Tchad : la Françafrique n’est pas morte !

868 visites

La plus sérieuse tentative de renversement du
président-dictateur Idriss Deby depuis son arrivée au
pouvoir en 1990. Ce dernier a été formé en France à
l’Ecole de Guerre de Paris avant de faire un coup
d’Etat avec l’appui de la France et du Soudan avec en
toile de fond des enjeux pétroliers...

La plus sérieuse tentative de renversement du
président-dictateur Idriss Deby depuis son arrivée au
pouvoir en 1990. Ce dernier a été formé en France à
l’Ecole de Guerre de Paris avant de faire un coup
d’Etat avec l’appui de la France et du Soudan avec en
toile de fond des enjeux pétroliers. Il s’est fait
connaître ensuite pour des expéditions punitives, des
viols, des tortures, des enlèvements, des massacres
ethniques perpétrés par ses hommes... En 2001 et
2006 il est élu en fraudant massivement avec
l’approbation de la France.

Durant ce mois de janvier, une coalition de
ses opposants a tenté de le renverser avec le soutien
du Soudan. Le gouvernement français a alors
réaffirmé son soutien au président-dictateur en
l’appuyant au niveau diplomatique, en l’informant des
mouvements des rebelles, en lui acheminant des
armes, en défendant militairement l’aéroport, etc. La
France a aussi préparé le terrain à une éventuelle
intervention militaire directe en faisant voter au
Conseil de Sécurité de l’ONU une résolution
l’autorisant à intervenir militairement pour soutenir
Idriss Deby. Mais le gouvernement tchadien n’en a
finalement pas eu besoin pour écraser les rebelles.

Une fois de plus, la France a démontré sa volonté de
maintenir au pouvoir la marionnette docile qu’il a mise
en place pour préserver les intérêts français dans la
région. Car le Tchad, en plus d’être riche en
ressources naturelles (gaz, pétrole), sert aussi de
base de stationnement aux militaires français. Elle
permet à la France de pouvoir intervenir rapidement
dans les autres pays voisins au cas où les intérêts
français y seraient menacés.

Les multinationales françaises qui pillent l’Afrique
peuvent donc dormir tranquilles...

Article de l’égalité économique et sociale de mars 2008

Groupes associés à l'article

CGA - Coordination de Groupes Anarchistes

  • La plume noire, 8 rue diderot, Lyon 1er
  • groupe-lyon (at) c-g-a.org
  • Autres infos :

    Site Web : https://www.cgalyon.ouvaton.org/

    Twitter : https://twitter.com/cgalyon1

    Fbk : https://www.facebook.com/coordinationdesgroupesanarchisteslyon

    Ouverture de la librairie La Plume Noire les mercredis de 17h à 19h et les samedis de 15h à 19h

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CGA - Coordination de Groupes Anarchistes » :

› Tous les articles "CGA - Coordination de Groupes Anarchistes"