Ce qu’il se passe à la raffinerie de Feyzin

2502 visites
Mouvement sur les retraites 8 compléments

Entretien avec des grévistes de la raffinerie de Feyzin recueilli le mercredi 20 octobre dans l’aprèm.

- Alors, où vous en êtes ?

Pour nous il n’y a pas de blocage. On est en grève, et donc les machines ne sont pas en route, il n’y a pas de jus qui sort... Si un camion se pointe, il ne peut pas faire le plein.

- Par rapport aux déclaration de Sarkozy, de débloquer les raffineries y compris par la force, quel est votre stratégie ?

Aucun camion ne sort depuis le 12... Ensuite, ils peuvent nous faire le coup comme à Dongues avec une circulaire de réquisition. Mais ils sont passés en force là-bas, car il n’y avait rien de stipulé dans cette circulaire aux niveau des quantités et des endroits à ravitailler en urgence.

- C’est un fourre-tout juridique ?

Oui, c’est un moyen de casser la grève en annonçant un « état d’urgence ». Nous à Feyzin, si il n’y a pas les quantités strictes et des endroits précis à ravitailler, on reprend pas. Il y a 2 formes de luttes : l’arrêt des expéditions ou arrêt des installations. On a opté pour la deuxième stratégie, qui nous a paru meilleure pour tenir sur la durée. Les installations que tu vois derrière moi, il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour que les machines repartent, il faut beaucoup de temps... De toute façon, je ne vois pas comment aller contre la volonté des travailleurs qui ne voudront exécuter leur tâches, mis à part leur mettre un flingue sur la tempe...

- Comment tu vois l’évolution du mouvement sur la semaine qui vient ?

L’adhésion au mouvement est forte, les ouvriers sont motivés car ils se sont accaparés leur outil. On est en grève jusqu’ à vendredi. De plus il y a une volonté de rejeter ce projet de « réforme ». Si ils veulent nous faire retravailler par cette circulaire de réquisition, il y a aura un soutien interpros des boîtes qui sont autour, car c’est pour eux le moyen de passer outre le droit de grève.

- Qu’est-ce que tu réponds aux gens que tu « prends en otage » ?

C’est l’Etat qui vous prend en otage, c’est l’Etat à travers notre lutte qui vous prend en otage.

Des syndicalistes et des ouvriers de la Raffinerie de Fezin, ce mercredi 20 octobre à 13h30.

Reportage Video

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 octobre 2010 à 15:49, par solidarité

    merci oim
    jvais voir de ce coté !

  • Le 27 octobre 2010 à 21:12, par Oim

    Une collecte est organisée vendredi matin sur le site de Rhodia belle étoile.
    Rapproche toi d’eux dans le cortège chimie demain à la manif. De plus les petroleux sont dans le même cortège. Il doit avoir moyen de te récupérer du coté de St Fons pour t’emmener, si tu as pas de véhicule c’est en stop.

  • Le 27 octobre 2010 à 14:38, par solidarité

    Bonjour à tous,
    j’ai décidé d’aller a la raffinerie pour soutenir les grévistes et continuer un reportage photo - est ce que du monde compte bouger la bas vendredi 27 ?
    les transports en commun semble assez compliqué pour s’y rendre...
    sinon si quelqu’un sait comment y aller en bus, métro, sncf...je suis preneur
    merci a vous
    solidairement
    graouh.graouh@gmail.com

  • Le 27 octobre 2010 à 14:23, par momoro

    Habite dans une petite ville . Cela bouge aussi .Si le mouvement n’est pas aussi fort qu’avant les vacances , on sent la détermination de beaucoup . Il faut continuer la lutte et faire plier ce gouvernement.
    Ai 56 ans , ai participé à de nombreux combats . Celui-ci ne sera pas le dernier .
    Admire votre conscience politique .
    Tous mes encouragements .
    Rien n’est fini .

  • Le 25 octobre 2010 à 18:29

    Bonjour

    Je suis passée les voir ce matin, l’intersyndicale fonctionne pour répondre aux questions soulevées, et on peut faire des dons directement sur place. Ils pensent tenir jusqu’à vendredi...ensuite ils vont organiser une nouvelle AG pour décider de la suite parce que la majorité d’entre eux est en grève depuis le 12 Octobre et que cela risque de faire mal sur les fiches de paie. La caisse de soutien vient atténuer le mal mais risque de ne pas suffire.
    Ils apprécient qu’on viennent les voir. Ils offrent même des grillades à manger. L’ambiance est bon enfant donc n’hésitez pas à y aller et pour ceux qui n’ont pas de sous, vous pouvez aussi leur apporter un peu de réconfort (gâteau, boisson, soutien moral, divers petits plats concoctés avec amour...).

  • Le 24 octobre 2010 à 16:02, par Tom

    Bonjour, en tant que lycéen nous aimerions aller aider les raffineurs, où peut on les joindre SVP ??
    Une adresse mail ou un numero serait parfait !

  • Le 21 octobre 2010 à 20:11, par fedor

    Le meilleur pour aider les raffineurs, c’est quand même d’aller directement les voir, et de discuter de comment on s’y prend pour leur filer un coup de main.Pour la caisse de soutien, je pense qu’elle sera bienvenue, cependant il va falloir l’articuler avec les décisions des directions syndicales de chez Total qui paraissent assez vérouillées sur tout ce qui peut venir de l’extérieur... Je ne sais pas si un soutien physique serait accepté par les grévistes, en tout cas sûrement pas par les centrales syndicales d’un pareil complexe.

  • Le 21 octobre 2010 à 16:27, par bibibobo

    Bonjour,

    J’ai entendu dire que des étudiants de Lyon II avaient organisé une caisse de soutien. Est-ce que quelqu’un sait comment faut-il s’y prendre pour aider les ouvriers ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mouvement sur les retraites » :

>9e Anniversaire du collectif du 21 octobre

Le collectif du 21 octobre, créé suite à la répression policière des mouvements sociaux pendant tout le mois d’octobre 2010, et en particulier suite à la garde à vue géante sur la Place Bellecour du 21 octobre, vous invite à l’occasion de son 9e anniversaire de lutte pour la défense des libertés...

› Tous les articles "Mouvement sur les retraites"