Roanne : l’administration place un détenu à l’isolement pour s’être exprimé sur ses conditions de détention

916 visites

Vendredi 18 novembre dans la matinée, la direction de la prison de Roanne était contrainte de lever la mesure de placement à l’isolement provisoire dont G.A. avait fait l’objet 4 jours auparavant, relevant qu’une « erreur matérielle invalid[ait] l’ensemble de la procédure d’urgence » engagée à son encontre. L’après-midi même, elle mettait en œuvre une nouvelle procédure de placement à l’isolement, reprochant à l’intéressé ses moyens d’expression et de communication, estimant qu’ils portent atteinte à la sécurité de l’établissement.

La suite à lire sur : http://www.oip.org/index.php/component/k2/item/964-centre-de-d%C3%A9tention-de-roanne-loire--ladministration-persist

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « OIP » :

› Tous les articles "OIP"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les gestes barrières face au Coronapolice

AntiCoronapolice souhaite alerter sur la répression policière et les restrictions des libertés en période de confinement : garder trace, diffuser, sensibiliser. L’état d’urgence sanitaire renforce la répression ciblée de certaines populations, alors même qu’elles sont les premières victimes de la...

>Les drones policier déferlent sur Lyon !

Après Nice, Paris, Ajaccio, Montpellier et tant d’autres, c’est au tour des flics lyonnais de jouer à la guerre en commandant des drone de surveillances ! Une fois les drones installés, il est peu probable qu’ils partent en même temps que le confinement et seront sûrement utilisés comme à Paris lors...

› Tous les articles "Répression - prisons"