Immeuble réquisitionné rue Cazeneuve : expulsion et arrestations

2892 visites
2 compléments

Communiqué de presse des habitants des 37,38 et 39 rue Paul Cazeneuve, dans le 8e arrondissement de Lyon, dont l’occupation a pu être officialisée et dont l’expulsion a pu être empêchée par la présence de soutiens venus suite à la manifestation du 15 Novembre contre les expulsions. Afin de lier l’acte à la parole...
Lire aussi :
- Manifestation pour l’arrêt des expulsions et pour logement pour tou-te-s !
- Lyon : expulsions de squats à la chaîne avant l’hiver

MàJ lundi 21H00 : les personnes attendant dehors viennent d’apprendre que les deux personnes en garde çà vue sont sorties et sont parties il y a un peu plus d’une heure
MàJ lundi 10h : Suite à l’expulsion, deux personnes, sur une vingtaine, sont encore en garde à vue, dont l’une pour vérification d’identité.

MàJ dimanche 18h45 :L’expulsion a eu lieu, sur demande de la ville de Lyon, et hors de tout cadre légal. Alors que les occupants avaient fourni les preuves de leur présence dans le bâtiment depuis lundi (voir les courriers), la ville de Lyon et la préfecture ont décidé de ne pas prendre ces preuves en compte, et de considérer que l’occupation datait de moins de 48 heures (délai légal nécessitant l’intervention d’un juge pour autoriser l’expulsion). Une partie des occupants se sont réfugiés sur le toit du bâtiment avant d’être arrêtés par les flics. Plusieurs personnes ont été embarquées (peut-être une vingtaine d’arrêté-e-s).

MàJ dimanche 16/11 17h : Expulsion imminente, la police s’apprête à entrer dans le bâtiment ! Besoin urgent de soutien sur place !

JPEG - 1.4 Mo
Dimanche 17h : expulsion en cours, importante présence policière
JPEG - 962.1 ko
La police force la porte au belier

MàJ 16/11 16h30 : Selon Rue89Lyon, la ville de Lyon a saisi la préfecture du Rhône pour "une demande d’expulsion" qui pourrait intervenir "très prochainement". Restons mobilisé-e-s !

MàJ 16/11 12h : En réalité l’immeuble a été racheté par le Grand Lyon pour le revendre à une régie immobilière privée. Le contrat n’est toutefois pas signé, et les représentants du Grand Lyon et de la régie privée sont devant le bâtiment en ce moment, de même qu’une voiture de police à l’angle de la rue.


« De dire et de faire »... comme on dit à Lyon.

Communiqué de presse

En ce début de trêve hivernale, face au nombre de personnes à la rue et de logements vides, un groupe de personnes précaires et solidaires a décidé de réquisitionner trois immeubles inoccupés situés au 37, 38 et 39 rue Paul Cazeneuve à Lyon 8e.

Ce bâtiment appartient à l’éducation nationale et est inoccupé depuis 2011. Ce sont environ 35 logements qui pourront accueillir des familles, des précaires, des étudiants et des travailleurs.

Suite à une manifestation pour le droit au logement qui a réuni environ 2000 personnes en ce jour à LYON, un élan de solidarité a permis de réunir 200 personnes venues officialiser l’occupation des immeubles réquisitionnés depuis lundi 10 novembre.

La police a récupéré des preuves de notre présence datant de plus de 48 heures, délai légal pour lequel toute expulsion doit passer en jugement. Nous restons vigilants et mobilisés, car la préfecture a pris pour habitude, ces derniers temps, d’expulser illégalement par la force et avec violence.

L’État expulse et met des gens à la rue !

N’attendons plus, réquisitionnons tous les logements vides !

Tout pour tou.te.s et pouvoir au peuple !

Les occupantes et les occupants du bâtiment.

JPEG - 801.7 ko
Grand Lyon et régie devant les immeubles dimanche matin
JPEG - 54.1 ko
Les immeubles rue Cazeneuve à l’arrivée des premiers soutiens
JPEG - 647.6 ko
Une partie du cortège en centre ville

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 16 novembre 2014 à 19:39, par un membre du collectif d’animation de Rebellyon

    @16 novembre à 19:32.

    Pour nous faire passer des photos deux solutions :
    - Soit passer dans l’interface collaborative (bouton publier en haut à droite) et créer un article avec un titre explicite auquel vous ajoutez la photo.
    - Soit l’envoyer directement sur la boite mail du collectif : contact (at) rebellyon.info

  • Le 16 novembre 2014 à 19:32, par

    Et si un des squatteurs réfugiés sur le toit de l’immeuble après l’arrivée des CRS était « tombé » six étages plus bas ? Une bavure ?
    J’ai une photo des squatteurs encore en haut ... mais comment vous la faire passer ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Repas de soutien au collectif Jamais Sans Toit le samedi 22 juin

Même si les beaux jours sont là, la crise du logement n’est pas finie. Plusieurs écoles sont occupées depuis plus d’un mois (Hugo et Servet - Lyon 1, Berthelot-Lyon 7 et Camus- Villeurbanne) pour exiger des solutions pour les familles sans logements. Plusieurs lieux de vie pour migrants (Maison...

› Tous les articles "Logement - Squat"