Concert de soutien au Hardzazat Hardcore Festival le 12 mars

1065 visites

Soirée Rap/Hip-Hop/Punk au Kraspek Myzik le 12 mars à 20H en soutien au Hardzazat, un festival marocain alternatif, DIY et libertaire.

Après Leipzig et Barcelone, c’est au tour de Lyon de s’enflammer sur les rythmes musicaux de la lutte décoloniale et antifasciste.
Le Hardzazat Hardcore Fest (facebook : Hardzazat ) est le carrefour de la culture underground Marocaine. Issu des milieux militants décoloniaux, féministes, antifascistes et LGBTQI+, le HHF est totalement financé par des événements de soutien un peu partout en Europe et en Afrique du Nord. Gardant son indépendance vis à vis des financeurs publics et privés, le HHF garantit une semaine de débats, de performances Graffiti, d’ateliers DIY, performances de Cirque, projections et 4 scènes différentes. Toutes ces activités sont proposées gratuitement au public local, national et international.

Le concert de soutien de Lyon aura lieu le 12 Mars 2020 au Kraspek Myzik à 20h.

Au menu pour vous faire danser :

  • Mahdi BlackWind (Rap/ Salé, Maroc)
  • Collectif La Manita (Rap/ Lyon, France)
  • Single Ladies (Punk, Lyon France)

Entrée : prix libre + 2€ d’adhésion au Kraspek

PNG - 523.8 ko
jeudi 12 mars 2020

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Soirée collectif Hip Hop féminin, samedi 23 octobre à Grrrnd Zéro

Le collectif hip hop féminin se compose : de différentes identités de genre, d’artistes, de militant.e.s, de joyeuses personnes qui souhaitent en effet ne pas se contenter de subir la politique et son monde actuel, en agissant avec optimisme et en proposant des activités culturelles qui lui...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"