Dégageons l’extrême-droite et ses complices ! Tou·te·s dans la rue le 16 avril et après !

2560 visites

Manifestation à 14h au départ de Jean Macé le samedi 16 avril 2022. Préparer le troisième tours social.

Suivi: 6 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Fin du suivi on se retrouve vite dans la rue et en AG

    par exemple à la Marche pour la fierté lesbienne à Lyon samedi 23 avril : Lesbiennes contre l’extrême-droite !
    pour une Ag à Lyon 2 mercredi prochain à midi (pas plus de précision pour l’instant)
    ou alors directement le soir du deuxième tourPour un deuxième tour de chauffe. Ni Le Pen Ni Macron, Pour un séparatisme radical

    JPEG - 176.3 ko
  • La manifestation stagne devant l’hotel dieu

    JPEG - 512.3 ko
  • La manifestation dépasse la place Raspail

    JPEG - 2.3 Mo
  • Du monde contre l’extrême-droite dans les rues de Lyon

    La manifestation arrive à saxe-gambetta.

    JPEG - 621.4 ko
  • la manif a démaré en direction de saxe

    En cas de besoin le Numéro de la caisse de solidarité : 06.43.08.50.32

    JPEG - 610.3 ko
  • Des fouilles à la sortie du métro Jean Macé

    Prenez soin de vous.

Pour la première fois depuis 1945, l’extrême droite pourrait à nouveau être au pouvoir dans notre pays avec le parti du Rassemblement National de Marine Le Pen.

L’extrême droite est un danger mortel !

Le RN sera toujours ce parti fondé par d’anciens membres de la Wallen SS et de l’OAS (Organisation Armée Secrète) qui a organisé les attentats en Algérie et en France.

Auiourd’hui encore, le parti entretien des liens avec les groupuscules d’extrême droite tels que e GUD (Groupe Union Défense) dont un ancien membre a assassiné le mois dernier avec une arme à feu un rugbyman en plein Paris ; Génération Identitaire qui a mené des campagnes aux frontières pour faire barrage aux personnes cherchant refuge dans notre pays. Nous découvrons chaque mois avec horreur de nouvelles cellules terroristes d’extrême droite qui prjiettent des attentats, s’arment et s’entraînent à la guerre civile.

Pendant 5 ans, nous avons été présents dans la rue contre les politiques racistes, islamophobes, liberticides de Macron qui n’a eu de cesse de réprimer violemment les mouvements sociaux et greves ! Toutes les politiques antisociales et racistes qu’il a menées n’ont fait que renforcer l’ audience de l’extrême-droite. De fait, il a préparé un terrain plus que favorable au parti néo-fasciste de Marine Lepen. Pourtant, derriere l’image que le RN souhaite se donner, il reste au service des plus riches, et promet aussi des attaques importantes contre notre camp social.

Quand bien même ils ont réalisé de faibles scores, les candidats d’extrême droite Dupont-Aignan et Zemmour ont appelé à voter Le Pen au deuxième tour.

C‘est pourquoi nous appelons l‘ensemble de notre camp politique à se mobiliser largement ce samedi 16 avril à 14h contre l‘extrême droite our la défense de nos droits sociaux, notre liberté, l’égalité et la solidarité.
Non à l’extrême droite, pour la justice et l’égalité


Signataires : Jeune Garde - la France Insoumise- NPA - FSU 69 - UNEF Lyon — Planning Familial Rhône - ensemble ! - PG- LDH 69 .Alternatiba - ANV Rhone - UD CGT - Unite Communiste - ucl - pcf
- Solidaires Rhone - Solidaires Étudiant.e.

Voilà une élection de plus où nous sommes contraint-es de choisir entre la peste et le choléra, entre Macron et Le Pen. D’un côté, le président sortant, responsable de l’aggravation de nos conditions de vie, d’études, de travail, responsable de centaines de milliers d’emplois supprimés, responsable de milliers de jeunes sans-facs, d’une casse sociale et d’une répression sans précédent. De l’autre, la principale porte-parole du discours raciste, xénophobe, LGBTphobe et sexiste aujourd’hui en France, dont l’organisation a été fondée par d’anciens SS et des nostalgiques de l’OAS et l’Algérie française. Voilà devant nous le choix à faire : entre le “moins pire” de ces deux adversaires de la jeunesse et du monde du travail. Ils sont tous les deux nos ennemis car ils défendent le même camp : celui du patronat, des riches, des milliardaires.

