Samedi 23 octobre : uni·es contre les violences d’extrême droite

2611 visites

À Lyon le 23 octobre, manifestons contre les violences de l’extrême-droite, à 14h30, place Bellecour.

Suivi: 8 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • C’est environ 5000 personnes qui ont manifesté aujourd’hui

    Un cortège aurait continué après la place des Terreaux. Possiblement une arrestation.
    En cas de besoin appeler la caisse de solidarité : 06.43.08.50.32

  • Des prises de parole sur la place des Terreaux

    Le père d’un des inculpés appelle à se mobiliser pour le 4 novembre : « l’antifascisme n’est pas un crime, relaxe pour les 7 ! »

    PNG - 1.7 Mo

    Fin de la manifestation officielle.

  • La tête de la manifestation arrive place des Terreaux

    JPEG - 1.4 Mo
  • Des fafs planqués derrière la police invectivent la manif

    De plus en plus de manifestant.e.s arrivent. L’ambiance est au rendez-vous avec fumigènes, chants, applaudissements, etc.

    JPEG - 169 ko
    JPEG - 1.5 Mo

    Pendant ce temps là, derrière les cordons de C.R.S. quelques fafs regardent de loin depuis l’intérieur de Saint Jean.

    JPEG - 1.2 Mo
  • La tête de la manifestation est au niveau de la cours d’appel de Lyon

    Tous les accès au Vieux Lyon sont barrés par la police.

    JPEG - 414.3 ko
    JPEG - 1.2 Mo
  • La manifestation est sur les quais de Saône et remonte vers le nord

    JPEG - 205 ko
  • La manifestation part en direction du Vieux Lyon

    Un fort dispositif policier se tient pour l’instant à distance pendant que les différents cortèges des organisations anti-fascistes, féministes, le cortège LGBTQIA+, les partis politiques, les syndicats s’élancent, derrière la banderole de tête.

    JPEG - 1.4 Mo
    JPEG - 1 Mo
    PNG - 4 Mo
    JPEG - 1.4 Mo
    JPEG - 1.1 Mo
  • Les manifestant·e·s commencent à arriver

    La manifestation devrait se diriger vers la place des Terreaux en passant par les quais de Saône, côté Saint-Jean.

Lyon, considérée comme un « laboratoire de l’extrême-droite », depuis maintenant plus de 10 ans, subit de multiples agressions de l’extrême-droite (attaques racistes, islamophobes, antisémites, attaques au couteau, attaques de manifestations, attaques de librairies, attaques LGBTIphobes, etc…).

Nous avons constaté ces derniers jours, à Lyon et ailleurs, ces dernières semaines, une accélération de ces violences, allant même jusqu’au projet d’attentats.

La situation lyonnaise, que nous dénonçons depuis plusieurs années, est en train de s’étendre sur l’ensemble du territoire. L’extrême-droitisation des discours, du champ politique et médiatique a une immense responsabilité, et ce jusqu’au gouvernement. La surreprésentation de personnages comme Zemmour ou Le Pen a une répercussion directe dans nos rues. Les théories racistes comme le « grand remplacement » servent de motivations concrètes, pour les terroristes d’extrême-droite, à multiplier les attaques, voire à projeter des attentats.

Plus localement, la Préfecture exerce un jeu trouble, en laissant se développer la fachosphère, à travers l’existence de locaux comme « La Traboule » et « l’Agogé », situés dans le Vieux Lyon, point de départ de la majorité des attaques. L’extrême-droite est autorisée à manifester où elle le souhaite dans Lyon, alors qu’il est interdit aux manifestations LGBTI, féministes et antiracistes de passer dans le Vieux-Lyon. Les attaques menées par l’extrême-droite, que les victimes aient porté plainte ou non, ne débouchent jamais sur des condamnations alors que la répression continue à s’exercer sur les militants antifascistes. Forts de leur impunité, ces groupuscules d’extrême-droite vont jusqu’à revendiquer leurs attaques.

Il est temps d’inverser la situation. Notre devoir, à toutes et tous, est de les faire reculer.

Déterminé.e.s à défendre nos libertés et à obtenir la fermeture des locaux fascistes : toutes et tous dans la rue à Lyon le samedi 23 Octobre !

PNG - 342.8 ko

Liste des organisateurs de la manifestation

CNT educ / CNT SO / CGT 69 / FSU 69 / UCL / NPA / Ensemble / PG / FI / Planning Familial / Jeune Garde / Alternatiba / Collectif Justice Pour Mehdi / Unité Communiste / UNEF / Solidaires Rhones / JC / PCF

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>La propagande de Bolloré n’est pas la bienvenue à la Guillotière

Après plus d’une semaine de délire médiatique et sécuritaire à la Guillotière, Jean Marc Morandini le pointeur et Jordan Bardella le raciste veulent venir pavaner place du pont pour alimenter cette polémique lancée entre autres par l’association réactionnaire la Guillotière en colère. Donnons leur...

>[Genève] Manifestation contre la venue de Zemmour

Aux groupes, collectifs, associations, partis et individu.e.x.s qui ont à cœur de lutter contre la normalisation du fascisme et de l’extrême-droite et leur présence à Genève, rendez-vous le 24 novembre à 18h.

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"