Détruire le capital : un combat vital

371 visites

L’heure n’est pas à une écologie de comptoir où on culpabiliserait ceux qui ne font pas le tri, l’heure est à une écologie radicale, on ne peut pas continuer dans un monde capitaliste il faut s’attaquer aux racines du problème et arrêter de se contenter des guirlandes aux arbres. Continuer avec la surproduction, l’exploitation animale , à vivre dans la société du pétrole c’est ne pas s’attaquer à la base du problème.

Détruire le capital un combat vital :

Avant toute chose, qu’est ce que le capitalisme ?

Sans rentrer dans les détails de toutes les définitions et nuances existantes , on relève un point commun essentiel : la recherche du profit. Mais alors qu’est ce que le « capitalisme vert » ? Présenté comme une solution à l’urgence climatique ? J’ai trouvé(e) deux potentielles significations de ce modèle politico-économique :

La première, sûrement trop naïve, serait l’instauration d’un système à la recherche de toujours plus de profit certes mais tout en protégeant la planète : en changeant nos modes de production pour les rendre respectueux de l’environnement tout en maintenant la croissance et le développement pour que l’effondrement qui s’annonce soit grandement amorti voire évité. Cependant j’ai du mal avec cette première définition car on ne peut pas continuer à faire du profit encore et encore sur tout ce qui est profitable de manière « éco-responsable » sans ralentir radicalement la productivité, sans stopper la croissance et sans arrêter de puiser les ressources qui nous sont limitées… J’en suis donc arrivé(e) à une deuxième définition plus réaliste de ce qu’est le capitalisme vert : Le capitalisme vert serait une illusion. Une manipulation pour pouvoir blanchir l’image du système capitaliste qui par nature est mortifère. Cette machine à laver utilisée par beaucoup d’entreprises et hommes politiques est appelée GreenWashing. Quand un système politique et économique est au bord de l’effondrement , que par sa faute la biodiversité meurt à grande vitesse , qu’il est responsable d’un génocide du vivant dans sa globalité et que le peuple commence à se rendre compte de la supercherie, ils ne vous reste qu’une solution : LAVER VOTRE IMAGE !

La suite à lire sur : http://lenumerozero.lautre.net/Detruire-le-capital-un-combat-vital

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>La vélorution sera le 4e vendredi de chaque mois !

L’urgence climatique, la pression sur les ressources, l’atteinte à la santé de toutes et tous nous amène à constater que les politiques ne prennent pas les mesures appropriées pour réduire le nombre de véhicules motorisés dans nos villes mais aussi dans les régions rurales Afin de se coordonée avec les...

>Sébastien Briat assassiné par la société nucléaire, le 7 novembre 2004

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort à Avricourt, en Lorraine, renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. La mort de ce jeune plein d’ardeur ne doit pas passer pour lettre morte. L’appel de Sébastien à refuser l’industrie nucléaire et ses déchets...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"