À Lyon 2, circulez, on vire le personnel comme des malpropres...

1138 visites
3 compléments

Nous avons appris ce jour la volonté de la part de l’équipe présidentielle de Lyon 2 d’externaliser le service de ménage de l’Université pour la rentrée 2011/2012.
Traduction : une non-reconduction des contrats de personnels affecté-e-s au nettoyage des locaux de l’université.
Communiqués de la CGT-FERC SUP Lyon 2 et de la FSE-Lyon.

En 2010, la présidence, face à la mobilisation de la CGT contre la suppression de personnel et la privatisation, donne sa parole qu’il n’y aura pas d’externalisation.

Comme d’habitude, ce sont des paroles en l’air.

Car de fait, l’externalisation des services fait partie intégrante de la LRU et du passage aux Compétences Élargies.

De plus, cette décision de virer comme des malpropres des personels présent-e-s depuis parfois plus de dix ans n’a même pas été discuté en Conseil d’Administration ni au Comité Hygiène et Sécurité.

Pour décider du sort de personnel précaire, pas besoin en effet de discuter dans les instances prévues à cet effet.

Les personnels concerné-e-s se retrouvent donc mis-e-s à la porte dès la rentrée, après avoir effectué le sale boulot à la fac pendant des années.

Ils et elles n’ont à ce jour aucune information ni sur leur avenir sur des éventuelles possibilités de reclassement !

L’université, appliquant avec zèle la LRU, s’attaque en premier à des précaires, qu’elle a exploité et tenu à la gorge par des renouvellements de contrats merdiques et temporaires.

Les personnels de l’université ne sont ni des chiffres dans un budget, ni des bouche-trous qu’on traite par le mépris le plus total !

Ces licenciements et ces recours à des sous-traitants privés ne sont que le début d’une mise au pas globale d’une université-entreprise, jouant avec les vies des travailleurs/euses, sélectionnant les étudiant-es, soumettant le savoir à des critères de rentabilité.

C’est tout simplement scandaleux !

Uni-e-s et solidaires, personnels, étudiant-e-s et enseignant-e-s, c’est ainsi que l’on fera plier cette décision écœurante de la présidence de Lyon 2, qui n’en est pas à son premier coup d’essai !

Titularisation de tous/tes les membres du personnel de l’université, avec des salaires et des conditions de travail dignes !

La FSE-Lyon

COMMUNIQUÉ DE LA CGT-FERC SUP LYON 2

Joli mois de mai, alors fais ce qu’il te plaît...

L’été est en avance, c’est bientôt les vacances...

Très chers collègues,

Vous avez tous reçu la lettre hebdomadaire des personnels, dans vos boîtes aux lettres électroniques. Elle nous annonce des nouveautés pour la rentrée 2011/2012.

Mais à notre grand étonnement, il n’y est pas fait mention de l’externalisation du service du ménage de l’Université, c’est-à-dire de la non reconduction des contrats de plusieurs dizaines de personnes (essentiellement des collègues affecté/es au nettoyage des locaux de l’Université).

Petit rappel des faits :

Le 22 novembre 2010, nous avions eu connaissance d’une très forte volonté de la Direction de l’Université, d’externaliser cette activité, et nous avions envoyé une alerte, et créé le buzz, sur l’avenir professionnel de nos collègues de ce service.

La Direction nous avait juré, la main sur le cœur, qu’il n’en était pas question..... Nous avions mal compris !

Le Président Tiran avait même organisé à la hâte une réunion avec les personnels concernés (rappelez-vous, c’est ce jour où il était tombé 30 centimètres de neige !).

Joli mois de mai, alors fais ce qu’il te plaît...

L’été est en avance, c’est bientôt les vacances...

C’est maintenant affiché : le service du ménage de l’Université va être externalisé !!!

Le service du ménage, ce sont ces équipes de femmes et d’hommes, bien souvent invisibles, qui vident nos poubelles, lavent le sol, maintiennent nos bureaux, nos amphis et nos bâtiments propres, pour qu’ils ne ressemblent pas à un parking de Quick un dimanche soir....

Joli cadeau de la Direction de notre Université fait à une très grande partie des personnels, non titulaires ou non CDIsés, du service du ménage : des non reconductions de contrats pour cause de loi LRU et de passage aux Responsabilités et Compétences Élargies.

Donc notre Direction n’est nullement responsable : c’est pas nous, circulez, y’a plus rien à voir !

Et d’ailleurs ce n’est pas un licenciement, c’est une fin de contrat....Que nous aimons cette subtilité sémantique, cela va faire chaud au cœur de leurs familles !

Fin du long feuilleton sur les personnels du service du ménage. Fin d’une longue crise, sur fond d’un avenir froid et sans âme, réglé par les arrêtés ministériels et leur froide mise en application par une Direction inflexible et zélée.

Il n’aura fallu que six mois à la Direction de notre Université pour se parjurer.

