La propagande de Bolloré n’est pas la bienvenue à la Guillotière

2683 visites
1 complément

Après plus d’une semaine de délire médiatique et sécuritaire à la Guillotière, Jean Marc Morandini le pointeur et Jordan Bardella le raciste veulent venir pavaner place du pont pour alimenter cette polémique lancée entre autres par l’association réactionnaire la Guillotière en colère. Donnons leur rendez-vous mercredi 24 novembre à 9h30 place du pont.

Suivi: 8 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Les racistes s’en vont en direction de Bellecour, une partie de la foule tente de les suivre

    La Bac s’est interposée.

    JPEG - 456 ko

    Fin de partie, la police plie bagage

  • Le cirque médiatique est nassé par les habitant·e·s du quartier, toujours plus nombreux alors que midi approche


    Le cours Gambetta est coupé à la circulation.

    JPEG - 352.4 ko
  • Le raciste et son pote ont fini, plusieurs centaines d’habitant·e·s sont toujours présent.e.s

    Le nouveau chef des racistes a pu proposer pendant une heure d’appliquer les mêmes politiques que les gouvernements qui ce succèdent depuis 20 ans, mais en promettant qu’en tapant encore plus fort les problèmes disparaîtront.
    L’empire Bolloré continue sa petite entreprise de promotion de l’extrême droite.

    JPEG - 766.2 ko
  • Une petite routine s’est installée, la police pousse, les habitant·e·s reculent, les caméras avancent

    JPEG - 307.7 ko

    Une personne aurait été interpellée pendant une de ces routines.

  • La police charge pour permettre au cirque médiatique et raciste de s’installer devant le Mc Do.

    La bac tente de vider la place.

    JPEG - 594.3 ko
  • Les manifestant·e·s toujours sur la place du Pont

    L’équipe du cirque médiatique s’est déplacé devant la poste de la guill
    Les daltons ont fait un passage pour tirer un feu d’artifice.

  • L’équipe de Cnews est devant l’hôtel de Noailles,

    ... pendant que les contre-manifestant·e·s sont rassemblés devant le MC Do de la place du pont.

    JPEG - 423.7 ko


    On compte plus de 40 camionnettes de police, et une équipe de nettoyage a été dépêché sur place pour virer les affiches collées contre le cirque médiatique de ce matin.

    JPEG - 420 ko
  • La Guillotière militarisée pour la venue de Bardarella

    JPEG - 243.3 ko


    Les transports sont coupés jusqu’à midi et les rues du quartier grouillent de flics pour rendre possible la venue du numéro un du FN.
    Plusieurs groupes de manifestant·e·s sont éparpillés dans la guillotière. Certains d’entre eux suivent le raciste et son porte-voix en lançant des slogans, pendant qu’au moins un cortège est empêché d’approcher.
    Un collage anti-Bolloré a été fait dans le quartier

Jordan Bardella et Jean Marc Morandini veulent venir parader à la Guillotière pour répandre leur discours racistes et haineux dans le cadre d’une émission retransmise sur Cnews ce mercredi 24 novembre à 10h30, surfant ainsi sur l’ahurissant assaut sécuritaire que subit la Place du pont depuis plus d’une semaine : occupation policière quasi permanente, contrôles au faciès, chasse aux sans papiers. Le tout largement instrumentalisé par la Préfecture, la Mairie et la Métropole, et jeté en pâture aux médias, avides de sensationnel en cette période pré-électorale profondément raciste et réactionnaire. L’émission en question, "Morandini live", a déjà montré de quoi elle était capable en allant parader à la Villette à Paris pour diaboliser les consommateurs de crack et surfer sur la vague conservatrice menée par Hidalgo (et encore une fois des "riverain.es" bien réacs), sous le feu des projecteurs médiatiques.

Biographie succinctes de ces deux arrivistes :
- Jordan Bardella est Président par intérim du Rassemblement National, premier parti raciste de France qui pratique allègrement le détournement de fond des assistants parlementaires européens

- Jean Marc Morandini, est un présentateur réactionnaire vedette du groupe Bolloré, accusé de harcèlement sexuel et de « corruption de mineur » ; Cnews, la chaîne du groupe Bolloré, instrument d’Eric Zemmour, Pascal Praud et consort pour diffuser leur idéologie d’extrême-droite

Pas de ça à la Guillotière !!!

Rdv demain matin dès 9h30 proche de la Place du Pont (détails à venir) pour empêcher l’émission de se tenir et faire le maximum de bruit, pour ne pas laisser passer sous silence ce qui se passe Place du Pont !

Les vendeurs de rue ne sont pas des criminels !

Ne pas avoir de papiers n’est pas un crime !

Régularisation de tous.tes les sans papiers !

Pour une Guillotière solidaire et populaire !

Guillotière : La misère ne disparait pas à coup de LBD !

Depuis plusieurs semaines une grande agitation médiatique autour de notre quartier [la Guillotière] a amené, comme c’est l’usage, une réaction politique policière bien éloignée de la réalité du terrain mais qui vise à satisfaire un électorat réactionnaire biberonné aux discours xénophobes et haineux (...)

23 novembre 2021
Le président du Rassemblement National veut se pavaner à la Guillotière ce mercredi matin.

Depuis quelques semaines, c’est le déferlement médiatique autour du marché sauvage de la Guill’. À chaque micro-évènement, c’est un scandale dans les médias nationaux. Les réacs du quartier n’arrêtent pas de chouiner, les élus défilent avec le préfet dans le quartier, tous tiennent le même discours : (...)

23 novembre 2021

P.-S.

La guillotière n’est pas à vendre
assemblee.guillotiere@gmail.com

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 27 novembre 2021 à 17:41, par Norbert

    La banderole « C NEWS, FLICS, FACHOS, BOBOS ; LA GUILL’ N’EST PAS À VENDRE ! » déployée au dessus de la tête de Morandini et Bardella pendant leur passage à la Guillotière est toujours, à la date du samedi 27 novembre, suspendue au dessus du Mc Do de la place Gabriel Péri, et bien visible !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

› Tous les articles "Répression policière"

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>La place du Pont n’est pas un plateau télé !

Darmanin revient faire son show le 9 septembre à la Guillotière, pour soutenir la police contre la population et promouvoir sa politique raciste. Stop à l’instrumentalisation, Darmanin casse toi, la Guillotière n’est pas à toi ! Occupation festive et massive dés 10h Place du Pont ...

>Derrière Kohlantess, la violence de la prison

Le tsunami d’extrême droite qui s’est déversé dans les médias et sur les réseaux sociaux au prétexte d’une malheureuse animation à la prison de Fresnes achève de prouver que maintenant qu’il est ministre des prisons, l’ex-avocat Superdupont-Moretti n’assure plus la défense de grand-chose – si ce n’est celle...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

>Brigade Spécialisée de Terrain : programmées pour traquer

La loi « relative à la sécurité publique » de février 2017 qui assouplit largement les conditions d’ouverture du feu des policiers n’en finit pas de produire son cortège de drames. Le nombre de morts s’accélère. En 2022, pas loin d’une dizaine de personnes sont mortes, tués par des agents après des « refus...

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

>La Guillotière, quartier d’immigration, quartier populaire.

Le quartier connait une occupation policière de plus en plus intense. Bien sûr toute personne étant identifiée comme arabe, noire ou étrangère est contrôlée, humiliée et violentée par la police de manière systématique. Les formes de solidarité et d’organisation populaires comme le marché sauvage de la...

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"