Procès des solidaires de Gap les 2 et 24 octobre à Grenoble

677 visites

Les 2 et 24 octobre prochains, deux solidaires passeront au tribunal de Grenoble (38) en appel pour délit de solidarité... Ils sont accusés d’aides à l’entrée de personnes en situation irrégulière sur le territoire français alors qu’ils portaient assistance à personnes en danger. Ces appels font suite à des peines de prison prononcées à leur encontre par le tribunal de Gap (05) en janvier dernier.

Cette répression s’inscrit dans une politique générale de harcèlement et d’intimidation tant pour les solidaires que pour les exilés d’ici et d’ailleurs. Kevin et Pierre ont besoin de soutien comme les 3+4 de Briançon ou comme encore Blessing, Tamimou... qui en auraient eu besoin avant de mourir à la frontière des Hautes-Alpes (05).

JPEG - 93.3 ko

 

Rendez vous à tous le 2 octobre à 14h et le 24 octobre à 14h, devant le tribunal de Grenoble, pour soutenir les solidaires et lutter contre les répressions et les politiques migratoires actuelles.
 
Le comité de soutien des 3+4+2+.... de Briançon.
 
 INFOS PRATIQUES :
 
Pour le 2 octobre (kevin) :
RDV directement devant le tribunal de Grenoble à 13h45 ou si vous venez des Hautes-Alpes, nous vous proposons un car.
Un car partira de Mont-Dauphin gare à 8h30 (arrêts : la Roche, l’Argentière, Briançon, Monêtier, la Grave) Pour cela vous devez obligatoirement vous inscrire en y indiquant votre lieu de départ avant le 26 septembre à cette adresse mail comitesoutien3dbfrance (at)gmail.com . Le prix du trajet aller-retour est de 5 euros minimum ou plus si affinités... Le retour se fera le soir même. Prévoyez d’amener un plat salé ou sucré à partager ensemble, vos banderoles et vos instruments de musiques.
 
Pour le 24 octobre (Pierre) :
RDV directement devant le tribunal de Grenoble à 13h45 ou si vous venez des Hautes-Alpes, nous vous proposons deux cars.
Un car au départ de Mont Dauphin gare à 8h30 par Briançon (arrêts la Roche, l’Argentière, Briançon, Monêtier, la Grave) et un car au départ d’Embrun 8h30 par Gap (arrêts : Savines, Chorges, Gap). Pour cela vous devez obligatoirement vous inscrire en y indiquant votre lieu de départ avant le 06 octobre à cette adresse mail comitesoutien3dbfrance (at) gmail.com . Le prix du trajet aller-retour est de 5 euros minimum ou plus si affinités... Le retour se fera le soir même. Prévoyez d’amener un plat salé ou sucré à partager ensemble, vos banderoles et vos instruments de musiques.

La suite à lire sur : https://cric-grenoble.info/infos-locales/article/proces-des-solidaires-les-2-et-24-octobre-a-gap-1255

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Fermons les CRA, covid ou pas !

Il y a un mois, dans le contexte du Covid, 4 associations qui gèrent les prisons pour étrangerEs (CRA) ont lancé un appel à la fermeture temporaire des CRA. Cette fermeture a pour but de préserver leurs salarieEs. Ce n’est clairement pas par souci des prisonnierEs qu’iels ont elleux-mêmes enfermé....

>Appel à la régularisation définitive des sans-papiers

Des titres de séjour pérennes pour toutes les personnes en situation administrative précaire ! C’est ce que demande le Collectif Intersquats Exilé.e.s Lyon et Environs au président de la République dans sa lettre ouverte du 25 avril.

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les drones policiers interdits dans Paris. Et ailleurs ?

Après une procédure de référé liberté déposée le 12 mai par la Quadrature du Net et la Ligue des Droits de l’Homme, le Conseil d’État a finalement demandé, ce lundi 18 mai, à l’État français de faire cesser leur utilisation sans délai. Aussi fou que cela puisse paraître, la vingtaine de drones qui survolait le...

› Tous les articles "Répression - prisons"