Rassemblement de soutien aux blessés et inculpés de Strasbourg

1223 visites
3 compléments

150 personnes se sont données rendez-vous, jeudi soir, place Sathonay pour dénoncer les brutalités policières qui ont eu lieu lors du sommet de l’OTAN et soutenir nos camarades interpellés pour qu’ils ne servent pas d’exemple.

JPEG - 106.5 ko

Au son de la batucada-militante, de nombreuses personnes se sont donc rassemblées devant le commissariat de police du 1er arrondissement.

JPEG - 197.9 ko

Un infokiosque sur la thématique du contrôle et des violences policières a eu un grand succès. Toutes les personnes présentes avaient à cœur de montrer leur soutien inconditionnel aux manifestants de Strasbourg qui ont subi de nombreuses violences policières.

Rappelons que lors du contre-sommet de l’OTAN de très nombreux manifestants (pacifiques ou non) se sont faits attaquer, humilier, menacer...
Quoi qu’en dise Mme la Ministre de l’Intérieur, qui considère que les forces de l’ordre ont été exemplaires, c’est une police gravement dangereuse qui a pu se déchainer pendant toute la semaine du contre-sommet. La police a fait usage de grenades assourdissantes et de grenades lacrymogènes à tir tendu, comme le montrent de nombreuses vidéos. On ne compte plus les tirs de flash-balls. Certains policiers ont même jeté des pierres sur des manifestants pacifiques.

Il est difficile d’estimer le nombres de blessés chez les manifestants, mais ils seraient plus de 150.

Les participants au rassemblement dénonçaient par ailleurs les nombreuses attaques du village autogéré qui était pourtant autorisé par la préfecture, ainsi que les contrôles quasi systématiques aux alentours du village.
Rappelons que de nombreux contrôles policiers, opéré par des BAC notamment, ont donné lieu à des intimidations orales (« on va vous casser toutes vos dents ») et à des remarques humiliantes. Enfin la police a détruit de nombreuses photos et vidéos dimanche lorsque les habitants du village cherchaient à rentrer chez eux après un ultime contrôle.

Devant l’incapacité pour les forces de l’ordre à contrôler 2000 manifestants offensifs, les autorités tentent maintenant de faire des exemples avec les quelques manifestants interpellés pendant la semaine du contre-sommet.
Beaucoup de participants au rassemblement expriment leur solidarité avec ces camarades sacrifiés au nom de l’exemple.

Nous ne nous indignons pas face à la violence policière !
Strasbourg n’a été qu’une loupe de la guerre sociale en cours...
Nous ne nous laisserons pas faire !
La solidarité est une arme !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 mai 2009 à 01:49

    Un bon texte sur les black blocs à Strasbourg :

    http://infokiosques.net/spip.php?article684

  • Le 11 avril 2009 à 18:33

    Des sons de ce ressemblement, de nouveaux témoignages, un petit montage sera diffusé ce lundi soir sur Radio Canut dans l’émission Mégacombi (entre 22h et minuit)

  • Le 11 avril 2009 à 12:03

    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1839

    salut, je poste ça un peu n’importe....
    enfin on peut voir sur ce lien une vidéo de france 3 Corse(pas d affreux gauchistes donc) ou l on voit des CRS procéder a des tirs tendus de lacrymo, contrairement aux dénégations de la ministre.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info