Stop à l’exploitation des ouvrièr-e-s du nettoyage au sein de l’université LYON 1

986 visites

En octobre 2018 l’entreprise CERVIN a repris le chantier de nettoyage en sous-traitance des bâtiments de l’IUT Lyon 1. Depuis les conditions de travail des salarié-e-s n’ont jamais fini de se dégrader.

Les activités de nettoyage sont de plus en plus confiées par les entreprises et les institutions à des prestataires extérieurs. Ces contrats renouvelés très régulièrement poussent à chaque fois les sous-traitants à tout faire pour être plus compétitifs. Or, ce sont les salarié-e-s qui subissent de plein fouet les conséquences de cette course au plus bas prix.

Ainsi, sur le site de la Doua où travaillent plusieurs dizaines d’agents de nettoyage :

NOUSNONÇONS :

  • La mise à disposition de machines défectueuses, mal odorantes et mal entretenues (il est demandé aux salarié-e-s d’entretenir eux-mêmes des machines complexes, tâche pour laquelle ils ne sont ni formés ni rémunérés).
  • La surcharge de travail au dépens de la santé des travailleurs : en à peine 3 heures de temps il est demandé aux salariés de nettoyer 2 voire 3 bâtiments.
  • L’embauche et le maintien par CERVIN d’agents machinistes à des niveaux de qualification bien inférieurs à la réalité des tâches effectuées. Conséquence : leurs salaires sont minorés.

NOUS EXIGEONS :

  • Le renouvellement et le bon entretien du matériel par des personnels compétents.
  • Une réduction de la charge de travail en priorité par des embauches, ensuite par une revalorisation des heures contractuelles pour les salarié-e-s qui le souhaitent.
  • La requalification des salarié-e-s au grade correspondant à la réalité de leur travail et le versement d’un rappel de salaire correspondant aux sommes volées.
JPEG - 369 ko

Malgré de multiples tentatives de dialogue, CERVIN reste sourd et indifférent à nos demandes et refuse de discuter avec les salarié-e-s et leur syndicat.

La seul réponse que nous avons eue a été une convocation au tribunal d’instance, l’entreprise contestant la nomination de notre représentant de section syndical.

Nous demandons à ce que la direction de l’IUT et celle de l’université prennent leur responsabilité en tant que donneurs d’ordre et enjoignent CERVIN à régulariser la situation ou change de sous-traitant.

Nous appelons tout le personnel, les enseignant-e-s et les étudiant-e-s à soutenir ces travailleurs sans qui, il faut le rappeler, les locaux de la fac seraient inutilisables et la salubrité non garantie , pour plus de 50 000 personnes. Vous pouvez toutes et tous interpeller l’université à ce sujet.

Vous pouvez aussi signer la pétition en ligne sur change.org : Stop a l’exploitation des personnels du nettoyage de l’IUT LYON 1

Rejoins ton syndicat ! La CNT-Solidarité Ouvrière défend les travailleur.euse.s de la région lyonnaise

Depuis 2013, la CNT-Solidarité Ouvrière se développe à Lyon et dans ses environs. Tournée en priorité vers les secteurs professionnels les plus précarisés, elle n’en vise pas moins une syndicalisation interprofessionnelle globale. L’objectif est simple : s’organiser collectivement pour se défendre au (...)

13 novembre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT Solidarité Ouvrière » :

› Tous les articles "CNT Solidarité Ouvrière"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Collectif hebergement en danger : réunion publique le lundi 24 février

Le collectif Hébergement en danger appelle à la constitution d’un mouvement d’ensemble pour réclamer un toit pour toutes et tous. Depuis début décembre le collectif a été rejoint par d’autres collectifs, militant-e-s, bénévoles .... La prochaine réunion aura lieu le lundi 24 février à 19h salle A à la...

>Travail / chômage / retraite : la guerre aux précaires est déclarée !

Réunie lors d’une première AG de lutte le vendredi 14 décembre, la Brigade des fauché.e.s - collectif de chômeur.euse.s et précaires - appelle à rejoindre la lutte contre la réforme des retraites et à s’unir contre les réformes de l’assurance-chômage. Manifestation du Jeudi 20 février : RDV du cortège à...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>La Grève est en marche : suivi de la semaine du 17 au 23 février

Après plus de 2 mois de grève et de lutte, la pression ne faiblit pas, pour les retraites et tout le reste, jusqu’au retrait du projet de réforme des retraites et du gouvernement, la grève est en marche ! Si vous le pouvez, allez soutenir les grévistes sur leurs piquets de grève et/ou si vous le...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"