Poncia est libre, mais a passé illégalement deux semaines au centre de rétention

709 visites

Ayant une bourse française, il doit bénéficier de plein droit d’un titre de séjour ! Heureusement qu’il a fait tout ce qu’il a pu pour éviter d’être embarqué et heureusement qu’il y a eu la mobilisation.
RUSF à la Doua : jeudi 15 mars à 12h, amphi Jordan

Récemment une série d’arrestations d’étudiants étrangers sans papiers a eu lieu sur Lyon. Parmi eux, Poncia, étudiant en master 1 à l’Université Lyon 1 a été arrêté à son domicile et placé au centre de rétention de Saint-Exupéry le 20 février, dans le but de l’expulser vers son pays d’origine, la République du Congo, où il n’a plus aucune attache familiale.

Le 1er mars, Poncia devait être expulsé ; il a refusé d’embarquer. Il a résisté contre les agents de la Police de l’Air et des Frontières. Il a essuyé des coups et insultes et a donc porté plainte.

Arrivé à la fin du délai légal de 15 jours de rétention, Poncia devait repasser vendredi 9 mars devant le juge des libertés, seule autorité à même de décider de son maintien ou pas en centre de rétention. Les objectifs de la préfecture en matière d’expulsion sont venus précipiter la procédure et une nouvelle tentative d’expulsion a eu lieu vendredi matin à 7h45, quelques heures seulement avant son audience prévue au Tribunal de Grande Instance à 11h ! Malgré ses blessures, Poncia a une nouvelle fois résisté à son expulsion. Il a alors été placé en garde à vue puis déféré devant le procureur de la république. Ce dernier a alors constaté que l’Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière qui lui avait été envoyé était illégal ! En effet, tout étudiant qui a une bourse française, ce qui est le cas de Poncia, peut bénéficier de plein droit d’un titre de séjour.

Poncia a donc été libéré. Dénouement heureux mais qui n’a pas évité à cet étudiant de passer 2 semaines en rétention à cause d’une préfecture tellement pressée d’expulser un maximum d’étrangers qu’elle interpelle de plus en plus aveuglément !

La seule réponse possible contre l’intensification des arrestations et des expulsions est la solidarité des étudiants et personnels des universités et le respect du droit pour les étudiants sans papiers à poursuivre leurs études dans les meilleures conditions. Pour cela, le Réseau Universités Sans Frontières 69 (RUSF69) invite les personnels et étudiants de Lyon 1 à une :

REUNION PUBLIQUE RUSF
JEUDI 15 MARS 2007 à partir de 12h00
Amphi Jordan (bâtiment Braconnier)
La Doua

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info