Site collaboratif d’infos alternatives

Collège Grignard (8ème) : Grève lundi 5 septembre

Face à la dégradation des conditions d’accueil des élèves, les personnels du collège Grignard demandent qu’un 2ème CPE (conseiller principal d’éducation) soit nommé et que l’assistante sociale renoue avec un temps plein sur le collège (c’était le cas par le passé, et elle est maintenant à mi-temps).

Face aux refus réitérés par l’Inspection Académique d’octroyer les moyens nécessaires au bon fonctionnement du collège Victor Grignard (Lyon 8), les personnels, avec le soutien des parents d’élèves, ont décidé de bloquer la rentrée scolaire par la multiplication de journées d’action, et se mettront en grève dès le Lundi 5 Septembre.

Pourquoi nous sommes en colère :
car les effectifs du collège explosent alors que le nombre d’adultes en poste stagne.
car la capacité d’accueil est dépassée et que les effectifs vont encore augmenter les prochaines années.
car les problèmes de discipline s’accumulent et que l’amélioration du climat scolaire passe par l’affectation de titulaires et non de personnels n’ayant aucune formation.
Car les établissements classés REP ont un besoin crucial d’équipe stable et que le Rectorat nous propose des moyens provisoires pas du tout à la hauteur des besoins de l’établissement.
Car les effectifs de la vie scolaire sont beaucoup trop faibles, entraînant épuisement et exaspération des personnels face au mépris du rectorat pour leurs conditions de travail.
Car, quand une assistante sociale à temps complet en 2008 gère les 480 élèves du collège, on ne peut pas lui demander de gérer 630 élèves en 2016 alors qu’on a supprimé la moitié de son service entre-temps !

Les fausses solutions du Rectorat :
L’Inspection d’Académie est bien obligée de reconnaître l’urgence de la situation au collège Grignard, d’autant plus que la hausse des effectifs à venir dans les prochaines années ne va pas améliorer la situation. Reçus en audience une nouvelle fois mardi 21 Juin, les personnels se sont pourtant vus proposer des moyens complétement inadaptés à notre établissement classé REP : des postes de vie scolaire en "service civique", et bien sûr une habituelle promesse d’un poste de CPE pour 2017. Par contre, nous n’avons toujours pas de réponses concernant la prise en compte des spécificités de l’établissement (hausse des effectifs, taille du réfectoire, etc.) dans le barême d’attribution d’un poste de CPE.

Nous voulons la création d’un poste de CPE pour qu’il y ait enfin deux postes à temps complet sur l’établissement. Il n’est pas normal que dans un établissement REP de plus de 600 élèves, il n’y ait pas de CPE présent à tout moment sur l’établissement. Il n’est pas normal qu’en REP, le suivi des élèves s’amenuise d’année en année, et que les liens avec les familles soient de plus en plus difficile à maintenir. Comment pourrait-il en être autrement avec 150 élèves en plus en six ans sans ajout de personnel ?!
Nous voulons que l’assistante sociale retrouve un temps complet pour qu’elle ait enfin la possibilité de suivre convenablement les élèves en situation difficile. Avec un taux de boursiers de 54% dont 28% au taux le plus élevé (deux fois supérieur à la moyenne des établissements REP !), n’est-ce pas une terrible insulte à son travail, ainsi qu’à tous ces élèves en difficulté, que d’avoir diminué son poste de moitié ?!

Des solutions il y en a, dans les caisses du Rectorat !
Cette situation est connue des services académiques depuis longtemps. Nous ne pouvons pas accepter comme réponse que les postes ont déjà été attribués en Mars alors que nous avons alerté le Rectorat plusieurs fois ces deux dernières années.
Même la solution d’un CPE contractuel ou TZR nous est refusée pour ce motif. Cela signifie que des postes entiers de TZR seront gardés en réserve pour des remplacements de courtes durées alors que, de l’avis de tous (y compris le Rectorat), notre collège en a un besoin urgent.
Alors que la Rectrice a une nouvelle fois rappelé la priorité accordée à l’Education Prioritaire, les parents d’élèves et les personnels du collège REP Victor Grignard sont bien obligés de constater que dans les faits, les conditions de travail et de vie de l’établissement passent au second plan...

PDF - 69.4 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

Les Martyrs de Chicago - aux origines du 1er mai

Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs américains d’obtenir la journée de huit heures. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder. Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les...

Journée de luttes internationales du 1er mai

Alternative Libertaire et la Coordination des Groupes Anarchistes appellent à un cortège rouge et noir pour la manifestation du 1er mai qui partira à 10h30 de la place Jean Macé à la place Bellecour. Nous poursuivrons notre route jusqu’au traditionnel repas de quartier de Radio Canut...

> Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"