Popouri n°27 - novembre 2006

Novembre et c’est reparti. Novembre et son incendie, des ombres rageuses qui mettent un peu de lumière et de chaleur dans une ville vendue aux flics et à la marchandise. Comme bulletin des cultures insurrectionnelles on est bien contentEs de pouvoir donner un peu plus d’écho à cette révolte ; histoire au moins d’entamer la chape de plomb médiatique qui prend le relais du cadenassage policier des quartiers. Et puis novembre c’est une saison où re-fleurissent quelques lieux d’autonomie, à Lyon comme à Saint Etienne, après les expulsions de l’été ou du printemps. Quelque chose reprend, qui tire même le popoulit büro de sa léthargie estivale. De juin à novembre, bon d’accord l’été a été long…

Et puis autant être directEs, on a juste pas réussi à faire notre rentrée plus tôt. C’est que sous sa carapace orange-flamboyant, et en dépit de sa rigueur éditoriale, le popouri reste un montage un peu fragile. Financièrement d’abord, on est en rade de thunes. Alors pour faire bonne mesure une fête de soutien se profile début décembre (pour plus de précisions y a qu’à se rapporter à l’agenda en fin de numéro). Plus grave peut être, certains au sein du popoulit büro approchent dangereusement de leur date de péremption… (faut dire que les cadences infernales vous vieillissent prématurément). On risque donc de manquer de mains, de doigts, d’énergie, de souffle… Alors pour faire bonne mesure une fête de soutien se profile début décembre (pour plus de précisions y a qu’à se rapporter à l’agenda en fin de numéro) _voilà : ça c’est les ravages d’Alzheimer ; en même temps c’est vrai que cette fête c’est aussi l’occasion d’amener des idées, des propositions, en plus de vos zeuros.

Pour ce qui est des bonnes nouvelles : ce vingt septième numéro est augmenté de huit pages par rapport au format classique (premier maxi popouri !). De quoi caser les pop’potins auxquels vous avez échappé ces trois derniers mois (petits échos de la guerre sociale en cours) et évoquer les dernières ouvertures ou fermetures d’espaces, dans la ville sous contrôle (des nouvelles des squats et notamment concernant Izmir, le Boulon et l’Insoleuse) ; un point également sur la mobilisation actuelle des personnes prostituées sur Lyon, en butte à une nouvelle manigance de la mairie pour les mettre hors la ville. Et une fois n’est pas coutume, on parlera un peu de zones rurales, avec un article concernant le Beaujolais et son univers impitoyable. Reste la rubrique culturelle et l’agenda à la fin. Hop. Bonne lecture.

Le popoulit büro

Petit guide lyonnais

NOUVEAUTES DISPONIBLES AUX ACL

COMBE Laurent : « La Croix-Rousse alternative »
J’y ai rencontré l’anarchiste, l’écologiste, l’intellectuel politiquement perplexe, la jeune femme dont les parents parlent encore l’arabe et cette autre femme qui chante dans une chorale révolutionnaire, et puis tous ces militant-e-s plus ou moins engagé-e-s dans des associations politiques et culturelles pas toujours correctes- correctes.
J’y ai rencontré aussi quelques riverains qui trouvent ces gones bien sympas et s’y mêlent comme lors d’un bal (...)

Petit guide lyonnais

Lyon, ville fermée…

Mardi 22 août les lignes de bus 48, 53 et 94 sont en grèves, pour cause des « mauvaises conditions d’hygiènes » liées « à la présence d’un camp rom à Vénissieux ». Mauvais remake de ce qui s’était passé l’an dernier quand une ligne avait été carrément détournée, après des scènes surréalistes où les contrôleurs protégés par des flics interdisaient l’accès des bus à des roms pourtant muniEs de ticket. Afin d’éviter cette fois des plaintes pour « discrimination » la direction des TCL a en quelque sorte délégué le sale boulot à (...)

