Communiqué de l’occupation de l’ENS Lyon du vendredi 4 mai

2306 visites

Suite à l’impossibilité de maintenir nos activités à Lyon 2 gardée par la police, les étudiant.es mobilisé.es de plusieurs universités ont décidé d’occuper l’ENS de Lyon.

  • La CGT de l’ENS Lyon soutient l’occupation

    Communiqué de la CGT Ferc Sup de l’ENS Lyon

    La CGT Ferc Sup de l’ENS Lyon vous informe qu’une occupation étudiante normalienne, pacifique et constructive a lieu actuellement en salle 1 place de l’école (vers jet eau Monod)

    La CGT de l’ENS LYON dénonce depuis de nombreux mois la mise en place sans concertation de la loi ORE (appliquée avant même le vote du parlement...), loi de sélection, et porte les revendications suivantes :

    • La nécessité de travailler tout au long du parcours au lycée à une orientation choisie, construite, accompagnée et évolutive avec les moyens humains et financiers nécessaires. (on ne supprime pas les CIO !!!!)
    • Le maintien du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire, garantissant l’accès de tous les bachelier·es sur tout le territoire aux filières post bac et aux établissements de leur choix.
    • L’exigence d’ouvertures massives de places supplémentaires en 1er cycle post bac et le refus de toute sélection à l’entrée à l’université. (Ouvrons des places à l’université, plutôt que sélectionner les étudiants)
    • Le refus de l’instauration de blocs de compétences en lieu et place des diplômes et des qualifications.
    • L’abandon du projet de loi sur le 1er cycle post bac et du plan « étudiants » qui l’accompagne, condition pour permettre une réforme ambitieuse qui garantisse le libre accès de chacun au supérieur.

    La loi ORE, Parcoursup et la réforme du bac et du lycée instaurent la sélection à l’entrée à l’université, cassent les diplômes nationaux, creusent les inégalités sociales et territoriales. Nous exigeons leur retrait et appelons les personnels, les étudiant·es à développer les assemblées générales.

    Notre organisation syndicale condamne les violences et les interventions policières contre les étudiants et les personnels mobilisés contre la loi ORE. L’université est un lieu de débat et de discussion, et non de répressions. Quel mode d’expression et de contestation dans cette démocratie ? vous n’êtes pas d’accord ?... on vous envoie les forces de l’ordre...vous avez fait quelques tags ?... vous êtes des casseurs et dégradez gravement les biens publics...

    UN GOUVERNEMENT QUI MALTRAITE SES ANCIENS C’EST GRAVISSIME...UN GOUVERNEMENT QUI MEPRISE SA JEUNESSE, C’EST SUICIDAIRE.

Un concours de circonstance a entraîné la convergence temporaire de plusieurs établissements en lutte vers l’ENS de Lyon. L’assemblée générale qui devait se tenir hier soir à l’IEP Lyon en compagnie des étudiant.es de Lyon 1, 2, 3 et de l’INSA a été accueillie dans les locaux de l’ENS Lyon, cela à la suite de la répression et de la fermeture violente de ces lieux emblématiques de la lutte actuelle lyonnaise. Cette situation a débouché sur l’occupation de fait d’une nouvelle école normale « supérieure » depuis celle de ULM.
Un nouveau principe de solidarité est ressorti de cette assemblée composite : la lutte étudiante, bien qu’elle s’enracine pour chacun et chacune dans leurs établissements respectifs, comme autant de foyers de contestation parallèles, est désormais générale. Toute occupation évacuée par la force pourra être accueillie, le temps de sa réorganisation, dans une autre université ou école. Toute occupation délogée sera un motif pour l’ouverture d’un nouveau foyer de lutte. Ce principe a été évoquée sous la dénomination de « stratégie des terriers communicants ».
Par conséquent, étant donnée la situation d’une occupation de fait dans les locaux de l’ENS Lyon, il a été proposé que le programme des conférences et activités de Lyon 2 pour le Vendredi 4 Mai, soit délocalisé, de manière éphémère, sur le campus de l’École normale. Il ne s’agit pas, de la part des étudiant.es de l’ENS, de s’accaparer ou de détourner le principal foyer d’occupation de Lyon, il s’agit d’accueillir, pour une courte période, les activités dont le cours a été perturbé.
L’ENS Lyon est en lutte, et malgré son statut ambigu en tant qu’infrastructure élitiste par excellence, se manifeste aujourd’hui comme relais de la contestation contre l’Idex et la Sélection, Ore et Parcours Sup. L’occupation de l’ENS Lyon n’est pas une occupation spécifiquement « normalienne », elle se présente comme un simple prolongement des occupations sur tout le territoire. Il ne s’agit que d’une métastase de plus dans l’organisme agonisant des hiérarchisations scolaires et sociales.
De notre côté, nous prenons en charge l’avenir de cette occupation spécifique, et lorsque Lyon 2 aura récupéré son domaine, nous tenterons d’y maintenir un foyer de lutte.

Les occupant.es

Venez assister au programme de la journée du vendredi 04/05 dans la salle occupée du 1, place de l’école (Campus Monod) :

- 9h : Petit-dej participatif
- 10h30 : Réunion commission de travail
- 12h Intervention Claire Auzias - Publication Trimards « pègre » & mauvais garçons de mai 68’
- 13h : Intervention Mr. DESLYPER & MR RACKOVITZ, projection du film Révolution école 1918-1939 suivi d’un débat sur la démocratie à l’école (pratiques pédagogiques)
- 15h : Intervention du Genepi Lyon sur les conditions carcérales et la Justice
- 16h : Intervention du Réseau des Géographes Libertaires (RGL)
- 18h : Bastien (Vacataire) introduit un débat à propos des dégradations des conditions de travail dans le management néolibéral
- 19h : AG interfacs

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Les « 7 de Briançon » ont été condamnés

En avril, les « 7 de Briançon » avaient manifesté contre des militants d’extrême droite venus chasser les migrants à la frontière franco-italienne. Accusés d’avoir aidé des exilés à pénétrer en France, ils viennent d’être condamnés à des peines de...

>Comparutions immédiates du lundi 10 décembre 2018

Après une fin de semaine pour le moins agitée avec l’entrée en scène des lycéen·ne·s et des étudiant·e·s dans toute la France aux côtés des gilets jaunes (voir, en ce qui concerne Lyon, ici, ici et ici) – on s’est rendu à plusieurs ce lundi aux comparutions immédiates rue Servient, pour voir comment se joue...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Fermeture administrative des campus de Lyon 2 suite au vote du blocage

Ce jeudi 13 décembre les étudiant.es réunis en AG à la Bourse du travail ont voté le blocus de l’Université Lyon2 où devait débuter des partiels cet après-midi. Partis en masse de l’AG pour mettre en œuvre cette décision, à peine arrivés sur le campus, la présidence de l’Université a déclaré unilatéralement...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"