A Lyon, la justice oblige le préfet à reloger une cinquantaine de Rroms

649 visites

Réponse de la justice aux Les roms de villeurbanne attaquent le préfèt en justice :

Une première. Suite à l’expulsion du terrain qu’elles squattaient, dix familles de Rroms ont obtenu ce jeudi du tribunal administratif de Lyon leur relogement. Le préfet du Rhône a quatre jours pour s’exécuter.

Au lieu d’essayer d’aller trouver un autre terrain à squatter dans l’agglomération, comme souvent après une expulsion, ces Rroms ont attaqué le préfet en justice. Appuyées par les associations « Enfants sans toit » et le Mrap, elles ont saisi le tribunal administratif pour non application du Droit au logement opposable qui prévoit notamment dans un de ses articles que :

« Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence ».

L’audience avait lieu mercredi. En attendant la décision, la cinquantaine de personnes a dormi devant le tribunal administratif de Lyon, avec le prêtre.
Ce jeudi après-midi, elles ont appris que, parmi elles, les familles avec enfants (soit dix familles sur douze) ont obtenu du juge un hébergement.

Sur Rue89 Lyon.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Le Squat « L’amphi Z » est expulsé : près de 150 personnes à la rue !

Ce matin à 11h30 les flics ont débarqué au moment où le moins de gens étaient encore présents. Avec « seulement » 15 fourgons, ils ont forcé la porte et ont profité de l’effet de surprise pour évacuer facilement les quelques habitants encore présents... C’est donc désormais près de 150 personnes qui sont à...

› Tous les articles "Logement - Squat"