Petit guide lyonnais

LE BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVE !!!

Le lectorat précaire du popouri, s’il est récemment revenu des vendanges dans les monts du Beaujolais, aura constaté la transformation complète en cours dans cette région de haute renommée viticole (et éthylique). Les coteaux dédiés au culte de Bacchus cèdent la place à des parcelles de terre nue : on arrache peu à peu la vigne, pour remédier à « La Crise », nous dit-on. Ce remodelage visuel radical nous donne l’occasion de nous interroger sur les causes et conséquences de la situation actuelle. En ayant à (...)

Petit guide lyonnais

INSOUMISSION À L’ÉCOLE OBLIGATOIRE, de Catherine Baker.

Amis lecteurs, amies lectrices, en prévision des longues soirées d’hiver qui s’annoncent après l’été indien ; ou pour patienter dans la file d’attente des ASSEDIC, en cellule de dégrisement… A moins que le contremaître ne soit allé pisser pendant une trop longue journée de boulot… Voici un petit point sur la rentrée éditoriale lyonnaise, que vous ne trouverez pas dans Le Monde Des Livres.
LE PETIT NOUVEAU DES ÉDITIOINS TAHIN PARTY :
INSOUMISSION À L’ÉCOLE OBLIGATOIRE, de Catherine Baker.
« Nouveau (...)

Petit guide lyonnais

Expulsion d’Izmir, lieu d’activités et d’habitation

Le squat Izmir, lieu d’activités et d’habitation dans le quartier Beaubrun à St-Etienne, ainsi que ses habitant-e-s, ont été expulsé-e-s mercredi 26 juillet. Pour beaucoup de gens, c’est la fin d’un projet riche, intense (parfois), qui a pu créer plein de rencontres, de moments de joie, de colère aussi, de débats enrichissants ou stériles...
QUEST-CE QUE C’ÉTAIT, IZMIR ?
Izmir était un squat d’habitation et d’activités. Il y a plus de 5 ans (oct. 2000), un collectif de quelques personnes décide de (...)

Petit guide lyonnais

Collomb organise l’éradication de la prostitution à Perrache : Cabiria réagit aux côtés des personnes concernées !

A en lire les medias, nous serions dans une situation très grave à laquelle il faudrait vite réagir. La situation est grave en effet Mr Collomb et il n’aura pas été de trop de vous alerter tant de fois au cours des derniers mois. Oui, vous avez été prévenu que nous trouvions scandaleux d’avoir amoncelé toutes ces camionnettes dans un si petit site, oui elles sont venues l’hiver dernier, nombreuses, s’époumoner sous vos fenêtres pour hurler leurs colères d’être ainsi traitées, et oui enfin, vous saviez (...)

Petit guide lyonnais

Class War

Le 8 septembre : accident du travail mortel pour un cariste de la société Paprec (Saint-Priest). Le 14 septembre : grève illimitée chez Tetra Pack, aux Chères ; les revendications tournent autour du montant des indemnités de départ prévues dans le cadre d’un plan social et concernent tout particulièrement une close qui prévoit la diminution de moitié de ces indemnités en cas de « retard productif » (comprendre : en cas de mouvement social ; le deale c’est « vous aurez tant d’indemnités et si vous discutez (...)

Petit guide lyonnais

« Le soleil n’est pas pour nous », pop’potins

Courant août, le capitaine Mallet, responsable du commissariat de Bron, déclarait avec ingénuité : « Ceux qu’on doit le plus surveiller ne partent pas en vacances ». Voilà ce sympathique gradé pris en flagrant délit d’aveu spontané : la police est faite pour fliquer les pauvres. En échange, les pauvres remuent un peu parfois. Histoire de réchauffer l’été.
Pas de justice…
Vendredi 28 juillet, la BAC attrape un jeune « visiblement sous l’emprise de l’alcool », lors d’un contrôle routier place J. Ferry, et lui (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info