Action Mondiale des Peuples - Rencontres Européennes d’Août 2006

1469 visites

Le processus lyonnais des prochaines rencontres européennes de l’Action Mondiale des Peuples poursuit sa route... À l’occasion d’une soirée projection et bouffe à la Boulangerie du Prado le jeudi 30 mars, le groupe local STAMP/Timbré-es se fera un plaisir de vous informer pour que vous puissiez vous joindre à elleux. S’en suivra une discussion pour approfondir (et/ou élargir) les thématiques des rencontres de cet été à Lyon.

A.M.P.[Action Mondiale des Peuples]

Depuis 1998, outil, structure diffuse de coordination de groupes et personnes partageant des luttes et des pratiques en cohérence avec certains principes ci-dessous.

À l’initiative de la caravane des indiens en France en 1999, des journées mondiales d’action contre le G8, l’OMC, la Banque mondiale, le FMI... à Seattle comme à Gênes ou Prague, l’AMP fut une force motrice de nombreuses actions, sans que ce réseau flou ne soit médiatisé comme organisateur, mais bon, du moment que toi tu t’en rappelles...
Au milieu des contre-sommets, des forums sociaux et du marasme, les groupes proches de l’AMP pensent aujourd’hui à un nouvel élan.
STAMP se compose pour l’instant de gens participant pour la plupart au réseau sans-titre (collectifs & personnes pour l’autonomie, l’action directe et l’autogestion d’espaces) et souhaite ouvrir le processus d’organisation à tou-te-s autour de quelques bases simples :

La décentralisation et l’ancrage local : après discussions nous avons eu très envie que ces rencontres se déroulent en deux étapes :

1-En nombre réduit (une centaine de personnes)
du samedi 19 août au dimanche 27 août, sur cinq lieux différents, elle mélangera des discussions sur des thématiques particulières portées localement, des initiatives diverses construites en liaison avec d’autres groupes d’Europe et des chantiers. Plusieurs lieux sont pressentis dont Lyon, Toulouse, Lavaur, Dijon, Genève...

2 -Tout le monde sur un même lieu,
du mercredi 30 août au samedi 2 septembre (après 2 jours de rangement et de transport) afin de permettre la mise en commun de ces discussions, et des décisions concernant l’organisation, les orientations et les projets de l’AMP-europe. (le 3 sept. : rangement & départ)

La non spécialisation et le mélange théorie/vaisselle :
pendant ces rencontres nous souhaitons privilégier la non-spécialisation et la non-hiérarchisation des tâches, et porter une attention particulière à l’organisation collective de la vie quotidienne. Les chantiers permettront, outre de se retrouver ensemble autour d’une réalisation commune, l’échange de savoir-faire pratiques en lien avec les besoins du lieu qui accueille.

La consolidation des liens vers l’Europe de l’Est :
pendant les mois qui précèdent, plusieurs voyages auront lieu dans ces régions pour présenter les rencontres et connaître les projets locaux. Des solutions seront recherchées en termes de visas et de transport pour faciliter la venue de personnes et collectifs de l’Est.


Les principes de l’AMP :

- 1° Un rejet très clair du féodalisme, du capitalisme, et de l’impérialisme, ainsi que de tous les accords commerciaux, institutions et gouvernements promoteurs d’une mondialisation destructrice.

- 2° Un rejet très clair de toutes formes et systèmes de domination et de discrimination dont (et de manière non exhaustive) le patriarcat, le racisme et le fondamentalisme religieux. Nous reconnaissons la
dignité entière de tous les êtres humains.

- 3° Une attitude de confrontation, puisque nous ne pensons pas que le « lobbying » puisse avoir un impact majeur sur desorganisations à tel point partiales et antidémocratiques, pour lesquelles le capital transnational est le seul facteur réel déterminant leur politique.

- 4° Un appel à l’action directe et à la désobéissance civile, au soutien des luttes et des mouvements sociaux, mettant en avant des formes de résistance qui maximisent le respect pour la vie et pour les droits des peuples opprimés, ainsi qu’à la construction d’alternatives
locales au capitalisme mondial.

- 5° Une philosophie organisationnelle basée sur la décentralisation et
l’autonomie . L’AMP est un outil de coordination, pas une organisation. L’AMP n’a pas de membres et n’aura pas de représentation juridique . Nulle organisation ou personne ne peut représenter l’AMP.


