nous transmettre ».
C’est sûr que Laurent a déjà montré de quel côté de la barricade il était : 90 millions d’euros pour fliquer les lycéens avec vidéo-surveillance et portiques, TER gratos pour les gendarmes et policiers (et bientôt les municipaux), et centre régional de vidéosurveillance ferroviaire prochainement inauguré à la Part-Dieu. Dans le même temps, le taux de réduction sur les TER pour les plus pauvres a baissé (90 à 75%). Flico-solidaire plutôt qu’Illico-solidaire.
Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Gérard Collomb repointe le bout de son nez pour les municipales de Lyon à l’horizon 2020. Malgré une performance d’acteur incroyable lors des auditions sénatoriales de cet été, Gérard Collomb n’a pas été retenu. Dégradé de premier flic de France à flic de Lyon, on espère au moins que Laurent lui offrira une carte de transport.

JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 2.2 Mo

Le numéro deux sortira pour le prochain bistrot de la caisse le 1er novembre.

Au mois prochain !

Bistrot de la Caisse de solidarité tous les premiers jeudis du mois

Tous les premiers jeudi du mois se tient le Bistrot de la Caisse de solidarité à l’Atelier des Canulars. C’est l’occasion de se voir de manière régulière et conviviale pour soutenir les personnes touché⋅e⋅s par la répression. Cette année la rentrée aura lieu le jeudi 4  (...)

1er janvier 2019
La Caisse de Solidarité contre la répression

Un texte de présentation de la Caisse de Solidarité lyonnaise contre la répression à diffuser largement avec un contact téléphonique.

15 janvier 2019

P.-S.

La version pdf des brèves du bistrot

PDF - 1.5 Mo

Documents associés à l'article :

Groupes associés à l'article

Caisse de Solidarité - Témoins

  • Tel : 06.43.08.50.32
  • 91 rue Montesquieu 69007 Lyon
  • caissedesolidarite /at/ riseup.net
  • Autres infos : Permanence les 1ers jeudis du mois à 19h à la Luttine, 91 rue Montesquieu (Lyon 7eme) Possibilité de permanence en mixité choisie à 18h30, les 1ers jeudis du mois à la Luttine, 91 rue Montesquieu (Lyon 7eme). Pour les dons : -par chèque à l’ordre de Témoins-Caisse de Solidarité à envoyer au 91 rue Montesquieu 69007 Lyon -via le site helloasso : https://www.helloasso.com/associations/temoins-des-acteurs-en-mouvement/formulaires/2 La caisse de solidarité est membre du réseau RAJCOL https://rajcollective.noblogs.org/

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Caisse de Solidarité - Témoins » :

>Ma détention provisoire #6. Partout, ça sent l’« afghan »

Partir en détention provisoire ou être condamné à de la prison ferme avec mandat de dépôt, c’est dur et potentiellement traumatisant. Du jour au lendemain, ta vie bascule. Et pour celles et ceux qui y font face pour la première fois, c’est un plongeon dans l’inconnu. Souvent, on est mal préparé à...

>Ma détention provisoire #5. L’enfant de personne

Partir en détention provisoire ou être condamné à de la prison ferme avec mandat de dépôt, c’est dur et potentiellement traumatisant. Du jour au lendemain, ta vie bascule. Et pour celles et ceux qui y font face pour la première fois, c’est un plongeon dans l’inconnu. Souvent, on est mal préparé à...

› Tous les articles "Caisse de Solidarité - Témoins"