Un premier mai, c’est toujours un jour particulier : appel du groupe Graine d’Anar de Lyon

893 visites

C’est toujours un jour particulier un premier mai !

Ces derniers mois ont été le théâtre d’une mobilisation d’une rare ampleur, que ça soit celle des Gilets Jaunes (GJ) ou celle de la marche pour le climat, auxquelles s’ajoutent les manifs de luttes syndicales, trop isolées malheureusement. Les premiers ont obtenus quelques miettes, au prix de nombreux blessé.es ; ils ont su imposer un rapport de force dans la rue. Certaines des luttes syndicales ont été victorieuses, comme celle menée par les femmes de chambres du palace Hyatt à Paris ou, plus proche de nous, la victoire des éboueurs lyonnais. Malgré cela on observe à regret un essoufflement général du mouvement syndical. Peut-être est-ce là le prix à payer pour être des « partenaires sociaux » plutôt que des outils de luttes frontales, de luttes de classe. Les marcheurs pour le climat, eux, n’ont rien obtenu, ne représentant pas une menace pour le pouvoir, qui ne comprend qu’un seul langage : le rapport de force.

Si la lutte pour l’écologie est essentielle, nous ne pouvons pas nous laisser nous distraire par des manifs qui ne mènent nulle part. Cela fait belle lurette que les manifs non violentes, cheminant d’un point A à un point B prédéfini et déclaré en préfecture, n’inquiètent plus le pouvoir, surtout s’il n’y a que quelques dizaines de milliers de personnes.

Pour quoi manifester d’ailleurs ?
Pour une meilleure justice climatique ? Pour le développement durable ?

Pour nous, ces revendications mènent à une impasse puisque capitalisme et écologie véritable sont incompatibles. La dernière manifestation pour le climat a montré une prise de conscience à ce sujet, avec des mots d’ordre anticapitalistes bien plus présents.

Il faut un changement de société profond : un renversement du système politique et économique.
C’est ce que prône notamment l’anarchie, qui contrairement à son cousin communiste productiviste a depuis longtemps conscience du problème écologiste.

Ne vivant pas sur une Terre avec des ressources infinies, nous pensons que nous devons produire selon nos besoins et non pas selon un mode de consommation qui crée de faux besoins, par le biais des milliards d’euros investis dans la publicité, logique suicidaire de la sainte Croissance.
Qui mieux que ceux qui produisent, c’est à dire nous les travailleurs, peut imaginer une autre façon de produire, dans un autre mode de rapports aux biens ?

Les ZAD nous ont montré qu’il était possible de créer d’autres mondes. Évidemment l’État ne nous laisse pas faire, répliquant violemment comme il le fait avec le mouvement des GJ aujourd’hui et hier sur les ZAD.

Si cette violence n’a rien de neuf pour les militant.e.s de longue date ou pour les habitant.e.s des quartiers populaires, elle est nouvelle pour la plupart des personnes au sein du mouvement des GJ. Si des « rejoignez-nous » ont été adressés aux flics au début du mouvement, ils ont cédé la place aux « suicidez-vous ». Quand l’État et le patronat tremblent, ils ne connaissent que la répression, l’Histoire le montre et le présent le confirme, ici comme ailleurs.

L’autodéfense des manifestant.es est alors nécessaire pour faire plier le pouvoir, qui ne connait, malheureusement, que la violence.

Notre objectif est la chute du capitalisme, de l’État et de toutes les structures oppressives – chacun d’eux même pris séparément conduisant nécessairement à un régime autoritaire, violent.
Tous les mouvements finissant par s’épuiser dans les manifestations, nous devons nous organiser en dehors, créer des groupes partout afin de tisser des liens, fédérer les différents groupes en ville comme à la campagne, accroître notre détermination afin d’être plus nombreuses et nombreux pour enrayer la machine. Cela afin de reprendre nos vies en main et de ne plus suivre ceux qui détruisent notre écosystème et nos acquis sociaux, de ne plus suivre ceux qui détruisent nos vies !

Si à court terme nous arrachons quelques mesures diminuant la pollution c’est bien, mais ça ne sera pas assez. Nous devons dépasser ce stade et construire un mouvement révolutionnaire anti-étatique, anti-autoritaire et anticapitaliste massif, en nous organisant concrètement et en reprenant en main nos vies afin de détruire les mécanismes de production et de consommation actuels.

Défendons une sortie du salariat et du travail !

JPEG - 559.5 ko
JPEG - 525.8 ko

Vous trouverez le tract en version PDF ici :

PDF - 695.2 ko

Groupe graine d’anar de Lyon membre de la fédération anarchiste

mercredi 1er mai 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Fédération Anarchiste - Graine d’Anar » :

› Tous les articles "Fédération Anarchiste - Graine d’Anar"

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>Marche pour le climat et acte XXVIII à Lyon

Ce samedi 25 mai, un rassemblement contre les politiques migratoire européenne, puis les Gilets Jaunes qui appellent à rejoindre la marche pour le climat. Rendez-vous à 12h place Guichard puis à 14h à la Manufacture des Tabac.

>À Roybon comme ailleurs, encore et toujours contre Center Parcs !

Ce mardi 21 mai, le tribunal administratif de Lyon doit se prononcer pour ou contre la possibilité de continuer le projet de Center Parcs de Roybon en Isère. En Saône et Loire et dans le Jura, les débuts des travaux sont compromis suite aux différentes mobilisations des populations, associations et...

>Make Rojava Green Again

L’Atelier de création libertaire a été contacté par la Commune internationaliste du Rojava pour éditer en français le livre Make Rojava Green Again qui est déjà paru dans diverses langues. Nous avons accepté de suite et, début mai, ce livre est sorti de presse et nous vous le présentons. La totalité des...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Education : appel à la grève lundi 27 et mardi 28 mai

Les organisations syndicales CGT Educ’Action, CNT Educ, FNEC-FP FO, Sud Educ soutiennent les décisions prises par l’AG départementale de l’éducation ayant eu lieu le 21 Mai 2019. Les organisations syndicales appellent les personnels à participer à la grève lundi 27 et mardi 28 ...

>Récit de stéphanois à Lyon pour l’Acte 26

Énorme mobilisation ce samedi 11 mai lors de l’Acte 26 des GJ à Lyon. Alors que la préfecture annonce quelque 2000 manifestants, l’équipe stéphanoise du Gueuloir en a compté entre 7 000 et 10 000. Récit en texte et en image publié sur le...

› Tous les articles "Salariat - précariat"