Toulouse : face à la répression, appel à une solidarité internationale

483 visites

La CAJ (comité d’autodéfense juridique) de Toulouse invite les inculpés et proches d’inculpés à la contacter ainsi que les caisses ou comités antirep d’autres villes afin de coordonner nos actions et s’entraider pour la solidarité à mener. Nous sortirons prochainement quelques récapitulatifs de la répression en cours et des RDV pour se capter !

Appel à une solidarité internationale

Depuis le 17 novembre dernier, un mouvement social inédit a pris forme un peu partout en France. Nous autres, participants dits « Gilets Jaunes », occupons, bloquons, prenons la rue, attaquons les forces répressives, sabotons, discutons et rêvons de meilleurs lendemains ! Ce mouvement se caractérise pour beaucoup par l’action de ses participants. Ce retour en force de la pratique de l’action directe est évidemment craint par le pouvoir qui préfère que les exploités de ce monde restent dociles tout en participant aux diverses farces électorales. Parce que nous nous sommes organisés à la base, en refusant d’avoir des représentants, nous avons empêché le pouvoir d’avoir les relais habituels pour affaiblir la lutte.
L’État ne peut plus compter que sur sa police pour nous faire rentrer chez nous. Et il l’utilise comme jamais… Nous vivons depuis plusieurs décennies une explosion des politiques sécuritaires à l’échelle planétaire. Ces dernières servent la classe capitaliste qui se protège comme dans un ultime instinct de survie, et en cela, lutter inclut des pratiques et des moyens pour s’en défendre. Nous devons faire face à de nouvelles armes pour la police, de nouvelles lois créant de nouveaux délits, de nouvelles prisons. L’arsenal répressif est en constante augmentation ici et l’application répétée ces dernières années de l’État d’Urgence a fini de donner carte blanche à la police et la justice.
Les niveaux de répression atteints depuis quelques semaines sont affolants et visent clairement à instaurer la peur de lutter en nous mutilant et en nous enfermant. Il est impossible de faire un décompte précis car nous ne pouvons recueillir toutes les informations pour le moment. Nous pouvons néanmoins affirmer qu’il y a déjà eu : des milliers d’arrestations dont certaines donneront lieux à des procès plus tard, des centaines de condamnations et plusieurs dizaines de personnes envoyées en prison. De nombreuses enquêtes ont également été ouvertes concernant notamment des pillages et des incendies. Nous comptons aussi déjà une personne tuée percutée par une grenade lacrymogène, plusieurs personnes dans le coma suite à des tirs de flashball à la tête, 4 personnes qui ont eu la main arrachée (par des grenades GLI F4 contenant du TNT), 12 personnes éborgnées, dont une ayant perdu définitivement l’audition et plus d’une centaine de mutilés divers (fractures, visages en miettes, joues arrachées etc.).
La grande majorité des personnes condamnées sont des ouvriers, avec ou sans travail, et le plus souvent sans argent et isolées. Pour nous autres révolutionnaires il est extrêmement important d’exprimer une solidarité en acte avec les condamnés et les prisonniers, d’exiger leurs libérations. Des outils existent dans plusieurs villes pour exprimer cette solidarité (collectifs anti-répression, caisses pour les prisonniers…) et le mouvement revendique une amnistie générale... Néanmoins, vu l’ampleur de la situation nous risquons d’être débordés en terme de moyens. C’est pour cela que nous lançons cet appel aux camarades révolutionnaires du monde entier, pour vous dire que tout soutien (financier, pratique, politique…) est le bienvenu car il permet de faire vivre des positions contre le nationalisme dans le mouvement en cours, ce qui est primordial quel que soit notre côté de ces frontières à combattre.

Des révolutionnaires de quelques villes de France

Pour nous contacter : solidarity2019@riseup.net
Nous nous chargerons de diffuser les actions et autres événements de solidarité ainsi que l’argent qui sera récolté.

Pour un aperçu de la violence de la police (mis à jour) :
https://desarmons.net/index.php/2018/12/11/recensement-provisoire-des-blesses-graves-des-manifestations-du-mois-de-decembre-2018/

La suite à lire sur : https://iaata.info/Appel-a-une-solidarite-internationale-3009.html

P.-S.

Le site de la CAJ : https://caj31.noblogs.org/

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Communiqué du centre de rétention de Mesnil Amelot (CRA3) !

En ce moment ça bouge dans les centre de rétention de la région parisienne ! Après les CRA de Vincennes et d’Oissel, c’est au tour du CRA de Mesnil Amelot d’entrer en lutte. Ce vendredi 18 janvier, des prisonniers du CRA3[Centre de Rétention Administrative] de Mesnil Amelot ont sorti un communiqué...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Toulouse : face à la répression, appel à une solidarité internationale

La CAJ (comité d’autodéfense juridique) de Toulouse invite les inculpés et proches d’inculpés à la contacter ainsi que les caisses ou comités antirep d’autres villes afin de coordonner nos actions et s’entraider pour la solidarité à mener. Nous sortirons prochainement quelques récapitulatifs de la...

>1er janvier 1994 dans l’État du Chiapas au Mexique

Déjà vingt cinq ans ! Le 1er janvier 1994 marque l’apparition sur la scène politique mexicaine et sur la scène médiatique internationale du mouvement révolutionnaire "zapatiste" des indigènes du Chiapas au cri de ¡Ya Basta !.

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"