« 100 villes contre la lapidation » : Rassemblement du 28 août à Lyon

887 visites

A Lyon rassemblement le samedi 28 août de 15 à 17 heures Place Bellecour.

Madame Sakineh Mohammadi Ashtiani est emprisonnée depuis 2006 à Tabriz (Iran), condamnée à mort par lapidation pour un supposé adultère. La campagne internationale de protestation a finalement forcé les autorités de la République Islamique à suspendre cette peine de lapidation. Mais, les pressions du régime qui ont poussées son avocat, Maître Mohammad Mostafaei, à fuir le pays, les campagnes de la télévision du régime contre Sakineh, laissent craindre que si elle n’est pas lapidée, Sakineh peut être à n’importe quel moment exécutée.

La campagne internationale pour sauver Sakineh a rappelé au monde qu’en Iran le régime continue de pratiquer cette barbarie qu’est la lapidation. En 31 ans de République Islamique, ce sont au minimum 109 personnes, essentiellement des femmes, qui ont été mises à mort de cette façon, et au moins 25 personnes condamnées à cette peine barbare et moyen-âgeuse croupissent aujourd’hui dans les geôles du pays. Selon le code pénal de la République Islamique, la femme condamnée à la lapidation doit être enterrée jusqu’à la poitrine et les pierres doivent être « de taille moyenne », pour que la victime ne soit pas tuée trop vite.

Si la peine de mort est toujours une barbarie, la lapidation ajoute à cette atrocité la torture. Elle est également le symbole de l’apartheid sexiste qu’impose le régime misogyne à plus de la moitié de la population.

Aussi dans le cadre de l’appel lancé par le Comité International Contre la Lapidation « 100 villes contre la lapidation », nous appelons à un rassemblement le samedi 28 août à 15 heures, Place Bellecour à Lyon.

Ce rassemblement sera aussi l’occasion de marquer notre solidarité avec la lutte des femmes, des travailleurs et de la population d’Iran pour en finir avec 31 ans de régime de terreur, d’exécutions et d’apartheid sexiste, et en particulier pour revendiquer :

- La libération inconditionnelle et immédiate de Sakineh Mohammadi Ashtiani
- L’abolition de la peine de mort et de la peine de lapidation en Iran comme partout dans le monde
- L’abolition de l’apartheid sexiste et la pleine égalité entre les femmes et les hommes en Iran comme ailleurs.

Premiers signataires : Association Solidarité Franco-Iranienne, Comité Communiste Internationaliste – Trotskiste, Initiative Communiste-Ouvrière, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, Regards de Femmes.

Pour plus d’informations :
Comité International Contre la Lapidation :
http://stopstonningnow.com/wpress/
Iran en Lutte :
http://iranenlutte.wordpress.com/

Pour tout contact à Lyon :
Yadi Kohi à l’adresse suivante : yadi.j100(at)free.fr

samedi 28 août 2010

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Manif féministe non-mixte sauvage du 14 mars

Le vendredi 13 mars, la préfecture a interdit la manifestation de nuit en non-mixité qui avait été déposée le 14 mars en raison des mesures luttant contre la propagation du virus Covid-19, qui empêchaient tout rassemblement de plus de 100 personnes. Les organisateur•ices de la manifestation ont respecté...

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"