Emprunts toxiques du Conseil général du Rhône

1702 visites
1 complément

Par notre présence devant le Conseil général du Rhône le jour du vote du budget ; soyons nombreux à la séance publique du 22 mars 2013 qui devrait mettre à l’ordre du jour le vote du budget.
RDV à partir de 9 h 30
au 29-31 cours de la Liberté, Lyon 3e

Les citoyens veulent savoir !
Les Collectifs pour un audit citoyen de la dette publique ont décidé d’interpeller les élus du Conseil général du Rhône

Contrairement à ce qu’affirmait le président du Conseil général du Rhône, le Département du Rhône a contracté nombre d’emprunts très toxiques auprès de plusieurs banques pour un montant estimé à environ 400 millions €. Après une phase de taux d’intérêts bonifiés, attractifs, les taux deviennent totalement soumis aux aléas des marchés financiers et s’envolent.

Le Conseil général du Rhône a déjà payé très cher les banques pour reporter à plus tard le risque de ses prêts toxiques.

Jusqu’à présent, la gestion de ces emprunts par le Département a consisté à les renégocier seul auprès des banques, ce qui se traduit déjà par le paiement de très fortes indemnités aux banques (39 millions € à ce jour pour quelques emprunts) pour sécuriser temporairement et partiellement quelques prêts tout en allongeant leur durée et en augmentant l’encours de la dette. Ainsi le problème des emprunts hautement toxiques n’est pas résolu, mais seulement repoussé de quelques années.

Les collectifs citoyens contestent la présentation tronquée de la situation au regard des prêts toxiques et de leur impact sur les finances du Département – aucune projection sur l’avenir – et la gestion déjà très coûteuse pour les citoyens des dettes départementales toxiques, mais très profitable pour les banques.
Les collectifs citoyens dénoncent cette gestion du dossier qui n’est pas au service de l’intérêt général et demandent à être entendus pour que d’autres choix possibles soient étudiés.
D’autres collectivités locales dénoncent les emprunts toxiques opaques que les banques leur ont fait souscrire ; les tribunaux commencent à établir la responsabilité des banques. Mais le fait que les dérives du système bancaire soient avérées n’absout pas les élus signataires de tels contrats. Ils doivent des explications aux citoyens qui demandent des réponses aux questions suivantes :

Où en sommes nous ? Comment en est-on arrivé là ? Comment s’en sortir ?

Faisons valoir nos exigences citoyennes :
les budgets publics doivent servir l’intérêt général et non faire l’objet de spéculations hasardeuses

P.-S.

Collectifs pour l’audit citoyen de la dette publique sur le Rhône
Contacts : CAD Lyon : cad69.contact@free.fr
CAC des Monts du Lyonnais : cacmontsdulyonnais@laposte.net

Site web externe en relation : http://www.audit-citoyen.org/

vendredi 22 mars 2013

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 mars 2013 à 17:48, par La Duchesse du mât noir

    "Je voudrais qu’on m’explique comment ceux qui possèdent toute la terre possèdent également tout l’or. Moi, quand j’achète un pain, je donne mes six sous
    au boulanger, et on me traiterait de voleur si, ayant pris le pain, je gardais les sous." Maurice Lucas / Germinal / 19 mars 1905.

    Est-ce qu’enfin les citoyens de la ville de Lyon voudraient-ils réagir ?
    Car c’est la suite logique de la construction du « Grand stade de l’OL » et ses 150 hectares de terres qui seront d’ici les 20 années à venir aménagées, de plus les lignes
    de tramways, le Carré de Soie, la future gare pour le TGV Lyon-Turin, le quartier Confluence et son aménagement ultra moderne, et bientôt cette nouvelle tour
    de 170 mètres de haut qui rejoindrais celles de la Part Dieu.

    Mais à quel prix ?
    Avons-nous les moyens financiers de payer toutes ces fortunes, dilapidées dans l’avarie de cette ville hautement atteinte par la notoriété des plus riches et autres politiciens ?
    Où sont les écoles autogérées pour les enfants, les hôpitaux - qui sont en pertes d’effectifs - pour les malades, les centres culturels du peuple pour le peuple,
    les logements pour les mal-logés, ...?

    Et lorsqu’il y a réunion d’utilité publique les escrocs du pouvoir s’arrangent toujours pour user de l’art de l’influence et de la manipulation sur les masses pour que toutes et tous accueillent leur projet délétère.

    Rappelez-vous lors de l’hiver 2010-2011, lorsque la Friche rvi fut vidée
    de ses habitant-e-s
    qui n’eurent pour certain-e-s que le choix de se retrouver
    à la rue alors que d’autres se sont vu être réhabilités, dans un autre bâtiment de la ville, avec chacun son local, qui ne reste que des miettes à mes yeux. Avec un bail de trois ans non renouvelable, alors à quoi bon ?
    Par ailleurs, il paraît que ce lieu est trop pollué et que les travaux sont en « stand by ».
    Bravo Gérard, mesdames et messieurs les décideurs pour les autres.

    Et tant qu’une minorité d’assaillant-e-s du peuple de Lyon dont l’histoire est aux Canuts, ne relèvera pas ses manches pour répondre à l’insolence des actes de ces gens trop riches, trop « au-dessus de tout et de tous » et celles et ceux tapis dans l’ombre de ces derniers. « Tout bouge, rien ne change. »
    Duchesse du mât noir / 2003

    Dès que la foule rendue imbécile, n’a plus le ressort de la révolte contre ce monopole d’un petits nombre d’hommes, elle est virtuellement morte, et sa disparition n’est plus qu’une affaire de peu de temps. La peste noire arrive bientôt pour nettoyer tout cet inutile pullulement d’individus sans liberté." Elisée Reclus / Evolution et révolution / 190...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

>Politiques sécuritaires : la vague verte a des reflets bleus

Les nouveaux maires Europe Écologie-Les Verts mettront-ils fin à la surenchère techno-sécuritaire à l’échelle locale ? L’analyse de leurs programmes, déclarations et premières décisions ne laisse augurer aucun changement majeur. En termes de vidéosurveillance, comme d’armement ou d’effectifs des polices...

› Tous les articles "Spectacle politique"