Site collaboratif d’infos alternatives

Retour sur l’interdiction du Gala de Boxe en soutien à Georges Abdallah

2337 visites

Le 21 octobre, un Gala de boxe en soutien à Georges Abdallah devait avoir lieu dans un squat Lyonnais, mais, au dernier moment le préfet à fait annuler l’évènement. Retour sur cette hagrance [1].

La soirée boxe et soul train, organisée par les collectifs Dar Harraga et Jugurtha Band’s, en soutien à Georges Ibrahim Abdallah, le 21 octobre, a été annulée suite à un arrêté préfectoral.

En effet, la préfecture se saisie de l’occasion, en prétextant que l’organisation de combats en dehors des fédérations, est interdite. Pourtant, la soirée proposée était en réalité une démonstration, sous forme de spectacle théâtrale sans coup réellement porté.

Le lien que nous faisons avec nos luttes au quotidien nous a semblé évident. Georges vit un combat de tous les instants et nous souhaitions lui rendre hommage à travers ce « gala », dans un esprit de lutte politique et de partage.

L’interdiction et les coups de pression ne sont pas une premières pour nos collectifs. Ainsi, en 2014, à l’occasion d’un iftar, lors des manifestations pour Gaza, un arrêté d’interdiction d’accueil du public nous avait été notifié sur notre lieu d’habitation ou encore, l’année dernière une prise de parole de la famille Traoré, dans une MJC, fut interdite quelques heures avant par la ville de Lyon, tout comme d’autre événements et manifestations...

La préfecture tente régulièrement d’empêcher l’organisation d’événements politiques engagés contre le racisme d’état et ses conséquences. Ces nombreux coups de pression montrent simplement que l’état veut imposer à nos collectifs racisés, l’immobilisme, le silence et l’isolement. Malgré tout, cela n’entame en rien notre déterminations et encore moins notre motivation à organiser de prochains événements de soutient.

Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah, Salah Hamouri et tous les prisonniers politiques

Free Palestine
Tout le pouvoir au peuple

P.-S.

Finalement, l’action du préfet a juste crée le buzz autour de l’événement ! l’annulation de cette soirée à permis de faire connaître qui est Georges Ibrahim Abdallah à des milliers de personnes !!

Notes

[1NdR : jeu de mots avec hagra qui signifie honte/mépris/humiliation

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les Lois Scélérates de 1893-1894

Ce texte de Francis de Pressensé est issus d’une brochure publié au Éditions de la Revue blanche en 1899. Cette brochure se compose de trois texte. Le premier, reproduit ici dans sont intégralité ’Notre Loi des Suspects’. Le second ’Comment ont été faites les Lois Scélérates’ d’un auteur inconnu et le...

> Tous les articles "Répression - prisons"
}