Site collaboratif d’infos alternatives

Répression en Turquie : l’académie prise à la gorge

En plus de l’opposition, le gouvernement turc assassine le savoir, la culture.. Ce qui peut faire penser à des heures sombres de l’histoire européenne. Appel à la solidarité internationale et à diffuser l’information sur cette répression du collectif “Siyasal Her Yerde” (la faculté de Sciences Politiques est partout) à lire sur le site Kedistan.

L’ACADEMIE PRISE A LA GORGE EN TURQUIE

Depuis le 1er septembre, le gouvernement turc démet les enseignants de leurs fonctions, les prive d’exercer dans la fonction publique et confisque leur passeport. Selon les données du Conseil supérieur de l’instruction de Turquie, le nombre d’universitaires s’élève à 146 124. Actuellement, 4 811 enseignants de 112 universités ont été suspendus par 5 décrets statutaires. Les universités les plus touchées sont : l’université Suleyman Demirel (193 licenciements), l’université d’İstanbul (192), l’université Gazi (169) et l’université de Pamukkale (164). En Turquie, 15 universités sur 191 ont purement et simplement été fermées par décret. Ces universités hébergeaient 64 533 étudiant(e)s et 2 805 universitaires.

Plus récemment, 330 enseignants de 48 universités ont été suspendus par un nouveau décret émis le 7 février pendant l’état d’urgence en Turquie. La majorité des destitutions a eu lieu au sein de l’université d’Ankara (78), et pour la plupart, dans la Faculté de sciences politiques, une institution fondée en 1859 et qui a toujours été réputée dans son engagement pour la pensée critique.

Les 184 enseignants sur 330, exclus par ce décret, sont ceux qui ont signé la déclaration « Nous ne serons pas complices de ce crime », aussi connu sous le nom « Académiques pour la Paix », condamnant le gouvernement turc pour les attaques et les violations des droits de l’homme dans les villes kurdes du sud-est de la Turquie. 26 enseignants sur 184 avaient déjà été limogés ou avaient déjà démissionné.

(…)

JPEG - 49.3 ko
JPEG - 62.5 ko

La suite à lire sur : http://www.kedistan.net/2017/02/15/sciences-po-partout-siyasal-her-yerde

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

500 personnes de la communauté des gens du voyage expulsées ce matin

Ce matin (jeudi 18 mai) des CRS sont arrivés à Bron pour expulser environ 500 personnes appartenant à la communauté des gens du voyage. Quelle urgence y avait-il à expulser des familles qui se rendaient dans le sud pour leur pèlerinage annuel et qui s’étaient engagées à partir dans 48 heures...

Face à la police : violences des échanges en milieu tempéré

Récemment au mois de mars. Liu Shaoyao, tué chez lui, sous les yeux de sa famille, par des policiers de la BAC. Angelo Garand abattu dans une grange par les gendarmes du GIGN pendant que sa famille est interpellée. Deux mois après l’« affaire Théo », comme l’ont pudiquement qualifié les médias et le...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

Solidarité avec les anarchistes du Venezuela

Des semaines d’affrontements dans les rues de tout le pays au Venezuela. Plus de 35 morts. Des affirmations des deux côtés. Des dérives aussi. Quelle est, au milieu de tout cela, la position des anarchistes vénézuéliennes et vénézuéliens ? Quelle position tenue ? Quelle demande de soutien international...

Les Tchétchènes, entre extermination, exil et anti-terrorisme

Depuis le début du mois d’avril et la publication par le journal d’opposition russe « Novaya Gazeta » d’un article évoquant plusieurs dizaines d’arrestations de personnes pour leur homosexualité réelle ou supposée, on entend (enfin) à nouveau parler de ce qu’il se passe en Tchétchénie. Alors parlons-en !...

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"