S’organiser contre le militarisme d’Israël à l’Europe

351 visites

L’UE a investi des milliards dans des entreprises d’armement israéliennes afin de militariser davantage son agence frontalière Frontex. Il est essentiel de construire un mouvement antimilitariste mondial.

D’ici la fin de l’année 2020, un total de 82,4 millions de personnes dans le monde auront été déplacées de force de leur domicile, selon le HCR. Le nombre de personnes déplacées de force dans le monde a doublé depuis 1990 et risque d’augmenter considérablement au cours des prochaines décennies en raison d’une convergence de facteurs, notamment les conflits armés et d’autres formes de violence, ainsi que la dégradation du climat, qui aggraveront les pressions migratoires.

Les déplacements s’inscrivent dans le contexte d’un système économique capitaliste dans lequel les profits sont réalisés à la fois par la vente d’armes qui contribuent à provoquer des conflits et des guerres, et par la militarisation des routes et des frontières des migrants. Parallèlement à l’augmentation constante de la valeur du commerce des armes et à la spirale du nombre de personnes déplacées de force, le marché de la sécurité des frontières est en pleine croissance et devrait atteindre 65 à 68 milliards de dollars d’ici 2025. La guerre est très rentable et la guerre contre les migrants l’est de plus en plus aussi.

Les technologies militaires israéliennes, au cœur d’un système de colonialisme, d’apartheid et d’occupation, sont des acteurs majeurs de l’industrie internationale de l’armement. « Testées et éprouvées » sur les Palestiniens, les armes israéliennes sont vendues à des États et à des agences privées dans le monde entier et les entreprises d’armement israéliennes sont désormais des partenaires établis des agences de sécurité aux frontières de l’Union européenne, comme Frontex, soutenant la militarisation des frontières de l’UE.

L’industrie de l’armement israélienne fait partie d’un processus global de militarisation des frontières dans un monde de plus en plus caractérisé par des conflits et un militarisme motivés par le profit, le tout conduisant à de nouveaux déplacements - plus de migration et plus de personnes cherchant refuge. Les luttes pour la liberté de mouvement et contre le militarisme doivent s’efforcer de rendre ces liens clairs afin que nous puissions attaquer ces défis à la racine.

FRONTEX ET LA MILITARISATION DES FRONTIÈRES DE L’UE

Frontex joue un rôle énorme dans la militarisation des frontières européennes, la criminalisation des migrants et la surveillance de leurs mouvements. L’un des principaux objectifs de Frontex est d’identifier les migrants et d’organiser des opérations pour les renvoyer dans leur pays d’origine. L’agence collabore de plus en plus avec des pays tiers, comme la Libye, le Soudan, la Turquie et la Biélorussie, en coordonnant les efforts de confinement et d’expulsion au-delà des juridictions de l’UE.

...

La suite à lire sur : https://renverse.co/analyses/article/s-organiser-contre-le-militarisme-d-israel-a-l-europe-3254

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>Aperçu des luttes actuelles en Grèce - Episode 6 - octobre 2021

Tous les mois nous comptons traduire et partager des articles publiés sur indymedia athens.On choisira un article par lutte ou évènement, pour donner une vue générale du moment en Grèce.On en choisira 4-5 par mois, parce qu’on est limité en temps pour faire cela.Si vous souhaitez participer contactez...

>11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"