En Europe, les groupes et les individu-e-s qui se retrouvent dans les principes de l’AMP se rassemblent en gros tous les deux ans à L’initiative d’un collectif invitant (les convenors). Depuis 1998, ces rencontres sont l’occasion d’échanger pendant quelques jours autour de pratiques et de savoirs, et de tisser des liens qui permettent de mieux s’organiser pour des actions communes. Les dernières rencontres ont eu lieu à Leiden (Pays-Bas) en septembre 2002 et à Belgrade (Serbie) en juillet 2004. Elles ont rassemblé à chaque fois des centaines de personnes et généré contacts, échanges et initiatives communes. Cette année, le groupe francophone STAMP est convenor : les prochaines rencontres de l’AMP-europe s’organisent en août 2006 chez nous - youpi.

L’organisation de ces rencontres est pour nous un projet d’organisation politique et joyeux. Elle demande beaucoup d’énergies et d’implication pour devenir une aventure collective et ne pas rester une performance de spécialistes. À chaque personne qui nous rejoint apparaissent de nouvelles facilités, s’ouvrent de nouvelles perspectives.

Des réunions régulières d’organisation rassemblent STAMP dans des lieux différents susceptibles d’accueillir les rencontres. Des réunions internationales permettent de rendre compte de l’avancement du projet et d’ouvrir l’organisation aux autres personnes et groupes de l’AMPeurope. La prochaine aura lieu les 20, 21& 22 avril 2006 à
Budapest.

Toute initiative pour apporter des ressources (en argent pour payer les voyages et visas des gens de l’Est, en crème anti-moustiques, en
tournevis ou en tofu) est la bienvenue. Les dons peuvent se faire à l’ordre de :

“accueil caravane” à Stamp
c/o longo mai
04300 Limans.


PROJECTIONS VIDÉO

à Lyon - à la Boulangerie du Prado

69, rue Sébastien Gryphe Lyon7e
le jeudi 30 mars 2006

- Schenglet ® : un communiqué de l’Office Européen d’Immigration... 7 ’

- El Tornallom : documentaire sur 10 ans de vies et de luttes a la Huerta de la Punta. Valencia, Espagne. 47 ’

À l’occasion de ces deux projections, les timbré-es de Lyon se feront un plaisir d’expliquer ce qu’est cette idée de conférence de l’AMP, de rencontres décentralisées. Venez vous informer et grossir le mouvement, la discussion est ouverte, les thèmatiques qui seront abordées en août à Lyon restent à définir, à étayer, à développer avec les personnes et groupes qui s’investiront dans le processus d’ici là.

Pour l’instant, les thématiques portées par les personnes impliquées dans le processus lyonnais s’orientent vers la « société de contrôle et les necrotechnologies », autrement dit :

- la société industrielle, sa territorialisation et la question de la transformation de l’environnement social et du modelage des rapports humains...

- le contrôle social et les politiques sécuritaires, les logiques militaristes et la répression des luttes.

La Boulangerie du Prado, c’est 69 rue Sébastien Gryphe dans le 7e arrondissement de Lyon (M° Saxe-Gambetta)



Espaces d’autonomie, Squats & expériences collectives, ville ou campagne, Questions de genre & luttes anti-patriarcales, Sociétés
techno-industrielles & modelage des rapports humains, Contrôle social & politiques militaro-sécuritaires, Répression des luttes, Luttes numériques, Serveurs alternatifs, Parentalité, éducation, âgisme, Refus de l’État, expériences d’autogestion & démocratie directe, Échanges non marchands, Luttes de travailleurseuses, de chômeurs-euses, luttes contre le salariat, Post-colonialisme & abolition des frontières, Critique de l’essentialisme et du rapport religieux à l’idée de « nature », “Écologie pratique” Marginalisation ou élitisme des milieux politiques radicaux & volonté d’en sortir, Stratégies d’actions offensives, Stratégies d’autonomisation et de construction d’alternatives pratiques, Quid des institutions, syndicats, ONG et la “gauche citoyenne” ? etc. etc. etc. etc.

Documents associés à l'article :

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>3 Rencontres-débats autour du livre « Espoirs déçus »

Rencontre débat autour du livre Espoirs déçus sur l’engagement libertaire de Bernard Pensiot lors de la « transition démocratique espagnole » le vendredi 25 septembre à 19h à la Plume Noire, le samedi 26 à 17h à l’Abergement de Varey (01) et le dimanche 27 à 16h30 au Salon du livre libertaire de Cluny...

>L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888

L’internationale, poème d’Eugène Pottier, écrit en juin 1871 pendant la terrible répression de la Commune de Paris. Il ne fut publié qu’en 1887 et chanté pour la première fois le 23 juillet 1888 à Lille par la Lyre des Travailleurs. Devenu l’hymne des révolutionnaires, il sera complètement illégal durant...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"