Ce dossier, comme beaucoup d’autres et comme d’habitude, n’a nullement été évoqué dans les instances paritaires qui se sont réunies il y a deux semaines, (Comité Technique Paritaire, Comité Hygiène et Sécurité), et encore moins au Conseil d’Administration de l’Université.

Pourquoi faire ? C’est ce qu’ils doivent penser...

Quand nous évoquons cela avec la Direction de l’Université il nous est répondu que « notre mission à l’Université n’est pas de faire du ménage, mais de faire de la Recherche et de l’Enseignement ! »

Oui, nos collègues concerné/es ne dorment plus, et se demandent ce qu’ils/elles vont devenir.....ce que vont devenir leurs familles... quel été merveilleux !

Joli mois de mai, alors fais ce qu’il te plaît...

L’été est en avance, c’est bientôt les vacances...

C’est donc le début d’un nouveau et long feuilleton à Lyon 2, que nous, syndicalistes CGT, avons déjà vécu dans les années 1990, dans les banques et les grandes entreprises.

Oui, il faut le dire haut et fort : les collègues du service du ménage ne sont que le début d’une longue liste. Et sur cette liste, beaucoup s’y retrouveront !

Est-ce notre mission de faire de la maintenance informatique ?

Est ce notre mission de faire des photocopies ?

Est-ce notre mission de faire du gardiennage ?

Est-ce notre mission de répondre au téléphone (que cela soit à l’accueil ou en hotline informatique) ?

Est-ce notre mission de faire de la comptabilité ?

Est ce notre mission d’assurer la logistique des différents colloques et congrès ?

Est-ce notre mission de faire de l’électricité, de l’entretien des espaces verts, de la téléphonie, etc. ?

Non, vous qui pouvez prendre ce type de décisions vous vous trompez !

Les missions de l’Université sont certes la Recherche et l’Enseignement, mais également le maintien de la cohésion sociale, l’humain à placer au centre de toute réflexion, l’évaluation de l’impact de chaque décision sur les hommes et les femmes qui font l’Université.

Les voici nos « vraies » missions : celles qui, permettent de relever la tête et d’être fier d’œuvrer au développement de Lyon2.

L’Université est ce qu’elle est, car des femmes et des hommes y ont apporté de la passion, des joies, des peines, de la sueur, de l’énergie, des coups de sang, de la colère, mais surtout la conviction qu’un être humain a plus de valeur qu’un plan comptable !

La vraie mission de l’Université est d’afficher partout et toujours qu’un être humain a de la valeur.

La CGT Lyon 2 n’abandonnera pas des dizaines de collègues déjà dans la souffrance. Nous défendrons, de toutes nos forces , nos collègues attaqué/es.

Pour cela, nous avons besoin de votre soutien, car en les défendant eux, nous nous défendons nous.

Oui, nous sommes une équipe, celle de l’Université Lumière Lyon2 !

Fraternellement,

vos camarades de la section CGT-FERC SUP Lyon2

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 mai 2011 à 13:07, par lebowski

    Alors un petit CR du rassemblement contre la privatisation du service de ménage de Lyon 2. En fait la présidence avait accepté de recevoir une délégation à 16h du coup le rassemblement avait été déplacée à 15h30. A 15h30 une 40aine de personnes étaient présente : tout le personnel d’entretien de Bron + des syndicalistes profs ou autres + une 15aines d’étudiant-e-s.
    La délégation ne devait être que de 5 personnes mais avec un peu de forcing et l’aide d’une syndicaliste de Sud je crois nous sommes tous rentré-e-s dans le CA. Le président Tiran (c’est son vrai nom) a alors décidé de partir parce qu’il ne voulait pas que son CA se transforme en « Ag où l’on discute à bâtons rompus ». Malgré une glorieuse tentative des gens présents de l’empêcher de sortir, son vigile/chauffeur eu raison de nos arguments pourtant percutants.
    La discution a alors continué dans le CA sans l’équipe présidentielle toute partie à la suite de son chef. Tous les membres du CA nous ont assuré qu’ils-elles porteraient une motion au prochain CA contre la privatisation et qu’ils-elles enverraient une lettre recommandée pour obligé le président à inscrire la question à l’ordre du jour. On peut dire que ça faisait un peu « bal des focus » mais bon on verra. Tout le monde a l’air bien au taquet et les personnels viré-e-s sont bien énervé-e-s.

    Voilà donc c’était marrant et assez bien je pense pour commencer une lutte qui aboutira peut être. Qu’en pense les autres qui étaient présents ?

  • Le 26 mai 2011 à 19:56, par un acteur

    Le rassemblement de soutien devant le CA est prévu pour 15h50 (intervention au CA prévue à 16h)

  • Le 26 mai 2011 à 00:15, par lebowski

    Information à confirmer :

    Un rassemblement est organisé devant le CA de vendredi à 14h à L’université Lyon 2 Quai 4bis rue de l’université 69007 Lyon

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info