Il est évident qu’aucune de nos voix n’ira au Rassemblement national. L’extrême-droite, nous la combattons au quotidien. Néanmoins, nous ne donnons pas de consigne de vote. Macron n’a jamais été et ne sera jamais un rempart face à l’extrême-droite. C’est bien lui qui a attaqué l’accès aux études pour toutes et tous avec la sélection en L1. C’est bien lui qui a augmenté les frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s avec le décret Bienvenue en France. C’est bien lui, la loi asile immigration, la loi sécurité globale… Les interventions contre le “wokisme”, "l’islamo gauchisme", ce sont bien des ministres de la Macronie qui les ont portées ! Ce gouvernement n’est certes pas d’extrême-droite, mais il a repris une bonne partie de sa politique, de sa rhétorique, participant ainsi à renforcer l’extrême-droite.

Ce sont plus de 40 ans de politiques antisociales menées par des gouvernements de droite comme de gauche qui ont permis à l’extrême-droite d’arriver au second tour. Si nous voulons leur mettre un coup d’arrêt, il faut s’attaquer à cette extrême-droite, à ses idées, mais aussi à ces politiques antisociales qui lui ont permis de se construire !
C’est pour cela que nous appelons à construire et à rejoindre toutes les initiatives de manifestation qui interviendront dans l’entre deux tours. Nous appelons tou·te·s les étudiant·e·s à nous mobiliser lors de la manifestation contre l’extrême-droite et ses complices samedi à 14h à Jean Macé et à rejoindre le cortège jeune. De même, nous appelons à organiser partout, des assemblées générales pour réunir les étudiant.e.s afin de définir dès maintenant nos revendications et moyens d’actions. Nous appelons d’ores et déjà à rejoindre les initiatives après le second tour, notamment le 1er mai.

Nous allons nous atteler à la construction de ce rapport de force, nécessaire pour mettre en échec le prochain gouvernement qui ne peut être que hostile envers la jeunesse et les salarié.e.s ! Cela commence dès aujourd’hui. Notre camp social, celui de la jeunesse et du monde du travail, est capable de mettre un coup d’arrêt et de dégager n’importe quel gouvernement. Pour cela, nous devons avoir un plan d’action et pleinement confiance en notre force collective. Dans les universités, les lycées, les lieux de travail, c’est par la grève et la mobilisation que notre camp a toujours obtenu des avancées et des droits !

UNEF Tacle et NPA Jeunes

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

>Lyon Antifa Fest, c’est terminé.

Nous sommes très tristes de vous annoncer que l’édition 2022 du Lyon Antifa Fest est annulée. L’affiche était pratiquement terminée, avec des groupes tels que Ausgang (Casey), Soumeya, IRA Rap ( Espagne), Les Ramoneurs de menhirs, The Dizzy Brains ( Madagascar), René Binamé ( Belgique ) et d’autres...

>[Sainté] Projection de Ni dieu ni maître , une histoire de l’anarchisme

Frère ennemi du communisme d’État, l’anarchisme n’a eu de cesse de souffler son vent de justice et de liberté sur le monde. Et si certains libertaires purent se changer en criminels, jouant du revolver ou faisant parler la dynamite, on oublie qu’ils furent nombreux à proposer des alternatives et...

› Tous les articles "Spectacle politique"

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>La place du Pont n’est pas un plateau télé !

Darmanin revient faire son show le 9 septembre à la Guillotière, pour soutenir la police contre la population et promouvoir sa politique raciste. Stop à l’instrumentalisation, Darmanin casse toi, la Guillotière n’est pas à toi ! Occupation festive et massive dés 10h Place du Pont ...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"