Appel à soutenir les lycéens de Lumière qui refusent la biométrie !

1312 visites
5 compléments

Depuis 2006 une borne biométrique est installée a l’entrée du restaurant scolaire du lycée Auguste et Louis Lumière (Lyon 8e).
L’administration a-t-elle cédée aux sirènes de la technologie triomphante ou assume-elle le tour sécuritaire de cette mesure ? La présence de la biométrie dès l’école tend à faire accepter par la population cette nouvelle technologie intrusive et totalitaire. Quoi qu’il en soit des lycéen-nes refusent de se faire ficher pour pouvoir manger et s’organisent malgré les pressions et intimidations diverses.

Quelques petites explications :

En 2006 une borne biométrique est installée a l’entrée du restaurant scolaire du lycée Auguste et Louis Lumière (Lyon 8e).

A la rentrée 2007 l’administration de l’établissement omet d’informer les élèves et leurs parents de leur droit de refuser d’utiliser le système biométrique pour accéder à la cantine alors que l’article 6 de l’autorisation unique de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, qui, entre autres, délivre les autorisations d’installations des bornes biométriques) stipule que « les élèves majeurs et les représentants légaux des élèves mineurs doivent être individuellement informés du droit de s’opposer » et qu’ « en cas d’opposition à l’utilisation du dispositif biométrique, les élèves ont la possibilité de se voir délivrer un badge ou tout autre moyen d’accès à la cantine ».

Au cours de l’année, deux élèves exigent de pouvoir manger sans utiliser la borne, le proviseur s’entête à refuser, prétextant une "mauvaise interprétation de la loi". Les lycéen-e-s en question se voient obligé-es de manger à l’extérieur du lycée pendant plusieurs semaines. Une des élèves est contrainte de se désinscrire de la cantine sous la pression de l’administration. Mais finalement, après un bref appel à la CNIL qui confirme l’obligation qu’a le proviseur de laisser les élèves manger au self même lorsqu’ils-elles refusent la biométrie, ce dernier cède de peur de se voir retirer sa très chère borne...

A la rentrée 2008-2009, les lycéen-e-s ont désormais le droit de passer sans utiliser le système biométrique MAIS ceux-ci/celles-ci devront ... manger en fin de service !

Ces mesures discriminatoires n’ont pour but que de punir, d’intimider les élèves qui luttent contre la politique sécuritaire à penchant totalitaire du gouvernement et de dissuader ceux/celles qui souhaiteraient le faire.

Nous nous opposons radicalement à la prolifération des outils sécuritaires dans les établissements scolaires en vue de leur dangereuse banalisation. C’est pourquoi nous soutenons tous ceux et celles qui luttent contre la biométrie. Nous appelons donc différentes organisations à agir pour les lycéen-e-s de Lumière, qui se voient, pour des raisons de désaccords éthiques avec l’administration de leur établissement , obligé-e-s de manger en dernier, les restes, en n’ayant souvent pas le temps de finir leur assiette. Pour commencer, Sud Lycéen propose de co-signer une lettre destinée à la CNIL, réclamant la possibilité pour les élèves de Lumière refusant la biométrie de manger comme tou-te-s leurs camarades.

Sud Lycéens 69 : sudlyceen69 (at) hotmail.fr

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 14 octobre 2008 à 20:15

    je ne serai malheureusement pas a la manif, vu qu en ce moment je suis en uruguay, mais je vous soutiens de tout mon coeur
    non a ce systeme securitaire
    lise

  • Le 8 octobre 2008 à 17:32

    Pour contacter Sud Lycéen à propos de la lutte contre la biométrie au lycée Lumière : sudlyceen69@hotmail.fr

  • Le 8 octobre 2008 à 12:46

    Contre la biométrie et toutes les formes du sécuritaire : Manifestation à lyon Jeudi 16 octobre à 18h30 place des terreaux

  • Le 8 octobre 2008 à 08:30

    je suis choquée que de telles mesures discriminatoires existent, mais pas surprise. Je soutiens votre action.
    Isabelle

  • Le 8 octobre 2008 à 06:36

    Pourrait-on avoir des coordonnées pour vous soutenir ? Merci.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info