Stop aux pratiques illégales des enseignant⋅e⋅s de Lyon 2

1877 visites

Malgré le vote en AG d’un blocage illimité et le mail de la présidente de Lyon2 de ne pas faire des examens cette semaine, plusieurs enseignant.e.s isolé.e.s organisent des oraux ou des partiels dans des lieux délocalisés de la fac.
Voici le communiqué des étudiant.es mobilisé.es face aux pratiques illégales de ces enseignant.es isolé.e.s.

Stop aux pratiques illégales des enseignant.es désireux de casser la mobilisation étudiante !
Appel aux étudiant.es victimes de ces enseignant.es.

Le mouvement étudiant contre l’instauration de la sélection à l’entrée de l’Université se poursuit à l’échelle nationale. Dans ce contexte, la reconduction du blocage de l’Université Lyon 2 a été voté à une écrasante majorité lors de la dernière Assemblée Générale qui a réunit plus d’un milliers de personnes, afin de permettre aux étudiant.es de continuer la mobilisation jusqu’au retrait de la loi !

Le lendemain, un mail a été envoyé par la présidente de l’Université Lyon 2 à l’ensemble des enseignant.es afin de les informer qu’aucun contrôle continu ni cours ne devaient se tenir cette semaine.

Pourtant, alors que les enseignant.es se mobilisent en soutien au mouvement, des enseignant⋅e⋅s isolé⋅e⋅s et opposés à la mobilisation méprisent ces décisions et organisent au détriment des étudiant⋅e⋅s - et de la mobilisation - des cours, oraux et partiels, délocalisés ou à distance, les informant au dernier moment de ces modalités !!

Ces procédés sont complètement illégaux et des évaluations déroulées dans ces conditions pourront sans difficulté faire l’objet d’une annulation.

Surtout, ces pratiques conduisent à mettre une pression supplémentaire aux étudiant⋅e⋅s et ces enseignant⋅e⋅s voudraient en faire porter la responsabilité à la mobilisation étudiante, afin que leurs étudiant⋅e⋅s se retournent contre elle. Ces enseignant⋅e⋅s en sont les uniques responsables !

Nous ne laisserons pas les étudiant⋅e⋅s en subir les conséquences !

Les étudiant.es mobilisé⋅e⋅s ont au contraire toujours eu le souci de trouver une solution qui ne porte préjudice à aucun étudiant⋅e. C’est pourquoi dans ce contexte exceptionnel, nous revendiquons la validation d’office de l’année pour l’ensemble des étudiant⋅e⋅s. Si nous n’avons d’autre choix aujourd’hui que de nous battre jusqu’à la victoire, c’est pour ne pas en effet que les portes de l’Université nous soient demain définitivement fermées !

Contre le pouvoir arbitraire des enseignant.es désireux.ses de briser par tous les moyens notre mouvement, nous ne nous laisserons pas faire !

Nous lançons un appel aux étudiant⋅e⋅s à nous informer de ces pratiques (et de nous transmettre les mails à l’adresse universitelyon2enlutte@gmail.com), afin de les recenser et d’agir en conséquence !

#Balancetonprof

Pas de contrôle social dans nos facs !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>L’émeute du 24 mai 1968 à Lyon

Jacques Wajnsztejn, animateur de la revue Temps critiques raconte une journée particulière à Lyon, faite de tactique politique, d’émeute et de résistance aux forces de répression. Extrait de son livre Mai 68 à Lyon, Retour sur un mouvement...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"