Les déboulonneurs et déboulonneuses passent à l’action les 28-29 mai

1180 visites
3 compléments

Depuis 2005, le collectif national des Déboulonneurs et Déboulonneuses lutte contre le système publicitaire par la désobéissance civile non violente car nous le considérons comme nuisible.

La publicité est en effet un des principaux piliers de l’hyper-consommation qui caractérise notre société. Elle a ainsi sa part de responsabilité dans les fléaux de santé publique que sont l’obésité et l’alcoolisme, encourage le sur-endettement, dégrade l’image de la femme et pollue nos rêves en véhiculant des clichés réducteurs. Elle cible prioritairement les publics les plus fragiles comme nos enfants, qu’elle conditionne dès leur plus jeune âge.
De plus, la publicité envahit nos vies : nous subissons 3000 messages publicitaires par jour (On achète bien les cerveaux. Médias et publicité, par Marie Bénilde) et nos paysages sont massacrés.

Les Débouloneurs et Déboulonneuses contestent la place prise, souvent illégalement (près de 30% des panneaux sont illégaux d’après une étude de Que choisir d’avril 2002), par la publicité dans l’espace public, là où on ne peut pas l’éviter (impossible de « zapper » comme à la télévision). Notre principale revendication est la réduction de la taille (à 50x70cm, comme l’affichage associatif et politique, contre 4x3m actuellement, voire beaucoup plus) et de la densité des panneaux publicitaires.
Dans ce but, les collectifs locaux de Lyon, Paris, Tours, Lille etc. multiplient les actions symboliques de mise hors d’état de nuire de panneaux publicitaires dans l’espace public et se sont attirés les foudres des propriétaires des panneaux : plusieurs procès ont été intentés pour dégradation légère de mobilier urbain (3 sont d’ailleurs en cours, nous avons besoin de votre soutien moral et financier : http://rap.aiderenligne.fr/Soutien-aux-deboulonneurs.html), le dernier en date ayant été gagné (http://www.deboulonneurs.org/article427.html). Mais le combat est loin d’être terminé, la réglementation (Grenelle 2) étant de plus en plus laxiste envers les publicitaires.

Le week-end du 28-29 mai les collectifs locaux de Déboulonneurs et Déboulonneuses se réunissent à Lyon pour échanger sur leurs pratiques respectives et réfléchir aux actions envisageables contre les nouveaux supports de publicité (écrans, bâches immenses, etc) et en profiteront pour frapper fort en plusieurs lieux symboliques :

Le samedi 28/05 à 18h30, rendez-vous place Bellecour pour une interpellation publique de Gérard Collomb au sujet des bâches géantes fleurissant en ville, et notamment celle à l’angle des rues République et de la Barre. A l’instar d’Etienne Mougeotte (ex-PdG de TF1), Collomb ne vendrait-il pas de l’espace de cerveau disponible à Coca Cola / Google / Levis / Adidas ? La jonction avec le rassemblement « Pour une démocratie réelle maintenant ! » est vivement souhaitée.

Le dimanche 29/05 à 14h, rendez-vous devant le temple lyonnais de la consommation (et donc de la publicité), nous avons nommé la Part Dieu ! Plusieurs panneaux seront neutralisés à l’aide de bombes de peinture, blanc d’Espagne et affiches. Venez nombreux nous soutenir et participer à cette action festive avec vos craies et marqueurs !

Collectif national des Déboulonneurs et Déboulonneuses

deboulonneurslyon (at) no-log.org
site internet

dimanche 29 mai 2011

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 29 mai 2011 à 21:52, par Flo

    Pour ceux qui n’étaient pas là,...

    http://vimeo.com/24385130

  • Le 25 mai 2011 à 17:21, par Manu

    Lieu de rendez-vous pour dimanche 14h : esplanade ouest (côté bld Vivier Merle) de la gare de la Part Dieu, vers la statue moche.

    Mini correction : le célèbre « temps de cerveau humain disponible » est une oeuvre du grand poète Patrick le Lay et non du romantique Etienne Mougeotte !

    A l’heure du G8 et des rassemblements qui ont lieu un peu partout contre l’oligarchie et pour nos libertés, lutter contre la publicité est nécessaire.

  • Le 25 mai 2011 à 08:31, par M.

    Procès à venir :

    - 5 juillet à Tours, 2 déboulonneurs
    - deux procès en septembre à Paris : un en appel suite à la relaxe (8 concerné-e-s), l’autre concerne 9 déboulonneur-euses pour une action sur les Champs Elysées.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>23 novembre 1831 : le peuple de Lyon maître de la ville depuis 3h du matin

Le 2 frimaire de l’an 40, l’Hôtel de ville de Lyon est aux mains des canuts, des ouvriers et de tout le peuple insurgé. Durant plus d’une semaine, Lyon est une cité libre, une cité ouvrière. Mais le 3 décembre la réaction s’abbat sur la ville faisant plus de 600 morts. La devise « Vivre en travaillant ou...

>21 novembre 1831 : début de la révolte des canuts

Les ouvriers en soierie de Lyon se soulèvent en novembre 1831 en prenant pour devise « Vivre en travaillant ou mourir en combattant ». La révolte des canuts est devenue légendaire dans le monde entier. Nouvel épisode, jour par jour, de cette révolte des canuts (il y en a eu une deuxième en 1834) au...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"