Choisir de vivre en habitat groupé

7339 visites

Se loger de façon collective autogérée, c’est une vieille idée qui fait son chemin actuellement, voire qui prend de l’ampleur. Chacun, chacune ou chaque famille a son appart’, mais au sein d’un regroupement d’appartements pour se rendre des services mutuels comme la garde d’enfants en commun, la buanderie, la médiathèque, etc...

Ce qui change c’est qu’on tient plus compte aujourd’hui du facteur écologique et aussi des liens entre les générations. Une rencontre, avec des films sur des expériences en Suisse, a eu lieu le 5 juillet au Ciné-Duchère avec un nombreux public qui a envie de s’engager en vivant en habitat groupé.

Le LAC de Vénissieux a vu le jour début 1984 aux Minguettes avec une dizaine d’appartements sur trois étages. D’autres projets, sur Lyon ou dans le secteur, ont pris naissance comme par exemple au 26, rue René Leynaud, aux Terreaux, ou au Tonkin, ou encore un peu plus loin à Villefontaine, à Anse...

JPEG - 13.6 ko
Habitat groupé à Villefontaine, réalisé en HLM il y a 22 ans
JPEG - 17.1 ko
A Villefontaine au cours du repas

Plus récemment, des personnes se réunissent depuis deux ans sur Lyon avec le collectif « Habitat groupé » et réfléchissent ensemble sur des projets concrets actuels. Une structure d’accompagnement pour créer des coopératives d’habitants a vu le jour en 2005 avec Habicoop.

Déjà, plusieurs projets sont à l’étude par des personnes de l’agglomération lyonnaise :
- Habitat groupé Duchère
- Habitat groupé sur autre quartier du Grand Lyon
- Village vertical sur Villeurbanne ou Vaulx en Velin
- Écovillage à la campagne
et d’autres vont se mettre en route...

JPEG - 41.1 ko

Habitat Groupé Duchère

Suite à la démolition de 1500 logements en faisant exploser d’immenses barres d’immeubles sur le plateau de la Duchère : une partie de la barre 200 fin 2003, toute la barre 210 fin 2005, ainsi que la barre 260, qui venait juste d’être réhabilitée et qui était un modèle de mixité sociale, [1] des habitants de ce quartier ont voulu saisir cette opportunité au sein de la guerre sociale appelée rénovation urbaine, pour prendre à leur jeu les décideurs. C’est ainsi qu’ils ont créé l’association Habitat Groupé Duchère avec pour but de créer et pérenniser des logements associatifs, coopératifs, dans le cadre de l’habitat écologique, pour des comportements solidaires, au sein des nouveaux projets de reconstruction sur place. Cette association désire donner envie aux habitants actuels d’aller vers ce type d’habitat et veille à ce que ce soit effectivement réalisé en lien avec la population de la Duchère.

JPEG - 51.2 ko
Démolition de la Barre 260 au plateau de la Duchère

L’idée s’articule autour du respect de l’humain, en tenant compte des habitants actuels de la Duchère, et du respect de l’environnement :
- en sortant des solutions individuelles et consuméristes pour s’inscrire dans un projet collectif favorisant le mieux vivre, le partage de biens et de compétences, la créativité ;
- en créant un habitat simple, beau et sain, avec des matériaux à faible énergie grise, des énergies renouvelables, de la végétation, en faisant travailler des entreprises dans l’éco-construction ;
- en oeuvrant à la restauration du lien social en interne, autour des enfants pour pallier l’absence des parents occupés par leur travail, autour des personnes âgées pour des petits services, autour des adultes sans emploi qui pourront trouver un rôle social au sein de l’habitat groupé ;
- en oeuvrant à la restauration du lien social en externe, en s’impliquant dans la vie associative et culturelle du quartier, en impulsant des comportements respectueux de l’environnement naturel et humain, en développant des circuits d’approvisionnement courts, équitables, en lien avec des producteurs bio de la région ;
- en ramenant en zone urbaine un lien avec la terre nourricière, la croissance des cycles de vie, une amélioration de la nourriture des personnes, la conscience de la fragilité des ressources naturelles et ainsi lutter contre le gaspillage. Ce qui passera aussi par des comportements visibles : utilisation des modes de transport doux, faible production de déchets, utilisation de produits à faible impact écologique, compostage des déchets verts ;
- en faisant converger ces objectifs comme un ciment entre les participants au projet, et en dépassant les différences provenant des cultures, des origines, des convictions et croyances, et les différences consécutives au statut social et administratif.

Pour plus de renseignements, une réunion d’information aura lieu le mercredi 22 août de 20h à 22h, au Foyer protestant de Balmont.

JPEG - 51.3 ko

Le Village Vertical

C’est un projet de coopérative d’habitants dans le Grand Lyon, avec une piste sur Villeurbanne et une autre sur Vaulx en Velin.

Créée à l’automne 2005, l’association Village vertical rassemble déjà une dizaine de personnes d’horizons divers, qui constituent le noyau dur de la future coopérative et travaillent ensemble à l’avancée du projet. Les villageois verticaux souhaitent disposer chacun d’un logement dans un même immeuble, mutualiser certains espaces et moyens, et créer de véritables solidarités de voisinage, dans un projet à taille humaine alliant convivialité, responsabilité, économies, entraide, écologie et démocratie.

Le projet :

- Flambée du prix des énergies fossiles, explosion de la spéculation immobilière, ghettoïsation urbaine, réchauffement climatique, crise du logement social, montée des individualismes, développement de la précarité... Ces problèmes, qui font la une des journaux, et que nous subissons au quotidien, nous obligent à inventer et innover dans de nombreux domaines, jusque dans notre quotidien et notre intimité. L’habitat, par exemple, constitue un champ privilégié pour les expériences alternatives. Dans un secteur aussi vital, nous devons refuser de voir la recherche du profit à court terme prendre le pas sur les valeurs humaines et environnementales. C’est le sens même du projet porté par le Village vertical.

Pour se rendre compte de l’avancement du projet, se rendre sur le site village-vertical.org

JPEG - 17.7 ko

HABICOOP
association pour la promotion des coopératives d’habitants

Elle a vocation à devenir une structure d’accompagnement à la création et au développement des coopératives d’habitants. Elle souhaite ainsi permettre l’éclosion d’un mouvement, à l’image de la Suisse ou du Québec.

Elle se donne deux priorités :
- l’insertion de personnes fragilisées dans les coopératives,
- le respect de l’environnement dans la construction ou la rénovation.

Face à la spéculation immobilière au sein de l’agglomération lyonnaise, qui a participé à l’augmentation des prix et à l’appauvrissement de l’offre sur le marché immobilier, la coopérative d’habitants offre :
- une alternative pour les personnes exclues du marché de l’immobilier,
- un nouveau type de rapport à la propriété,
- des solidarités de voisinage,
- le respect de l’environnement.

Pour en savoir plus, télécharger la présentation d’Habicoop

PDF - 331.4 ko

HABICOOP
c/o URSCOP – 74, rue Maurice Flandin – 69003 Lyon
Tél : 04 72 36 28 93
Fax : 04 72 34 88 46

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info