Coronavirus : 5 mesures d’urgence

579 visites
Covid-19

Face à la crise sanitaire majeure qui frappe le monde entier, nous ne pouvons nous contenter de dénoncer l’inaction du gouvernement, ou de respecter les – nécessaires – mesures de prévention. Alors que les ravages du néolibéralisme et de la destruction des services publics sont désormais des évidences aveuglantes, il s’agit aujourd’hui à la fois de mettre en accusation le système qui a rendu possible une telle situation, et de mettre en pratique de nouvelles formes d’organisation collective.

Du fait de cette crise, nous faisons face à des problématiques et des défis communs. À rebours des habituelles mobilisations sectorielles, ceci doit nous pousser à construire les conditions d’une offensive coordonnée, en France comme ailleurs.

Plusieurs l’ont dit avant nous : le confinement, et la simple possibilité de se protéger face au coronavirus tout en assurant sa survie quotidienne, ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Si pour certains, ce confinement n’est tout simplement pas possible faute de domicile, pour d’autres – lorsqu’il a lieu dans des cellules déjà surpeuplées et coupées du monde extérieur – il ne fait que les exposer davantage.

Alors que certains ont pu aller se réfugier dans leur résidence secondaire, s’offrant quelques vacances anticipées et révélant ainsi que leur travail n’a finalement d’autre utilité sociale que de combler l’ennui dans lequel ils paniquent désormais de se retrouver, d’autres au contraire, après avoir été méprisés et matraqués durant des mois, sont désormais applaudis tous les soirs sous la bannière d’une nouvelle unité nationale. Enfin, certains sont testé·e·s dès la moindre fièvre, tandis que d’autres se voient désintubés car leur vie est jugée moins digne d’être sauvée.

Ces situations sont diverses mais elles appellent une réponse commune. Nous ne saurions nous résigner à quémander quelques masques par-ci par-là, à nous satisfaire de l’ouverture de quelques gymnases municipaux, ou de la libération conditionnelle de quelques détenus par bonne conscience humanitaire. Parce que le renforcement sécuritaire et la reproduction désespérée de la normalité ne peuvent être des stratégies valables, nous proposons 5 mots d’ordre autour desquels organiser notre offensive, non pas contre le seul coronavirus, mais contre l’organisation sociale d’ensemble qui lui a permis de se propager en des termes si terrifiants.
1. Revenu de confinement pour toutes et tous

Avant le début de l’épidémie, beaucoup ne bénéficiaient pas d’un statut assez protecteur pour leur permettre de continuer à toucher au moins une partie de leur salaire malgré le confinement ou de bénéficier d’aides pour combler une perte de revenus : travailleurs de l’économie informelle, non déclarés, radiés de Pôle Emploi… Sans compter celles et ceux (surtout celles) qui ont arrêté un temps de travailler pour s’occuper d’un proche dépendant. Les mesures prises pour lutter contre l’épidémie, parce qu’elles s’inscrivent dans un contexte politique producteur d’inégalités, renforcent fortement ces dernières : aujourd’hui, celles et ceux pour qui la vie était déjà dure ne peuvent souvent compter que sur l’entraide populaire pour vivre.

La suite à lire sur : https://acta.zone/coronavirus-5-mesures-durgence

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

>31 taulard-es déposent plainte contre le gouvernement

Durant le mois de mars, une plainte a été déposée par 31 détenu.e.s contre le gouvernement pour “non-assistance à personnes en péril”, dénonçant les conditions sanitaires auxquelles ils et elles ont été confronté.e.s au cours de cette crise...

>La loi « haine » renforcée et adoptée au nom de l’antiterrorisme

Le 13 mai 2020, l’Assemblée nationale a finalement adopté la loi Haine, aussi connue sous le nom de loi Avia, du nom de sa rapportrice, la députée LREM Laetitia Avia. Il est bien évident que cette loi rejoindra l’arsenal des lois antiterroristes qui tôt ou tard sont utilisées pour museler...

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

› Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>On parle beaucoup en ce moment de socialisation

On parle beaucoup en ce moment de socialisation des biens de production et notamment ceux du secteur de l’industrie pharmaceutique. Mais comment faire ? Début de réponse avec cet article parut dans le numéro du mois de mai du journal de l’Union Communiste...

>[Jura] Maxi-répression à la Mini-festation

Ce samedi 16 mai, la police a fait du zèle lors de la « mini-festation » de Lons-le-Saunier (Jura). Des participant.e.s, dont certain.e.s ont passé une vingtaine d’heures en garde-à-vue, racontent...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"