Site collaboratif d’infos alternatives

L’appel du 18 joint 2017, de Lyon aura lieu le 24 juin 2017 à 18h, au parc des berges (tram T1 : arrêt Halle Tony Garnier). Soirée festive avec Bredda Soundsystem

Cette année encore, le CIRC et le collectif pour l’abrogation de la loi de 1970 qui prohibe l’usage des drogues en général et du cannabis en particulier, organise un rassemblement festif le samedi 24 juin 2017 au Parc des Berges à Lyon 7°.

Pour un changement politique sur les différentes applications du chanvre.

Nous rejoignons ainsi, les évènements de : "Support don’t punish" de la fin juin.

« 
Appel du 18 joint

En 1993, le CIRC (Collectif d’Information et de Recherche Cannabique) réactivait l’Appel du 18 joint, lancé en 1976 par quelques fougueux journalistes de Libération et d’Actuel, une initiative qui demandait « la dépénalisation totale du cannabis, de son usage, de sa possession et de sa culture.

Quarante ans plus tard, le texte de l’Appel n’a, hélas, rien perdu de son actualité. Alors que la société a radicalement changé et que les mœurs ont évolué, la loi votée en 1970 n’a cessé, elle, de se durcir. Comme le notait le texte originel, le discours stigmatisant sur le cannabis « permet de maintenir et de renforcer une répression de plus en plus lourde... Des arrestations massives de jeunes... ». Une politique qui « justifie la détention de centaines de personnes... des emprisonnements qui frappent en priorité la jeunesse » issue des quartiers populaires et de l’immigration.

Aujourd’hui, force est de constater que la répression du cannabis a coûté très cher et attisé les flammes de l’incendie qu’elle était censée éteindre en dynamisant le trafic et en multipliant le nombre de consommateurs.

Le cannabis n’est pas interdit parce qu’il pose un problème de santé publique, mais principalement pour des raisons culturelles et politiques.

Outre-atlantique, dans le pays qui a mené une guerre acharnée contre « la drogue », la moitié des États ont légalisé le cannabis thérapeutique et plusieurs d’entre eux ont réglementé sa production, sa distribution et sa consommation récréative, ouvrant la voie à une nouvelle économie florissante... Aujourd’hui, les nombreux pays qui ont assoupli leur législation s’en félicitent.

En France comme partout en Europe, et quelle que soit la législation, l’économie du cannabis se manifeste par la présence de centaines de commerces proposant tout le matériel nécessaire (et parfois des graines), pour s’adonner en toute sérénité à la culture domestique du cannabis. Une activité qui génère déjà des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects, lesquels se multiplieront le jour où nos députés daigneront admettre que la consommation de cannabis est intégrée dans nos mœurs et qu’il faut l’encadrer.

Il ne s’agit donc plus désormais de débattre sur la pertinence de la prohibition, un échec indiscutable, mais de travailler sur une alternative qui redonnera au cannabis sa liberté et à ses usagers leur dignité.

Parce que le cannabis est un sujet trop complexe pour être laissé aux seuls politiciens, le CIRC appelle les associations, les personnalités du monde artistique, médiatique, sportif et les simples citoyen(ne)s, à s’emparer du sujet.

Par le présent appel, nous exigeons du gouvernement qu’il abroge l’article L.3421-4 du Code de la Santé Publique punissant la « présentation sous un jour favorable des stupéfiants », mesure nécessaire pour permettre la tenue d’états généraux réunissant institutions et associations afin d’engager une réflexion sur la sortie de la prohibition du cannabis.

 »

P.-S.

Décidément cette année 2017 n’est pas comme les autres. Pour cause d’élections législatives le dimanche 18 juin, nous avions avancé le rassemblement pour le samedi 17, soit 24 h avant. Mais voilà, la mairie nous a expliqué qu’aucun des 3 lieux sélectionnés pour l’événement n’était disponible, ni le 17, ni le 18, ni même le 10 ou le 11 juin... Par conséquent nous voilà contraints de repousser l’Appel du 18 joint 2017 au samedi 24 juin. Ce sera l’été, il fera beau et chaud. Nous vous attendons donc nombreuses et nombreux à partir de 18h au Parc des Berges le samedi 24 juin 2017 ! Cannabiquement vôtre
L’équipe du CIRC Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Tou.te.s dans la rue le 19 juin

A l’appel du front social, manifestation à Lyon le 19 juin à 18H00 au départ de Hôtel de Ville. Ne laissons pas de répit à ce gouvernement de flics et de patrons ! C’est un petit millier de personnes qui sont arrivés, un peu avant 20h place Carnot au point de dispersion de la...

Assemblée de luttes contre la casse sociale

Appel à une Assemblée de Luttes, mercredi 14 juin à la Bourse du Travail. "Depuis l’entre deux tour, les Assemblées de Luttes à la Bourse du Travail tentent d’apporter un soutien aux luttes locales (salarié.e.s en grève : Total, Ouibus Perrache, Samsic…) tout en proposant un lieu de convergence visant à...

Appel du 18 joint

L’appel du 18 joint 2017, de Lyon aura lieu le 24 juin 2017 à 18h, au parc des berges (tram T1 : arrêt Halle Tony Garnier). Soirée festive avec Bredda Soundsystem

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

Marche contre le projet d’A45, de Saint-Étienne à Lyon

Du mardi 27 juin au mardi 4 juillet, nous nous mettrons en marche contre le projet d’autoroute A45. Nous ne sommes pas « expert-e-s » ni technocrates. Nous ne sommes pas élu-e-s ni politicien-ne-s de métier. Nous ne sommes pas actionnaires de sociétés d’autoroutes ; ni patron-ne-s d’entreprises de la...

> Tous les articles "Globalisation - capitalisme"