Réflexions sur la casse en manif et les évènements du 1er mai à Paris

1233 visites
1 complément

Voilà, on y est, tous les médias en parlent, les politiques de droite condamnent avec fermeté et demandent plus de répression, les politiques de gauche tentent de faire passer les « casseurs » pour de faux manifestants infiltrés pour décrédibiliser le mouvement social contre Macron. Les évènements du 1er mai à Paris sont à la une de tous les journaux, BFM & Co sont en boucle dessus et on a droit à la logorrhée habituelle sur les méchants-casseurs-vêtus-de-noir-mais-qui-sont-ils- ? Ces évènements du 1er mai à Paris donnent l’occasion de livrer quelques réflexions au sujet de la casse, de son traitement médiatique et politique, ainsi que du débat stratégique qu’elle ouvre nécessairement.

Qu’est-ce que la casse ?

La casse est un mode d’action visant à détruire des biens matériels ciblés et identifiés comme ennemis. La casse vise donc des symboles de l’État, (commissariats de police, casernes de gendarmerie, véhicules des forces de l’ordre) des symboles du capitalisme, (banques, assurances, agences immobilières, chaînes de fast food, grandes surfaces, boutiques de luxe) ou encore des symboles de l’arrogance bourgeoise (voitures de luxe, hôtels particuliers). La casse est un mode d’action et non une fin en soi, les « casseurs » ne cassent pas pour casser, par plaisir malsain pour la destruction d’objets et si cette déviance existe parfois, elle est tout à fait minoritaire. Ce mode d’action s’appelle la « propagande par le fait ». C’est une méthode d’inspiration anarchiste visant à passer de l’affirmation, de la position de principe, à l’action. La casse est donc une méthode illégale et assumée comme telle. L’idée sous-jacente est le fait d’assumer une conflictualité avec l’État et le capitalisme mais aussi de sortir d’un cadre donné et autorisé par ce même État.
Qu’est-ce qu’un black bloc ?

Un black bloc est un ensemble de personnes habillées en noir, cagoulées de façon à ne pas être reconnaissables. Les personnes participant au black bloc ont différentes idéologies, certaines appartiennent à des partis politiques, d’autres non, certaines sont syndiquées, d’autres non. Contrairement à ce qu’affirment de nombreux politiques et médias, les black blocs ne sont pas « anarchistes » même si il y a bien évidemment des militants anarchistes en leur sein. Les black blocs naissent au cours d’une manifestation et disparaissent une fois la manifestation terminée, il n’y a pas de structuration pérenne du black bloc [...]

La suite à lire sur : https://paris-luttes.info/reflexions-sur-la-casse-en-manif-10133

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Appel à soutien pour un antifasciste lyonnais le vendredi 18 mai

Le 11 avril dernier à Lyon, une attaque fasciste, dirigée par une trentaine de membres du Bastion Social sur cinq militant-es antifascistes a fait plusieurs blessé-es. Un militant antifasciste a été arrêté. Il risque aujourd’hui d’être incarcéré en détention préventive. Rassemblement le vendredi 18 mai à...

> Tous les articles "Répression - prisons"
}