Rejoindre les brigades d’actions cinématographiques

508 visites

Au cours du mois d’août, une dizaine de personnes se sont regroupées au sein d’une arrière base ardéchoise, afin de réorganiser la B.A.C. Pour celleux qui ne nous connaissent pas

Rejoindre les brigades d’actions cinématographiques

Appel à la constitution de cellules locales

Au cours du mois d’août, une dizaine de personnes se sont regroupées au sein d’une arrière base ardéchoise, afin de réorganiser la B.A.C. Pour celleux qui ne nous connaissent pas, voici notre petite histoire :

la brigade d’action cinéma est née du soulèvement des gilets jaunes, elle rassemble des cinéastes déterminé.es à trouver des formes justes et collectives, se revendiquant d’un cinéma autonome et révolté.

La B.A.C propose une manière autre de créer du contenu audio-visuel, sous forme de réalisation collective pour s’émanciper des circuits de production et d’exploitation traditionnelle de l’industrie cinématographique. Tout en revendiquant un cinéma au service de la lutte tant par sa forme et son traitement des sujets politique, mais aussi par sa puissance fédératrice à réunir au sein d’une même réalisation une pluralité subjective.

Une sorte de patchwork filmique où les films amateurs et professionnels sont juxtaposés sans distinction de qualité mais en favorisant la puissance du discours multiple que l’assemblage de ses films génère.

Ce groupe a lancé lors des deux printemps précédents un appel à création de ciné-tracts / films courts, avec pour thème « la révolution », puis « la grève ». Une trentaine de personnes ne se connaissant pas entre elles ont répondu aux deux appels en envoyant des films.

Le résultat de ces deux appels est disponible ici :
https://brigadesactionscinemas.noblogs.org/films/.

A savoir que nous n’avons fait aucune sélection ni aucune coupe dans les propositions reçues. Chaque film étant une étape, un rendez-vous (RDV), un prétexte pour se trouver, se retrouver autour d’une situation politique et de sa mise en forme expérimentale.

Cependant le constat des ces quelques années d’existence est que notre présence reste insuffisamment concrète ; les brigades – pourtant dites « d’actions » - cinématographiques reste une idée, certes fédératrice, mais déterritorialisée.

Cette année, le fonctionnement de la brigade diffère : on souhaite prioriser les rencontres tout en continuant de réaliser collectivement des films au cœur ou en marge des luttes. Suite à notre résidence
estivale, le noyau d’organisateur.ices a mué en plusieurs cellules dispersées géographiquement : Marseille, Paris, Lille, Jura. Si vous sentez le désir d’expérimenter avec nous, prenez contact avec la cellule la plus proche de chez vous, ou créez une nouvelle cellule et invitez nous à vous rencontrer !

Pour rejoindre une cellule locale déjà existante, il suffit d’écrire à :

• Jura : bac-jura@riseup.net

• Marseille : bac-marseille@riseup.net

• Paris : bac-paris@riseup.net

• Itinérante : bac-itinerante@riseup.net

• Lille : bac-lille@riseup.net

Pour constituer une cellule :

1. écris nous un mail à bacbacbac@riseup.net

2. organise là où tu peux - cinéma, squat, appartement, chez mamie, place publique - une projection du film "Révolutions 1er RDV".

3. invite tes ami.es et toustes les personnes qui pourraient être intéressées par la B.A.C. Fais tourner le mot là où tu vis.

4. invite nous si tu te sens trop seul.e, peut être qu’un.e ou plusieurs d’entre nous pourrons venir t’aider et parler du film, dans le cas contraire, sens-toi complètement légitime de parler des brigades d’action cinéma comme si tu les avais inventées toi-même.

5. Débat après la projection, recrute les personnes intéressées pour faire des films ensemble, réfléchir à ce qu’est un cinéma de lutte, prêter du matériel, filmer en manif, etc, et participer au prochain appel à film ainsi qu’à la résidence d’été 2022 de la B.A.C.

Pour retrouver nos films et quelques textes :
https://brigadesactionscinemas.noblogs.org/films

Quelques points manifestes provisoires :

  • film collectif fait de parties indépendantes
  • pas de sélection ni de retouches
  • anonymat des auteur.e.s
  • films hors des circuits de productions et de diffusions
  • questionner la mise en formes des luttes en cours et à venir
  • développer nos propres outils de production et de diffusion
  • penser une organisation qui nous rend plus fort.e.s

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Le 30 novembre 1994 meurt Guy Debord prophète du situationnisme

Le 30 novembre 1994 Guy Debord se suicidait mettant un terme à une maladie dégénérative. Il a dès sa jeunesse participé au mouvement de politisation de l’art avant de jouer un rôle important dans la fondation de l’Internationale Situationniste puis dans sa destruction. Ce groupe restreint produira en...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"