Compilation de témoignages écrits et vidéos de l’attaque policière du squat « La Cabine »

7942 visites

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir ce que peut donner l’autonomie des forces de l’ordre grâce à la loi « contre le terrorisme ». Récits et témoignages de l’attaque illégale hallucinante dans la nuit du 6 et 7 janvier du squat « La Cabine », lieu de vie fortement apprécié dans le quartier.

A 23h30 et en arrivant sur les lieux les flics étaient déjà présents sur place mais en faible quantité (10 policiers et 3/4 personnes de la Bac). Nous avons demandé des explications un peu à tout le monde présent sur place. Sans réponse précise, nous sommes donc allés voir les policiers pour demander ce qu’il se passait. Ils nous ont gentiment fait comprendre et dit de dégager et surtout de ne pas rester. Après plusieurs tentatives les policiers ont augmenté la tonalité et intensité de la voix en devenant de plus en plus agressifs même envers les passants qui rentraient de soirée ou allaient à une soirée ou prendre le tram ou encore qui sortaient du travail. 
Après plusieurs questions à un policier qui se situait à moins d’une dizaine de mètres de moi, ce dernier me met en joue plusieurs secondes avec son flashball lorsque je passe devant lui en me disant de ne pas rester ici !! Etant vraiment curieux (et je pense un peu con) et n’aimant pas l’abus de pouvoir, je décide de rester avec un ami pendant que le reste de la troupe rentre à l’appartement.

JPEG - 1.6 Mo

Beaucoup de riverains sont réveillés par les sirènes de la police et les mécontentements des autres fêtards qui crient contre la police en comprenant comme moi l’action qui allait suivre. Certains riverains se plaignent de la lumière des flics envoyée dans les appartements vers le 12e étage d’un immeuble de l’autre coté de celui du squat où avait lieu l’intervention. C’est alors que plusieurs policiers sans scrupule ont sorti des grosses lampes torches afin d’éclairer encore plus l’immeuble dont l’appartement du riverain qui se plaignait. Inadmissible.

JPEG - 1.9 Mo

les flics ayant gazé tout l’immeuble via les fenêtres, VMC tous types d’ouverture du squat, beaucoup de personnes sont alors sorties désespérément par les fenêtres ayant seulement 70cm pour sortir à 1M40 du sol, tout en sortant au compte-goutte. Les premières personnes sorties se prennent quelques coups de matraque ou flashball si ils osent rouspéter pour leurs grossièretés d’envoyer du lacrymal dans un immeuble fermé avec 200 personnes dedans

.

Jamais auparavant je n’avais ressenti ça, cette sensation affreuse d’impuissance, cette terreur de bête traquée, et des bêtes traquées c’est à ce moment-là exactement ce que nous sommes : ils nous ont enfumé comme des lapins et ils bloquent toutes les issues. On court à droite, à gauche, on pense à grimper dans les étages, bref on panique et on ne sait plus où aller. Ça pique les yeux, la bouche, le nez... et puis quelques-uns réussissent à ouvrir une fenêtre et on s’y dirige. On sort encerclés par les flics, la peur au ventre parce qu’on ne sait pas si on va se faire matraquer, gazer de nouveau ou arrêter à la sortie. Je ne saurais pas dire combien ils sont, clinquante. Cent ? peut être moins mais une armada très impressionnante avec boucliers, flashballs, la totale.

Un de mes amis, qui aidait les gens à sortir par la fenêtre, s’est pris un coup de lacrymo en plein dans les yeux à moins de 30 cm, Au moment même où il aidait une femme en béquilles à sortir. À l’intérieur, il y a eu des crises d’angoisse, des crises d’asthme, j’ai entendu que quelqu’un s’est ouvert la main en essayant d’ouvrir une fenêtre à coup de poing...

N’ayant pas le droit de pénétrer dans le bâtiment pour expulser les gens qui y vivaient, ils sont simplement venus faire peur, venus faire chier. Sur ordre de qui ? Sous quel motif ? Nous avons été plusieurs à essayer (sans succès) de comprendre le but de cette opération. Impossible d’obtenir une réponse, nous étions face à des flics qui, pour la plupart, ne paraissaient aucunement mal à l’aise avec l’inhumanité de la mission qu’on leur avait confiée. Certains même se marraient.

enfin bref j’vais pas épiloguer mais j’ai jamais vu autant de raclure les mecs on leur disait ça aurait pus être des enfants de leurs familles qu’ils gazent ou autre et ils étaient inertes sans âmes, abrutis par cette société d’autistes ...

Témoignages

Témoignage 1

PDF - 20.7 ko

Témoignage n°2

PDF - 25.7 ko

Voir aussi les articles :

On a fini sans bleus ! Retour sur la violente intervention policière contre le squat « La Cabine »

Une attaque policière nocturne, illégale et violente du squat « La Cabine » a eu lieu le 7 janvier. 200 personnes dont des enfants ont subi l’attaque des forces de police. Un article envoyé par des personnes présentes a été lu plus de 20 000 fois sur Rebellyon. Naturellement, le contre-feu de la préf’ est (...)

12 janvier
Attaque policière illégale et violente du squat « La Cabine » dans la nuit du 7 janvier à Lyon

Dans la nuit du 6 et 7 janvier, vers 2h40 du matin, les flics ont attaqué illégalement et violemment le squat de la Cabine. Après 1h30 de glorieuse résistance, ils ont toutefois fait machine arrière. De nombreuses questions quant aux commanditaires de cette action coup de poing restent en (...)

9 janvier

P.-S.

Note du collectif d’animation de Rebellyon : pour tous ceux et celles qui étaient présentes, nous sommes à la recherche du maximum de témoignages écrits, photos et vidéos. Pour nous envoyer tout cela, une seule adresse : contact@rebellyon.info. Merci d’avance !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>[Affaire Benalla] Nous le savions : la police est une milice !

Témoignage sur la violence d’un membre du cabinet de Macron participant au tabassage d’un manifestant hors de tout cadre légal. Si les médias appuient beaucoup sur la « faute morale » du cow-boy, très peu de gens insistent sur le fait qu’il a été accueilli à bras ouverts par la...

>Solidarité avec les quatre nouvelles personnes arrêtées à Briançon

Quatre personnes ont été mises en garde à vue mardi 17 juillet à Briançon. Quatre militant.e.s supplémentaires accusé.e.s « d’aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français en bande organisée » suite à la marche du 22 avril dernier ...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

> Tous les articles "Logement - Squat"
}