Assez de matraquage publicitaire ! Solidarité

1691 visites

Appel à solidarité avec les anti-pub condamnés le 25 septembre 2006 par le tribunal correctionnel de Lyon à des dommages et intérêts très élevés.
Donnez aussi votre avis sur l’invasion de la publicité à Lyon : forum modéré a priori en bas de l’article....

En septembre dernier, le tribunal correctionnel de Lyon condamnait des anti-pub à des dommages et intérêts très élevés.

Retour sur les faits... Voir aussi sur Rebellyon La publicité est-elle d’utilité publique ?

JPEG - 21.5 ko

Ce soir là, ce groupe constitué d’étudiant.es, de lycéen.nes, de travailleur-euses descendait dans le métro pour écrire des messages poétiques ou humoristiques sur les affiches publicitaires des rames de métro. Une prise de parole préalable dans chaque rame de métro permettait d’expliquer les motivations et de susciter un débat avec les autres voyageurs. La bonne humeur était au rendez-vous.
Le groupe a été interpellé après quelques interventions pour un contrôle d’identité et six d’entre eux ont été, d’une manière complètement arbitraire, emmenés au poste. Grâce au soutien de plusieurs devant le commissariat ces 6 personnes ont pu finalement être relâchées dans la nuit.

Connaissant la loi, elles avaient conçu une action dont les risques étaient minimes puisqu’elles ne barbouillaient pas les supports publicitaires (le mobilier) mais le papier des affiches (jetables).
Pourtant, aujourd’hui, étant citées à comparaître pour avoir dégradé, non pas les affiches mais les supports publicitaires, ces personnes encourent une amende pouvant
s’élever à 15.000 €.

Acte de légitime réponse face à l’agression publicitaire...

Des militant.es anti-publicitaires dans la France entière mènent des actions citoyennes et revendiquent leur geste comme acte de légitime réponse. En effet, ils/elles cherchent, par leurs actions à provoquer un débat et une prise de conscience face à l’envahissement de la publicité dans l’espace public. La pollution visuelle et l’agression psychologique qui découlent de cette surenchère publicitaire sont insupportables.
Ils/elles veulent également mettre le doigt sur la démission des pouvoirs publics qui laissent en toute impunité les sociétés privées enlaidir notre environnement.

Le procès du 18 septembre a été l’occasion de susciter un débat public à Lyon où, depuis l’installation des vélo’v, le parc de panneaux publicitaires dans l’espace urbain a augmenté de 40 %.

La condamnation est tombée le 25 septembre...

Les TCL lyonnais [1] réclament plus de 8 000 €uros à six personnes qui ont barbouillé des affiches du métro, et seulement les affiches !

Pour couvrir les frais de procès, vous pouvez envoyer vos dons : chèques de 5 €uros ou plus (à l’ordre de « Fabien Pinaroli » avec mention « Procès de Lyon » au dos).
S’il y avait plus d’argent récolté que celui nécessaire à couvrir les frais de procès, chaque donnateur sera remboursé au prorata de son don.
Sauf s’il désire que le surplus soit reversé à une association anti-pub : dans ce cas mentionnez au dos « Surplus à une asso anti-pub ».

- à envoyer à :

  • Fabien PINAROLI
    123 rue Becker
    69100 Villeurbanne
    Tél. : 04.78.84.10.44.

P.-S.

- Histoire des mouvements anti-pub.
- Le site des Brigades Anti-Pub (BAP).

Illustrations issues du site BAP.

Notes

[1TCL : Transports en Commun Lyonnais gérés par l’entreprise privée Kéolis.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"