[Suivi en direct] du bordel un peu partout à Lyon pour la manif contre le FN et le racisme d’état

12747 visites
3 compléments

Un suivi de la manif en direct sera assuré sur Rebellyon. Vous pouvez envoyer vos infos par texto au : 07 53 78 11 65. Pour un peu plus de sécurité les personnes avec un smartphone peuvent utiliser textsecure.
Vous pouvez aussi appeller radio Canut au 04 78 29 26 00
En cas d’arrestation la caisse de solidarité : 06 43 08 50 32

18h40 : Huit camions de gardes mobiles devant la piscine du Rhône et des voitures de la Bac autour de la place Raspail.
18h19 : Pour l’instant on en est à 17 arrestations qui ont été signalées à la caisse de solidarité
17h50 : Hélico et important dispositif policier au pont de Perrache, de nombreux flics à la gare.
Pour le Progrès : « 16h35 : des embouteillages monstres paralysent la circulation en centre-ville »
17h06 : La pression se relâche autour des gens qui étaient pris dans la nasse de la place du Pont.
17h00 : des flics sur tous le pont du Rhône
16h54 : Les personnes bloquées sur le pont de la Guille avancent doucement encadrées par un important dispositif policier.
16h45 : 14 arrestations en tout.
16h31 : Une partie du cortège est arrivée aux Terreaux avant de se disperser. Pour l’instant au moins 7 arrestation.
16h20 : une femme sévèrement blesser couchée sur le pont Lafayette.
16h18 : Deux arrestations suite à une charge « vénère » croisement quai Jean Moulin, pont Lafayette.
16h15 : Bateau de pompiers et police sur le Rhône. Canon à eau entre le pont de la Guille et la rue de la Barre.
16h11 : Les cortèges du NPA et de la CNT, environs 200 personnes, bloqués pont de la Guille. Cela gaze sur les quais du Rhône au niveau du pont Wilson.
16h08 : De l’autre côté du Rhône, rue de la Barre la police aurait tiré des grenades lacrymogènes. Le cortège progresse cependant sur le quai.
16h04 : Le cortège de Solidaire quitte la manifestation.
16h02 : Les flics ont coupé le cortège en deux au niveau du pont de la Guille. Le cortège s’étend entre le pont de la Guill et la place du Pont.
16h01 : Deux bakeux en ont prit pour leur matricule
15h58 : Le SO de Solidaire démonte une barricade au niveau du métro Guillotière.

15h57 : Le Mac Do de la Guille qui avait proposé à la mairie de Lyon de débarrasser la place du pont des Rroms n’as plus de vitrine.
15h53 : Hélico au dessus du cortège, la Bac serre l’arrière de la manif.
15h50 : Des vitrines de banques attaquées. Les flics gazent cours Gambetta.
15h49 : La police à tiré (flashball ? lacrymo ?) sur l’arrière du cortège.
15h43 : Un bus en provenance d’Allemagne bloqué à l’extérieur de Lyon
15h28 : « Chasse aux immigrés, guerre aux ouvriers, c’est le programme des fascistes mais aussi du Parti Socialiste » un slogan parmi d’autres.

JPEG - 40.6 ko

15h19 : Des bus italiens bloqués sur le périph.
15h18 : Un bus de Berne a subi un contrôle d’identité systématique, les gens sont maintenant empêchés d’aller à la manif.
15h14 : Un mini-bus de Grenoblois bloqué pour un contrôle sur la route entre Lyon et Grenoble.
14h49 : Environ 2000 personnes sur la place selon La Horde.

JPEG - 46.1 ko

14h43 : Une arrestation rue Chevreul
14h41 : Bus d’antifas de Paris bloqué/fouillé à l’entrée de Lyon.
@La_Horde Car @CAPAB75 bloqué à 40 km de #lyon par la gendarmerie ; fouille vérification d’identité pdt 1 h #antifa
14h30 : Deux personnes de plus arrêtées suite à une fouille dans un bar
14h09 : Fouille de sac à toutes les entrées de la place Jean Macé.
14h05 : Une voiture de la Bac et une voiture de la nationale devant le local du FN à Perrache
13h30 : De nombreux contrôles de police au métro Jean Macé avec fouilles de sacs.
13h30 : Une arrestation suite à un contrôle de police : un opinel à été trouvé sur la personne.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 29 novembre 2014 à 22:01, par marou

    reponse a Sophia : pour ton bebe contacte le centre anti poison au plus vite ils te diront quoi faire.

  • Le 29 novembre 2014 à 21:25, par Sophia

    En réponse à : 15h50 : Des vitrines de banques attaquées. Les flics gazent cours gambetta.

    A ce moment-là j’étais dans le métro, je changeais de métro à Saxe-Gambetta. Mais lorsqu’on est sorti du métro et qu’il a quitté le quai, on s’est rendu compte qu’on était arrivé au mauvais moment : une odeur bizarre s’est faite sentir (mon expérience à reconnu immédiatement le trop familier gaz laxrymo), et des dizaines de flics ont envahi la station. Toute la station était gazée, une femme asthmatique s’étouffait et pleurait, les métros ne s’arrêtaient plus à Saxe-Gambetta et les flics refusaient de nous laisser sortir de la station.

    Après environ 10 minutes, ils nous ont laissé sortir mais j’ai eu la gorge très douloureuse pendant + de 30 minutes après ça. J’avoue qu’il est possible que ce soit surtout le stress puisque je me demande si être enfermée et gazée dans une station métro peut avoir des conséquences sur la santé du bébé que j’ai dans le ventre.

    Il n’y avait pas un seul manifestant parmi toutes ces personnes bloquées dans le métro ! Pour ma part, je suis secrètement contente que les personnes qui évitent les manifestations se voient forcées d’y porter leur regard, mais encore une fois, j’aurais préféré éviter de le voir de mes yeux, pour la santé de mon bébé, c’est bien pour lui (ou elle) que j’évite (essaye d’éviter) les manifestations pendant 9 mois.

  • Le 29 novembre 2014 à 20:59, par MARIP

    une cinquantaine de flics (dont certains cagoulés et flash ball) ont envahi le bar Le Gambetta et ont procédé à un contrôle d’identité pour tout le monde et ont exercé une fouille pour certains.
    Provocation pour chercher l’incident... coups de pressions de la police.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

› Tous les articles "Extrêmes droites"