Venue de Macron à Lyon : « des costards, il y en a dans le dressing du patronat »

4812 visites
Loi travail 4 compléments

Le ministre de l’Economie a passé la journée du 2 juin dans l’agglomération lyonnaise. Il a été accueilli par des milliers de manifestants et notamment un cortège syndical important à l’usine Arkema de Pierre-Bénite. Il passe ensuite son après-midi accompagné de Collomb à l’Hôtel de Ville de Lyon devant les patrons, en laissant la centaine de manifestants dehors dans la pluie. Après une visite à l’Institut des Ressources Industrielles, il a pris le TGV depuis la gare Part-Dieu tandis qu’une trentaine de personnes se sont déplacées pour lui dire au revoir.

Mises à jour :

Jeudi 2 juin :
- 17h00 : une trentaine de personnes sur le quai de la gare pour dire au revoir à Macron
- Un rendez vous circule : 16h30, à la Gare Part-Dieu. Départ du TGV de Macron à 17h04
- 15h30 : retour sur le début de grève reconductible déterminé des cheminot·s lyonnais·es,
- 14h25 : Macron va pouvoir sortir, mais sous la protection d’une compagnie de CRS.

JPEG - 216 ko


- 14 h : une centaine de personnes devant l’hôtel de ville de Lyon contre Macron (et son monde) et une présence policière très importante. A 15 h, celui qui ne veut pas qu’on « l’invective » sera à l’Institut de ressources industrielle (M° Mermoz-Pinel, 10 boulevard Edmond Michelet, 69008 Lyon).
- 12 h : tout le monde repart en cortège sauf une dizaine de personnes. Macron va à l’hôtel de ville à 13 h pour causer devant des patrons, à l’invitation du calife local, Gégé 1er.
- 11h50 : les manifestant·es ont été repoussés à coup de bombes au poivre, et matraquage au tonfa. Les portes du site ont été refermées. Notons qu’il suffit d’une poignée de gens pour ouvrir un site Seveso en 10 minutes en plan Vigipirate écarlate. Le crâne de certain·es manifestant·es a morflé au passage.

JPEG - 156.8 ko
JPEG - 191.1 ko


- 11h45 : des manifestant·es réussissent à rentrer dans l’usine Arkema où est Macron. Les flics s’équipent. Intervention de CRS pour sortir les gens.
- 11h30 : la CGT annonce 5 000 personnes devant l’usine Arkema pour accueillir Macron.
- 11h15 : Macron est une blague, et les pancartes marrantes sont nombreuses

JPEG - 131.9 ko


- 11 h : tête de cortège agitée. Les syndicalistes ne veulent pas de personnes masquées, malgré la répression qui a eu lieu depuis le début du mouvement.
- 10h40 : près de 1 000 personnes au départ de l’action au métro d’Oullins.

JPEG - 182 ko
JPEG - 144.2 ko

- mercredi 16h30 :

  • le programme de la visite de Macron à Lyon a (enfin) été communiqué : à 13 h il sera à l’Hôtel de ville de Lyon en présence de patron. Et à 15 h, il visitera l’Institut des ressources industrielles, en présence de parlementaires et d’élus locaux. C’est dans le 8e, au 10, boulevard Edmond Michelet.

- mercredi 13 h :

  • moins de 24 h avant son arrivée à Lyon, l’agenda d’Emmanuel « On ne me tutoie pas » Macron ne détaille toujours pas son emploi du temps.
  • l’ensemble des syndicats cheminots en lutte appelle à se rendre à l’action. Les salarié·es de la SNCF se rejoindront à 9h30 aux ateliers d’Oullins.
  • Nuit Debout Lyon invite également à 10 h au métro d’Oullins, ainsi que l’interpro lyonnaise.

PNG - 1.3 Mo

Étonnamment, l’agenda pour ce jeudi de l’ancien banquier n’est toujours pas précisé en détail, mercredi à 13 h, sur le site du ministère. Par peur certainement de la mobilisation à cette occasion.

