Verrouillage des frontières et des routes migratoires

560 visites

Au début des années 2000, le gouvernement espagnol stoppe l’immigration subsaharienne et ferme l’accès aux enclaves espagnoles de Ceuta et Mellila en déployant les premiers grillages autour de celles-ci. Dès lors, et en fonction du moment et de leurs intérêts, les autorités n’ont eu de cesse de bloquer et sécuriser intensivement leurs frontières, que ce soit en construisant des murs, ou en exerçant des contrôles terrestres, aériens ou maritimes.

Au début des années 2000, le gouvernement espagnol stoppe l’immigration subsaharienne et ferme l’accès aux enclaves espagnoles de Ceuta et Mellila en déployant les premiers grillages autour de celles-ci. Dès lors, et en fonction du moment et de leurs intérêts, les autorités n’ont eu de cesse de bloquer et sécuriser intensivement leurs frontières, que ce soit en construisant des murs, ou en exerçant des contrôles terrestres, aériens ou maritimes.

[...]

Face à ce qu’elle appelle crise migratoire, l’Union européenne dans sa communication annonçait vouloir relocaliser depuis les hotspots situés en Grèce et en Italie 160 000 personnes, elle en est actuellement à 0,8 % de ces prévisions [20]. Quand bien même elle respecterait ses propres annonces, les conséquences seraient tout autant calamiteuses. Car ce sont les fondements mêmes de sa politique qui sont désastreux. Les chiffres annonçant les personnes accueillies même s’ils étaient plus glorieux ne changeraient pas les logiques et les politiques mises en place. Il est facile de recevoir 90 % des personnes demandant un droit d’asile sur son sol, quand l’immense majorité des réfugiés reste bloquée à l’extérieur des frontières. La notion même d’asile où de protection est à questionner lorsque des personnes fuyant les conflits peuvent être amenées à demander l’asile dans leur propres pays ou dans d’autres où les conditions qu’elles rencontrent ne seront guère plus enviables. Alors que certains trouvent refuge en Europe, combien restent sur le carreau ? Il n’y aurait pas de place pour tout le monde, c’est la leçon que l’on nous enseigne. Au delà de cette injustice, ce ne sont pas les règles mais bien le jeu qui nous questionne, celui qui dicte de prendre les richesses, mais pas la misère.

Le traitement de la question migratoire appliqué par l’Union européenne et ses états membres n’est pas une donnée unique et n’est pas de sa responsabilité unique. Chaque état de par le monde défend son territoire et ses propres intérêts, il n’y a pas d’humanisme à chercher, mais des réalités économiques et politiques à comprendre et à combattre. Les déstabilisations, guerres et conflits, liées à l’exploitation capitaliste et aux clivages politiques totalitaires s’exacerbent dans chaque partie du monde. Les tensions sont grandes et la situation semble pouvoir exploser à tout moment. Les conséquences directes sont maintenant visibles à notre porte.

La suite à lire sur : http://mars-infos.org/verrouillage-des-frontieres-et-des-2371

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Collectif hebergement en danger : réunion publique le lundi 24 février

Le collectif Hébergement en danger appelle à la constitution d’un mouvement d’ensemble pour réclamer un toit pour toutes et tous. Depuis début décembre le collectif a été rejoint par d’autres collectifs, militant-e-s, bénévoles .... La prochaine réunion aura lieu le lundi 24 février à 19h salle A à la...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>[Grenoble] Contre la biennale Experimenta et l’art au service du CEA

Depuis une dizaine d’années fleurissent dans nos chères métropoles grisâtres des festivals mélangeant « art et science ». Mais le mot « techno-science » serait plus approprié pour l’occasion. Redonnant couleurs et goût de la créativité, ces festivités hybrides d’un nouveau genre, sont surtout un moyen...

>Grande manifestation à Berlin contre Amazon le samedi 22 février

Appel à la manifestation contre Amazon et le projet du Edge Tower à la Warschauer Strasse, Berlin, le 22 février à 14 heures au Frankfurter Tor. Contre l’isolement, les conditions précaires du travail et la vente massive de la ville - Pour une société qui s’oriente vers les besoins de chacun(e) et pas...

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"