Appel de la coordination lycéenne et étudiante de Lyon : imposons la validation automatique et refusons la reprise des classes le 11 mai !

1071 visites
Covid-19

La coordination lycéenne et étudiante de Lyon s’est réunie en ligne le 15 avril. Nous appelons à refuser de payer les pots cassés de cette crise : imposons la validation automatique et refusons la reprise des classes le 11 mai !

Lundi dernier, lors de son allocution, Macron a annoncé la volonté du gouvernement de prolonger le confinement jusqu’au 11 mai, date à laquelle les écoles, collèges et lycées seraient rouverts, quand les facs et lieux accueillant du public resteraient fermés, sous prétexte que les jeunes seraient moins touché-es par le COVID-19 et qu’il est essentiel qu’elles et eux puissent retourner en cours.

Après plus d’un mois en confinement, alors que les hôpitaux sont encore saturés, les soignant-es débordé-es et forcé-es de travailler dans des conditions très difficiles, cette annonce a un son de cloche bien particulier. Comment imaginer rouvrir les établissements scolaires où se fréquentent chaque jour des centaines d’élèves dont beaucoup d’enfants alors que l’épidémie n’est pas encore derrière nous ? Pourquoi maintenir les facs, les bars, les cinémas fermés, les rassemblements interdits, mais renvoyer les élèves en classe où il se côtoieront tous les jours ? Comment imaginer le retour à l’école sans protection pour tous-tes, mettant en danger les enfants - que l’on imagine mal en maternelle respecter les gestes barrière - , leurs parents, et donc finalement l’ensemble de la population ? Pour nous, la réponse est claire : en rouvrant les écoles, le gouvernement se charge de mettre en place une super-garderie pour que les patrons puissent renvoyer au boulot tous-tes les travailleurs-euses, mettant ainsi en danger leur santé pour leurs profits !

Nous refusons cet enfumage ! Pour notre santé, celle des agents de l’éducation, de nos parents et de l’ensemble de la population refusons la ré-ouverture des établissements : le 11 mai, ça sera sans nous ! Nous appelons l’ensemble des enseignant-es, syndicats de l’éducation, coordinations de profs, à refuser un retour en classe dans ces conditions le 11 mai !

Par ailleurs, dans les facs comme dans les lycées, la « continuité pédagogique » a été de mise, y compris avec des rendus notés et obligatoires, jusqu’à la mise en place d’examens en ligne dans les facs et la validation du Bac par contrôle continu dans les lycées. C’est inacceptable ! Cela implique un creusement des inégalités déjà existantes : comment mener à bien ses études à distance quand on est enfermé dans un appartement minuscule avec toute sa famille ? Quand on est un étudiant salarié de l’alimentaire ou de la restauration ? Quand on n’a pas accès aux ressources numériques ? Quelle valeur pour un Bac local ? Le tri à l’entrée de l’université n’en sera qu’aggravé selon le lycée et l’origine sociale ! De plus, le gouvernement utilise allègrement la situation de crise pour préparer au mieux ses réformes que ce soit la réforme Blanquer du Bac ou les réformes successives de l’université. De plus, ces mesures prennent en étau les lycéen-nes de terminale qui, si elles et ils ne se rendent pas en cours dès le 11 mai pour des raisons sanitaires évidentes, se verraient refuser leur bac et imposer un redoublement.

Face à cela, la continuité pédagogique n’est pas viable, la notation en contrôle continu et la validation par des examens à distance est inacceptable ! Nous refusons de payer les pots cassés de leur crise ! Nous exigeons la validation automatique du Bac pour tous-tes les lycéen-nes et du semestre pour les étudiant-es, ainsi que l’arrêt de toute forme de sélection en licence et en master.

Lycéen-nes et étudiant-es, nous descendrons ensemble dans la rue dès les premières manifestations !

Nous invitons tous-tes les lycén-nes et étudiant-es de Lyon et de ses environs à nous rejoindre pour la prochaine coordination sur discord le mercredi 29/04, et tout-es les lycéen-nes à participer aux coordinations lycéennes nationales tous les dimanches du confinement.

Alors que le gouvernement cherche à renvoyer massivement les travailleurs-euses au travail, sans protection, , en risquant leur santé, et en annonçant d’ores et déjà l’allongement du temps de travail, il est primordial de continuer à nous organiser tous-tes ensemble. Nous appelons à rejoindre les assemblées interprofessionnelles et nous participerons à la prochaine coordination nationale interprofessionnelle du samedi 18 avril.

JPEG - 429.4 ko

P.-S.

Note de la modération : Attention, même si cet Discord est génial pour s’organiser, il ne faut pas oublier les consignes de sécurité de base. Discord n’est pas un logiciel libre, et nous ne savons pas du tout l’utilisation que fait l’entreprise des données qu’elle récolte .

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

› Tous les articles "Covid-19"