JPEG - 35.1 ko
Les détails du déplacement officiel de Macron dans le Rhône encore tenus secret mardi à 18 h

On sait tout de même, selon Le Point, qu’il fera dans la journée « un discours à l’hôtel de ville [de Lyon] devant un parterre de chefs d’entreprise conquis d’avance. » La journée devrait être houleuse, d’autant qu’il n’y a pas de manifestation comme les autres jeudis, et que les cheminots seront massivement en grève depuis la veille.

On notera que le multimillionnaire ne se déplace pas pour faire sa propagande sans une solide escorte de policiers pour empêcher toute contestation. Ainsi, en Corrèze, le 21 mai, lors de sa visite à Égletons, plusieurs centaines de manifestant·es avaient été nassé·es pendant plusieurs heures en plein soleil. Sa dernière visite à Lyon, à Vaulx-en-Velin plus exactement, avait été houleuse.

La semaine dernière, il a notamment déclaré que « La loi El Khomri ne va pas assez loin » et conseillé aux patrons de ne pas augmenter les salaires de leurs employés. Ce week-end, il se moquait encore d’un ouvrier en lui disant d’aller « travailler pour s’acheter un costume ». Jeudi, à Lyon, il y aura du monde pour lui tailler un costard !

JPEG - 200.4 ko
jeudi 2 juin 2016

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 6 juin 2016 à 15:58, par jojolespiedsnickelés

    Le monde de M. Macron est un monde aux mains des privilégiés,un monde qui ressemble à s’y méprendre à celui de l’Ancien Régime:les puissants y sont arrogants,fainéants et cyniques.C’est un monde de has been qui tourne le dos au progrès social et humain.Ce monde-là n’est pas fait pour nous.Ce monde s’adresse aux riches actionnaires des sociétés côtées en bourse,aux dirigeants des firmes multinationales,aux copains de ceux qui contrôlent les cabinets ministériels.Ils possèdent beaucoup.Ils savent bien peu de choses.Leur monde est triste.Ils répètent à l’envi à tous ceux qui veulent bien les entendre qu’ils « ont réussi ».Ils ne nous parlent jamais,ils nous invectivent.Macron symbolise mieux que quiconque cette dérive néolibérale de la société française.Beaucoup en France n’en veulent pas :ça bloque.

  • Le 2 juin 2016 à 14:37, par

    Super le SO cgt qui frappe et pousse violacent les lycéens et lycéennes ainsi que les jeunes en générale qui veulent comme depuis le début prendre la tête de cortège ! Les coups partent les accusations à tord fusent « vous êtes masqué vous êtes des casseurs » ! Il est inscrit dans les principes de la coordination lycéenne qu’ils seront toujours en tête de cortège et donc petit coup de bluff de la part de l’UD qui nous a dit mais ca sera les grévistes de feyzin devant c’est tout du coup nous apportons notre compréhension et disons d’accord mais une fois que quelques lycéens partent voir devant ils reviennent nous disant que ce n’est pas vrai c’est un cortège inter syndical devant et bah bravo les mensonges ! En suite à l’arrivée devant ARKEMA de longue discussion de sourd on eu lieu avec une poignée de cégétistes croyant avoir tout vécu que c’est leurs manières de faire la mieux et puis surtout très très anti « casseurs » ou même plus lamentable anti personnes masquées !

  • Le 1er juin 2016 à 18:54, par Rico

    Je vous confirme que le banquier Macron doit faire une conférence demain à 15 heures à l’Institut des Ressources industrielle (même pâté de maison que le Medef, entrée 10 boulevard Edmond Michelet). Proche du peuple, il vous invite (......mais je n’en suis pas convaincu....) à venir partager son savoir et ses certitudes......de banquier !
    PS (ça craint cet acronyme...) : Si quelqu’un pouvait l’aider pour sa déclaration ISF, il vous en sera gré.
    Apparemment, c’est sa femme, qu’il aime beaucoup, qui à merdé !

  • Le 30 mai 2016 à 20:20, par fc

    Sans compter que sa dernière visite à Marseille à du être annulée.
    Faisons en sorte d’être aussi acceuillants/tes que nos camarades marseillais... :)

    (http://www.liberation.fr/france/2016/05/27/securite-emballement-macron-annule-sa-visite-a-marseille_1455576)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

› Tous les articles "Salariat - précariat"